Salon de l'Agriculture : découvrez le Pavillon Normandie


Stéphane Van Tornhout, producteur de produits cidricoles à Gauciel (27)
Le Salon international de l'Agriculture se tiendra du 24 février au 4 mars à Paris. La Normandie y sera présente en force.

 

 

Bis repetita... aurait dit Horace. Pour la seconde année consécutive, c'est unifiée que la Normandie se rendra au Salon internationale de l'Agriculture.

La Normandie prend cette année encore ses quartiers dans la plus grande ferme éphémère de France, du 24 février au 4 mars 2018, Porte de Versailles.

Comme en 2017, les 5 départements de Normandie seront réunis sur un seul et même pavillon de 500 m² dans le Hall 3 du Parc des Expositions (stand N180). L'occasion de mettre en avant la nouvelle marque régionale : "Saveurs de Normandie", qui succède la "Gourmandie". Un panier géant invitera les Gourmands à découvrir la richesse des produits normands porteurs du léopard gourmand.

Globalement l'organisation du pavillon Normandie s'annonce assez similaire à celle de l'an dernier, autour d'une place de village (une image chère aussi à Agri-Culture.fr). Sur cette place du village, les visiteurs pourront s'accouder aux bars dans lesquels leur seront services des fromages, des coquillages et des cidres...

 

 

 

Dans les rues adjacentes, les visiteurs pourront découvrir toutes les facettes de la Normandie.

Culinaires bien sûr, avec le marché des producteurs, le restaurant de l’Orne, des espaces "cuisine" et l'animation Toques to you à laquelle participeront 20 chefs Normands réputés. Les paysages et l'art de vivre normand, tous deux étroitement liés à l'activité agricole seront aussi à l'honneur à travers L’invitation au voyage.

S'appropriant la thématique de cette édition 2018 du Salon, L'Agriculture, une aventure collective, les départements de Normandie ont souhaité montrer leur complémentarité en s'appropriant chacun un des 5 sens à travers les jeux et animations qu'ils proposent sur leurs espaces dédiés. Le toucher pour le Calvados, l'ouïe pour l'Eure, le goût pour la Manche, l'odorat pour l'Orne et enfin la vue pour la Seine-Maritime.

 

Miis Normandie était présente l'an passé sur le stand de la Normandie. Ici aux côtés de Sébastien Lecornu - Photo B.Thiollent.

 

Un espace dédié à l'agriculture connectée complètera le panel de ce pavillon normand, version 2018.

Bien sûr les éleveurs seront aussi largement représentés, cette année encore. Les plus beaux représentants de chaque race de chaque espèce s'affronteront sur les rings du hall 1. Les éleveurs normands tenteront de tirer leur épingle du jeu.

Dans le hall 1 aussi, les AOP laitières de Normandie accueilleront le public pour des dégustations et ventes de produits laitiers AOP.

 

 

Enfin (et c'est sans doute le plus important !), sachez que la rédaction d'Agri-Culture.fr sera cette année encore présente durant toute la durée du Salon de l'Agriculture pour faire vivre l'évènement de l'intérieur.

 


55ème Salon international de l’Agriculture

 

Du 24 février au 4 mars, de 9 h à 19 h au Parc Expo de la Porte de Versailles

 

Attention, le Salon ne propose plus de "nocturne", ni même de journée prolongée.

Entrée plein tarif : 14 € - Tarif réduit : 7 €.


 

 

15 Février 2018 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Plérin marché du porc breton porcelets
Marché du porc breton : les cours repassent au dessus des 1,20 €
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
12 Juin 2018 | Benoit Delabre
Huile de Palme : des agriculteurs denoncent le double discours de la FNSEA
Le blocage des raffineries par la FNSEA et Jeunes agriculteurs fait...
11 Juin 2018 | Benoit Delabre
Les agriculteurs normands annoncent le blocage d'une raffinerie
Les agriculteurs normands annoncent le blocage d'une raffinerie
Le 10 juin, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs entameront le blocage...
07 Juin 2018 | Benoit Delabre
Le retour des Marchés des Producteurs de Pays de l’Estuaire
15 marchés de producteurs du mai à septembre dans 12 communes des...
07 Juin 2018 | Benoît Thiollent