TNLA Le Robillard : The Rob is back !


Le Trophée National des Lycées Agricoles au lycée du Robillard, c'est une équipe d’élèves de BTS Production Animales et une "mini-entreprise" baptisée Robisback.

 

 

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

 

 

L’EPLEFPA Le Robillard et le Trophée National des Lycées Agricoles, c’est une longue histoire. Et désormais une grande organisation.

Cette année, Marie, Noémie, Baptiste, Florence, Marlène et Salomé défendent la réputation du lycée au TNLA.

Et au fil des participations, l’établissement a senti que l’engouement pour le concours pouvait aboutir une mobilisation d’élèves au delà de la participation des six élèves composant l’équipe. L’association « TNLA au Rob » a été créée dans le but de faciliter les démarches administratives. Et une idée en appelant une autre, la « mini-entreprise » Robisback a vu le jour.

Organisation de soirées, tombola, ventes de cafés, de gaufres, de T-shirts et de briquets-décapsuleurs forment ainsi la panoplie commerciale de l’activité.

Tandis que la structure s’est organisée en services à la manière d’une entreprise : communication et marketing, sponsoring, actions de financement, technique, financier partenariat européen, administratif, ressources humaines et direction générale !

Le blog Tnla 2017 Robisback fait ainsi le récit du décompte des jours jusqu’à la présentation à Paris début mars.

 

Une affiche avec deux générations

Elément important du TNLA, la réalisation de l’affiche avec pour thème "L'agriculture: une passion, des ambitions" a vu l’équipe faire le choix d’y faire figurer deux générations. Deux générations pour deux époques différentes : « La première étant stéréotypée, les agriculteurs seraient des paysans, au sens vrai, c'est à dire, ceux qui habitent la campagne et cultivent la terre. La deuxième correspondrait à notre époque, voir à ce qui pourrait être une vision du futur. «

Côté futur, cette affiche a été aussi inspirée par l’accueil au lycée des Prairiales de Normandie en novembre dernier. « Les Priairales nous ont donné l'idée de ce drone pour symboliser le futur et le progrès. Les nouvelles technologies servent au mieux l'agriculture, avec des survols de drones au dessus des prairies. Ou encore avec des cartographies et des mesures par satellites », précise l’équipe.

Et ainsi est née l’accroche de l’affiche "L'agriculture, une tradition en pleine évolution".

 

 

"L'agriculture n'est pas comme le disent les stéréotypes !", s’exclament les élèves : "Elle avance tous les jours grâce aux recherches, et en cette ère de progrès technologiques rapides et constants, l'agriculture se doit de s'adapter, mais sans jamais oublier ses missions :  la qualité et la sécurité alimentaire, le Bien-être animal et trouver des solutions durables aux problèmes d'aujourd'hui.""

Reste à l’équipe à préparer les autres épreuves d’ici le Salon de l’Agriculture. Alimentation du blog et préparatifs de manipulations d’animaux sont ainsi au programme dans les semaines à venir.

 

 

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

 

17 Janvier 2017 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Manche : les JA parlent de leur métier d'éleveurs
Manche : les Jeunes agriculteurs veulent parler positivement de leur métier
Autour d'un barbecue, les Jeunes agriculteurs se rendent à la...
14 Février 2019 | Benoit Delabre
Glyphosate : une liste de solutions alternatives proposée aux agriculteurs
Glyphosate : une liste de solutions alternatives proposée aux agriculteurs
Le Centre de ressources glyphosate, destiné à lister les solutions...
13 Février 2019 | Benoit Delabre
elections chambre agriculture FNSEA
La FNSEA et les JA restent aux commandes de la Ferme France
Les résultats des élections aux chambres d'Agriculture ont été...
12 Février 2019 | Benoit Delabre
Ludovic Podgorski Hervé Morin AOP Camembert
Camembert AOP : "Combien le consommateur sera-t'il pret a payer ?"
Producteur de lait pour l’AOP Camembert, Ludovic Podgorski défend le...
07 Février 2019 | Benoit Delabre