Gérer l'exigence des chevaux vis-à-vis de la qualité de l'herbe


Le Gnis (Groupement national interprofessionnel des semences et plants) livre ses conseils pour bien gérer les prairies destinées aux chevaux.

 

 

Pour lire cet article dans son intégralité :

 

Souscrivez un abonnement !

 

 

La gestion des prairies pour les chevaux n'est pas des plus faciles. On s'en aperçoit rapidement rien que par l'aspect visuel des herbages avec des zones surpâturées, des zones de refus et la présence d'adventices.

Pourtant il existe des voies simples d'amélioration et d'optimisation. Il faut pour cela se pencher sur les spécificités du comportement du cheval au pâturage et sur la biologie des espèces prairiales.

Le Gnis (Groupement national interprofessionnel des semences et plants) nous livre ses conseils.

 

Connaître le comportement du cheval au pâturage, c'est essentiel

 

Adapter le mode d'exploitation pour optimiser les surfaces en herbe

 

En cas de dégradation, prévoir un sursemis ou un ressemis

 

La suite de cet article est réservée aux membres de la communauté.


Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !



11 Juillet 2017 | Benoit Delabre

Commentaires

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.

Prolonger la lecture

Arbres et haies : l'objet de toutes les passions en Normandie
Arbres et haies : l'objet de toutes les passions en Normandie
Eléments paysagers, d'aménagement territorial, de régulation...
23 Février 2018 | Benoit Delabre
Les haies cristallisent les tensions autour d’Avranches
Avranches Mont Saint Michel : les haies cristallisent les tensions
Hêtre ou ne pas haie(tre) classées. La politique de gestion des haies...
23 Février 2018 | Benoit Delabre
Manifestations de la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs contre le Mercosur
A Rouen, la FNSEA et les JA contre le Mercosur
Une manifestation régionale de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs a...
21 Février 2018 | Benoît Thiollent
Silos à grains sur le port de Rouen - exportation de céréales
Les cotations des céréales rendu port
Les cotations des céréales (blé, orge et maïs), rendu port au 20...
21 Février 2018 | Benoit Delabre