SIA 2018 - Le lait Faire France à la rencontre des parisiens


Dégustations et discussions sur le stand du lait Faire France
Le Lait de la marque Faire France a pour la première fois un stand au salon de l'agriculture.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

                        

 

Avec un stand au salon, le Lait Faire France possédé par ses producteurs s'installe dans le paysage de l'agriculture française.

Auparavant présent sur le stand des magasins Lidl, Faire France conforte son image d'indépendance en présentant un stand dans le hall 1 de l'élevage au Salon de l'Agriculture. 50 producteurs se relaient durant la semaine pour l'animer.

Faire France est une marque solidaire et équitable lancée en 2013. On la trouve désormais en bouteille de 50cl, bouteille et pack d'1 litre, en bio en bouteille d'1litre et en crème dans des supermarchés de différentes enseignes sur tout le territoire.

 

Le rassemblement de producteurs sous la bannière Faire France permet d'établir de  bons partenariats avec la distribution et les industriels. Sur la logique du gagnant-gagnant.

L'objectif aujourd'hui démontré est de permettre aux agriculteurs de recevoir une rémunération décente pour une partie de leur travail. Concrêtement, à chaque litre de lait vendu, 45 centimes reviennent au producteur inscrit dans la démarche Faire France.

Et pour arriver à ce résultat, les instigateurs du projet ont commencé par mettre la main à la poche. Un producteur présent sur le stand nous relate la recette du succès du Lait Faire France : "Pas besoin de banquier, des fonds d'agriculteurs... A l'origine, 50 agriculteurs qui ont misé 3000 euros chacun."

Lequel savoure les résultats obtenus depuis 5 ans : "ça y est, c'est parti. On va pouvoir gérer l'entreprise en véritables chefs d'entreprises."

 

Des parisiens intéressés

Alors ces parisiens, simplement intéressés par un verre de lait gratos ou véritablement concernés par le sujet ?

La réponse fuse : "95% nous demandent : Si je vous achète votre lait, est ce que l'argent qui vous manque va dans votre poche ?" Bon, 95% peut être pas quand même... Mais effectivement, on peut faire le constat d'un stand où les discussions avec les visiteurs sont animées. La médiatisation récente de la problématique du prix du lait par l'émission de France 2 Cash Investigation apporte visiblement de l'eau au moulin des producteurs de Faire France.

Expliquer le problème du prix du lait est complexe. La profession est à la peine quand il s'agit de s'adresser dans un language clair, non technique. La médiatisation est donc la bienvenue. Au salon de l'agriculture, l'heure est aux explications pratiques : "On ne fait que de la dégustation et de la pédagogie. On ne vend rien du tout, on explique simplement la démarche. Les gens sont hyper réceptifs".

Une tendance confirmée par Jean Luc Pruvost, président de Faire France, présent sur le stand. Lequel souhaite aussi adresser un message aux producteurs : "On a pas l'ambition de sauver la profession, on n'y arrivera pas tout seuls. Par contre, si on envoie des ondes positives et des messages exprimant que c'est possible, c'est gagné."

 

A droite, Jean Luc Pruvot, président de Faire France, sur le stand aux côtés des 50 producteurs.

100% lait, zéro holding

Ce concept de lait équitable existe dans plusieurs pays européens. Leurs instigateurs cotisent à l'European Milk Board à hauteur de 1 centime pas litre de lait vendu. Pour faire du lobbying à Bruxelles.

Un salon est fait de rencontres. Le stand attise la curiosité de la filière. Les producteurs Faire France ont ainsi reçu la visite du Ministre de l'agriculture, de la grande distribution et des coopératives. "Aujourd'hui, on est copiés de partout. Mais on est contents, car on a tiré le lait vers le haut", s'enthousiasme Jean Luc Pruvot.

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

© B.Delabre
02 Mars 2018 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Silos à grains sur le port de Rouen - exportation de céréales
Les cotations des céréales rendu port
Les cotations des céréales (blé, orge et maïs), rendu port au 14 août...
16 Août 2018 | Benoit Delabre
Plérin marché du porc breton porcelets
Marche du porc breton : les cours sont stables
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22) le...
16 Août 2018 | Benoit Delabre
Fête de l'Agriculture le 14 juillet à l'Ecomusée du Perche
Des "zanimaux" et des secrets, chut !
Fête de l'agriculture le 14 juillet à l'Ecomusée du Perche à Saint-...
02 Juillet 2018 | Benoît Thiollent
Euh la normande, 300 normandes à Lessay
Concours régional et national du 6 au 8 juillet sur le champ de foire.
28 Juin 2018 | Benoît Thiollent