SIA 2017. "L'Avenir est dans le Pré" a trouvé son financement


Phlippe Dilard au SIA sur le stand de Miimosa - Photo : B. Thiollent
En Seine-Maritime, Philippe Dilard va planter des arbres sur une pâture de 21 hectares pour un ambitieux projet d'agroforesterie.

 

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

"De nouveaux pâturages et des arbres pour l'avenir". La description du projet d’agroforesterie de l’Earl des Vieilles Rues mérite qu’on s’y attarde…

L’EARL des Vieilles Rues se situe à Cressy, petite commune rurale du Pays de Bray, en Seine-Maritime. Philippe Dilard s'est installé en 1990 avec ses parents. Ils ont pris leur retraite en 1998. "C'est une exploitation qui n'a jamais été remembrée, Il y a des haies, des talus, des bordures de bois. On a fait en sorte que les contraintes soient les atouts. On est dans l'antichambre du bio, on est passé à l'aromathérapie pour nos vaches.", nous décrit Philippe Dilard

Aujourd'hui, l'exploitation laitière compte 70 Prim'Holstein et l'agriculteur s'est mis en tête de repenser ses pâturages. Et à envisager un projet d’agroforesterie. La décision a été longuement mûrie : "Grâce à la mise en pâturage d'anciennes parcelles cultivées, nous allons pouvoir encore réduire les surfaces de maïs ensilage".

 

 

Et l’idée de la plantation d’arbres lui est venue tout naturellement. Philippe Dilard travaille en effet sur la valorisation et la préservation des haies bocagères en Normandie: "Je suis président de la Cuma Haies Nergie & Territoires. On fourni les déchiqueteuses aux agriculteurs."

"On avait deux contraintes. Le corps de ferme est traversé par une route très passagère." De là est venu l'idée de regrouper les herbages du même côté. "Du côté du corps de ferme, il y avait une parcelle de 15 ha. On va a remettre en herbage. Et on garde les herbages de l'autre côté de la route pour des génisses", poursuit Philippe Dilard.

Avant de préciser : “C’est un projet budgété à 35000 euros, avec 6000 euros de financement participatif. Il y a un gros apport de la Région 80% de financement des plans et de leurs protections par la Région. Tout le barrage périphérique, la remise en herbe et la mise sous terre de l'eau, c'est pour nous. On sortait des clous... le financement participatif nous apporte une solution”.

Clôturé le 5 mars sur la plateforme Miimosa, le financement participatif a permis de récolter 6125 euros par l’intermédiaire de 37 contributeurs, soit 105 % de l’objectif attend.

Famille, amis, voisins et supporters du projet se sont engagés financièrement en échange de contreparties allant de confitures à des présences de leur nom et logo sur place, en passant par des visites gourmandes.

 

La future prairie en février 2017. Les arbres sont en cours de plantation - Photo : Philippe Dilard.

 

"On a un potentiel laitier. On veut le conserver, c'est pas evident”, souligne Phlippe Dilard. Repasser en herbe va ainsi contribuer à réduire les charges alimentaires et réduire l'impact environnemental. Les surplus d'herbe seront exploités en foin. “Et on est capable de sécher des luzernes avec notre chaudière à bois”, precise l’agriculteur d’un oeil malicieux.

Mais un tel projet ne peut se faire seul. Philippe Dilard s’est ainsi entouré du bassin versant de la Scie, l'Agence de l'Eau. Le Pays de Bray, les Défis Ruraux, la coopérative forestière Nord Seine Forêt, la Région Normandie, la Chambre d'Agriculture de l'Eure pour l'agroforesterie, Multimat fournit les pieux, le Lycée du Bois d’Envermeu, le Groupement Régional d'Agriculture Biologique, la Cuma, Agrifaune, l'association Energies Durables En Normandie...

 

Des éleves du Lycée du Bois d'Envermeu participent au chantier de plantation des arbres - Photo : Philippe Dilard.

 

 

Earl des Vieilles Rues

564 route de Cropus
76720 CRESSY

 

06 Mars 2017 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Alternatives aux pesticides : des animations en Normandie
Du 20 au 30 mars, plusieurs évènements sont organisés en Normandie...
14 Mars 2019 | Benoît Thiollent
Dans l'Eure, la laie "Nénette" ne sera pas abattue
La Préfecture de l'Eure a tranché sur le cas d'une laie apprivoisée...
13 Mars 2019 | Benoît Thiollent
Présentation du projet de Farmbot, un robot pour cultiver un potager
L'Ecloserie numérique de Boitron (61), pionnière des tiers-lieux en milieu rural.
Repair café, fablab, impression 3D, prototypage, formation en codage...
12 Mars 2019 | Benoît Thiollent
Les marchés de producteurs de pays dans l’Orne
D’avril à octobre, 24 marchés de producteurs de pays sont proposés...
12 Mars 2019 | Benoît Thiollent
string(98) "SIA 2017. "L'Avenir est dans le Pré" a trouvé son financement"
string(63) "SIA 2017. "L'Avenir est dans le Pré" a trouvé son financement"