SIA 2017. La soupe de poisson du Panier de la Mer à Fécamp


Photo : B. Thiollent
Un atelier d’insertion fabrique de la soupe de poisson fabriquée avec les invendus de la criée de Fécamp.

 

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

Le Salon International de l'Agriculture est l'occasion d'aller à la rencontre des producteurs invités par la Région Normandie a présenter leurs savoir-faire. Nous avons questionné en priorité "les p'tits nouveaux", pour qui ce salon est la première occasion d'aller à la rencontre du public de la porte de Versailles.

 

Le Panier de la Mer à Fécamp (76)

 

Il fallait y penser… A Fécamp, le Panier de la Mer récupère les invendus de la criée et les transforme de soupe de poisson.

Avec un début d’activité en décembre 2016, le Panier de la Mer est une structure fraîche comme le poisson.

Calquée sur un modèle déjà existant à Boulogne-sur-Mer, Lorient, Saint-Guénolé et Saint-Malo, l’entreprise est spécialisée dans la transformation de poissons, coquillages et crustacés.

 

Lutte contre les gaspillages

Réunies sous la bannière de la fédération nationale des Paniers de La Mer, ces structures sont des entreprises d’insertion, dont la production est destinée aux personnes en difficultés.

"A l’origine de l’idée, un breton a fait la jonction entre les invendus et les gens qui ont faim", résume Eric Lesueur, encadrant technique d’Actif Insertion présent au Salon de l’Agriculture. "A Fécamp, l’objectif du nouvel atelier est de produire 30 tonnes de soupe de poisson à l’année".

 

"Quand poisson rime avec insertion"

Dotée de 12 personnes en insertion, 1 encadrant et 1 conseiller en insertion professionnelle, l’équipe du Panier de la Mer de Fécamp assure la découpe, la surgélation e tle conditionnement des poissons, coquillages et crustacés.

A la clé pour ses salariés, une insertion ou une réinsertion professionnelle par le biais d’un contrat de travail « à durée déterminée d’insertion ».

En pratique, la fédération nationale des Paniers de La Mer s’occupe de l’approvisionnement de chaque structure et de l’acheminement vers des associations caritatives une fois la production finalisée : Restos du Cœur, Banques alimentaires, Croix-Rouge, Secours populaires, Épiceries solidaires …

 

De la spiruline en Bretagne

La production est pour l’instant centrée sur la soupe de poisson à Fécamp. En terme de diversification, Eric Lesueur nous évoque une expérience de production d’algues en Bretagne par un autre Panier de la Mer : « C’est de la spiruline, une algue cultivée en bassin. Elle a a de fortes qualités nutritionnelles. «

 

Quelques chiffres

Pour avoir une idée du potentiel local à Fécamp, rien de tel que se tourner vers les chiffres de la fédération nationale des Paniers de La Mer. Depuis 2004, plus de 1 900 000 kg de poissons ont été redistribués aux réseaux d'aide alimentaire, soit 13 000 000 portions de 150 gr. En 2016, 131 799 kg ont été distribués, représentant plus de 878 000 portions.

 

 

Le Panier de la Mer

14 bis rue du Général Leclerc
76400 Fécamp – Tel : 02 35 29 74 79

 

 

 

 

08 Mars 2017 | Benoît Thiollent

Commentaires

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Plérin : marché morose à l'échelle européenne
Plérin : la demande reste faible partout en Europe
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
22 Janvier 2018 | Benoit Delabre
Pour le maraîcher, « les Amap, c’est une vraie sécurité »
Pour le maraîcher, « les Amap, c’est une vraie sécurité »
Maraîchers à St-Martin-l’Hortier, Isabelle et Fabrice Fortin ont misé...
22 Janvier 2018 | Benoit Delabre
L'Association Bio Normandie placée en redressement judiciaire
L'Association Bio Normandie placée en redressement judiciaire
Les acteurs historiques de l'agriculture biologique en Normandie...
19 Janvier 2018 | Benoit Delabre
Silos à grains sur le port de Rouen - exportation de céréales
Les cotations des céréales rendu port
Les cotations des céréales (blé, orge et maïs), rendu port au 16...
17 Janvier 2018 | Benoit Delabre