Bientôt une "Compagnie Lainière de l’Ouest" ?


Présentation d’un projet de marque collective pour valoriser la laine locale initié par l’association du mouton de l’Avranchin.

 

Pas encore membre de la communauté d'Agri-Culture.fr ?

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

L’association mouton de l’Avranchin dévoile en ce début d’année un nouveau projet. Une réunion s’est tenue le 13 février à Avranches pour présenter l’idée de valorisation de la laine locale à travers une marque collective.

Collectif, le mot est lâché. Car avec des éleveurs de moutons répartis dans le Nord Cotentin, le Centre Manche, le Calvados, l’Orne, l’Ille-et-Vilaine et les Côtes d’Armor, il y a un potentiel non négligeable de capacité d’approvisionnement en laine. Et une possibilité intéressante de fabriquer des produits porteurs d’une esthétique inspirée de notre terroir : le littoral, les prairies,...

 

Une marque, pourquoi faire ?

Actuellement, les tontes sont en majorité exportées. Des créateurs, stylistes et entrepreneurs indépendants de la région pourraient s’emparer du sujet. Avec à la clé une dynamisation de l’artisanat local et l’attraction de nouveaux éleveurs.

L’idée développée par l’association du mouton de l’Avranchin met en avant une commercialisation d’articles 100% pure laine, d’articles transformés, des produits dérivés permettant des partenariats et des prestations de services.

Après discussion, le statut de coopérative semble préféré à celui d’une association. Avec un concept de fonctionnement basique. Avec des producteurs qui s’impliquent eux mêmes en fonction de leurs capacités, la structure pourrait débuter son activité sans salariés. Lesquels producteurs seraient rétribués de leur participation par une prestation journalière.

Avec une réunion qui a réuni 25 participants, Stéphanie Maubé, présidente de l’Association mouton de l’Avranchin, nous confie comptabiliser aujourd’hui une douzaine de personnes intéressées pour s’impliquer.

Reste donc à trouver des volontaires motivés pour inscrire une action collective dans la durée. Un tel projet implique un point de rentabilité difficile à surmonter. De quoi faire réfléchir avant de se lancer. Or la Normandie ne manque pas de talents… une initiative à suivre donc.

 

Contact : Association du mouton de l’Avranchin – Stéphanie Maubé 06 60 72 18 50

 

 

Emplacement

50500
France
49° 17' 51.54" N, 1° 15' 11.412" W
FR
16 Février 2017 | Benoît Thiollent

Commentaires

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Silos à grains sur le port de Rouen - exportation de céréales
Les cotations des céréales rendu port
Les cotations des céréales (blé, orge et maïs), rendu port au 17...
18 Avril 2018 | Benoit Delabre
Plérin marché du porc breton porcelets
Marché du porc breton : en attendant le soleil
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
17 Avril 2018 | Benoit Delabre
festival du lait et autres gourmandises normandes Percy en Normandie
Le Lait a son festival... et il est 100 % Normand !
Le 1er Festival du Lait et autres gourmandises normandes aura lieu du...
12 Avril 2018 | Benoit Delabre
Un plan de développement de la méthanisation en Normandie
La Normandie se dote d'un plan de développement de la méthanisation
La Région Normandie et l’ADEME veulent faciliter l’émergence des...
12 Avril 2018 | Benoît Thiollent