Un forgeron dans le Pays de Caux pour des couteaux uniques


La lame d'un couteau de cuisine dans les mains de Pierre Hanff - Photo B.Thiollent
Le coutelier Pierre Hanff est installé à Cleuville après s’être formé dans le Tarn.

 

 

#Fiers de la campagne Normande :

Agri-Culture.fr vous emmène à la découverte d'initiatives et de normands épatants !

 

Le bruit du marteau sur l’enclume retentit à Cleuville depuis 18 mois.

Dans un atelier installé dans le jardin de sa maison, Pierre Hanff forge des lames de couteaux et des outils. Tandis que sa compagne Lucille Canu fabrique les manches en bois et en corne.

Juste retour des choses que la résurrection de ces métiers d’artisans. Car il y a belle lurette que la Normandie ne brille plus dans le domaine de la coutellerie. Il y a eu le Rouennais, le couteau de terre-neuva. Mais le Laguiole et l’Opinel ont fait décliner les couteaux régionaux.

 

 

 

Les voyages forment la jeunesse…

Les voyages forment la jeunesse. Cette formule, Pierre Hanff l'a reprise à son compte. Issu d'un cursus classique de formation étudiante à la fac, son entrée dans la vie active s'est heurtée à l’envie d'exercer un métier manuel.

Eloigné du schéma du jeune entré en apprentissage à l'adolescence, ce type de parcours se caractérise par une maturité et la recherche de l'excellence : "Je me suis payé une formation dans la Drôme. Mais j’ai été déçu. Les méthodes de travail ne m’ont pas plu, on utilisait la houille. Après, j’ai pu faire une seconde formation avec l’aide la Région. J’ai fait alors la rencontre avec un autre forgeron, ça a été une révélation."

Pierre Hanff s’est ainsi posé à Albi dans le Tarn le temps d’acquérir les gestes et la philosophie d’un métier ancestral auprès d’un forgeron local. De retour en Normandie, il se défini aujourd’hui comme forgeron et féron. Car la transmission de la technique et des gestes grâce à ce séjour dans le Tarn lui font maitriser aujourd’hui la production de la matière première pour le travail du fer et acier.

Même parcours pour Lucille Canu, compagne de Pierre Hanff. Elle a aussi suivi une formation en coutellerie dans le département du Tarn. Avec une formation initiale dans le domaine social, elle maîtrise désormais parfaitement le travail du bois. Au quotidien, elle habille les lames forgées par Pierre. "Je suis toujours animatrice le mercredi après midi et pendant les vacances", nous précise t-elle lors de la visite de son atelier. Toujours soucieuse de se former, elle projette une nouvelle formation pour savoir fabriquer des mécanismes pour couteaux pliants.

 

 

 

Acier damassé

"Je suis spécialisé dans la forge de lame et la métallerie artisanale. Et aussi dans la création de fer et acier à partir de minerai", nous déclare Pierre Hanff. Lequel est aujourd’hui intarissable lorsqu’il s’agit d’expliquer le principe des feuilles de métal soudées entre elles pour constituer l’acier damassé.

Dans l’atelier, on peut observer une forge traditionnelle, sous forme de creuset avec un entourage en brique. La soufflerie est manuelle et très ancienne. L’enclume a 150 ans et le marteau pilon fait bien son siècle.

 

 

 

Un artisan heureux

A peine lancée, l’activité est valorisée dans des salons de coutellerie, foires, salons d’artisanat d’art. "On a un stock de commandes, maintenant il faut produire. On est limités par la production, car les lames prennent du temps à travailler", observe Pierre Hanff.

On est là dans l’artisanat d’art, par et pour des passionnés. Il faut compter 3 ou 4 heures de travail par couteau d’entrée de gamme. Certains couteaux longs pouvant aller jusqu’à 15 ou 20 heures pour le montage.

Bernard, client du jour, nous confie ainsi avoir choisi une lame de 18 cm pour le couteau de cuisine de ses rêves : "Je me suis fait plaisir, je voulais MON couteau de cuisine. Le manche sera en bois noir. En Morta, chêne des marais qui a passé plusieurs siècles dans la vase. Avec un fourreau en bois pour protéger la lame." 

Mais Pierre Hanff ne se contente de faire de sa forge un gagne pain. Cette activité professionnelle lui permet en effet de se réaliser en tant qu’individu. Entre la passion de la forge et la qualité de vie recherchée, l’activité artisanale est pour lui la solution à bien des maux de la société de consommation.

Son site internet témoigne de sa réflexion sur le sujet : "Dans cette époque moderne de décadence et d'obsolescence, l'artisanat m'apparaît comme un enjeu primordial pour retrouver de la qualité et des rapports humains vivaces. Là ou la production industrielle anonyme détruit et aseptise, ma production artisanale est respectueuse à la fois de l'homme et de l'environnement, elle permet en outre des échanges riches et variées."

 

 

Entre la parole et les actes, Pierre Hanff pourrait s’être inspiré d’"Eloge du carburateur, essai sur le sens et la valeur du travail", de Matthew B. Crawford. Vous ne l’avez pas lu ? La rédaction d’Agri-Culture.fr vous en conseille la découverte…

 

Tonnerre de forge

Pierre Hanff et Lucille Canu
44, Rue de l'église 76450 Cleuville

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

76450
France
49° 45' 2.3364" N, 0° 38' 36.4668" E
FR
06 Juillet 2017 | Benoît Thiollent

Commentaires

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Exposition "Le champ des possibles" à L’écomusée du Perche
L’écomusée du Perche explore "Le champ des possibles"
Des remèdes à la crise agricole présentés dans une exposition de...
17 Juillet 2017 | Benoît Thiollent
Les Coopérateurs du Goût à Saint-Martin en Campagne
Bientôt un magasin de produits locaux à Saint-Martin en Campagne
3 agriculteurs ont créé les Coopérateurs du Goût. L’ouverture est...
13 Juillet 2017 | Benoît Thiollent
Des propositions pour améliorer la condition des agricultrices
Dans un communiqué de presse du 13 juillet la Coordination Rurale...
13 Juillet 2017 | Benoit Delabre
La Manche accueille les Amis de la Confédération Paysanne
Les Journées d’été des Amis de la Confédération paysanne se tiendront...
13 Juillet 2017 | Benoit Delabre