Faire mieux connaître aux lycéens les métiers de l’ingénierie agricole


L'UniLaSalle et le pensionnat Jean-Baptiste de La Salle ont signé une convention de partenariat le 18 novembre à Mont-Saint-Aignan.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

Entre LaSalliens, on s’entend toujours…

Comme pour confirmer cette évidence, l’école d’ingénieurs en agriculture UniLaSalle Rouen, vient de signer une convention de partenariat avec le Lycée rouennais Jean-Baptiste de La Salle.

Pour ce lycée catholique, dont la filière scientifique est particulièrement garnie en élèves, ce partenariat n’est que le premier d’une longue série.

« Nous menons une réflexion autour de l’orientation post-bac, explique Christophe Vaissière, le directeur du pensionnat. Nous voulons la préparer, l’organiser mais aussi la rendre plus attractive et la simplifier. »

Les enseignants du lycée font en effet le constat que cette orientation post-bac est très anxiogène pour les lycéens et leurs familles, qui n’ont pas vraiment de vision du métier que feront leurs enfants plus tard.

Pour démystifier ce passage dans le cadre universitaire, le lycée rouennais va proposer à ses futurs bacheliers, une journée d’immersion au sein du site rouennais d’UniLaSalle. Plus qu’une journée portes ouvertes, cette journée sera l’occasion pour les lycéens d’assister à des cours et d’échanger avec les étudiants.

« L’échec en première année dans le supérieur, est souvent dû à des problèmes de motivation, explique Philippe Choquet, le directeur d’UniLaSalle. Les jeunes ont du mal à se projeter dans un métier. Et même ils appréhendent mal ce qu’est le métier d’ingénieur. »

Et encore plus du métier d’ingénieur en agriculture, qui ouvre sur un spectre très large de vocations professionnelles.

« Nous n’avons que 5 à 7 % de nos diplômés qui deviennent agriculteurs, assure Philippe Choquet. Notre formation, c’est d’abord une méthode d’approche des problèmes complexes et multifactoriels. » Une méthode de réflexion qui est prisée de secteurs qui vont bien au-delà du secteur agricole.

Pour preuve, le campus rouennais vient d’intégrer deux nouveaux Masters of Science, touchant des secteurs en pleine expansion, et dont le lien avec l’agriculture reste indirect :

- l’agriculture urbaine et les villes vertes : une thématique qui s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique, la relocalisation des chaînes alimentaires ou l’innovation autour de matériaux de construction…

- le data-management agricole : un secteur qui touche au big-data et qui se place à l’interface de la high-tech et de l’agriculture ou de l’agroalimentaire, et dont l’objectif est le traitement et l’analyse dynamique de données massives récupérées par les objets connectés.

A travers ces journées d’immersion, les deux établissements lasalliens espèrent donc donner une vision plus juste des métiers et de la formation. Une vision qui pourrait aussi servir aux enseignants du secondaire, qui sont eux aussi un peu éloignés du monde de l’entreprise.

Ils seront donc eux aussi conviés à ces journées d’immersion, lors desquelles ils auront l’occasion d’échanger avec leurs collègues du supérieur.

Le pensionnat Jean-Baptiste de La Salle devrait, dans les semaines à venir, renouveler ce type de partenariat avec d’autres établissements universitaires. « C’est aussi un maillage territorial, complète Christophe Vaissière. Nous avons dans la région Normandie des filières d’excellence, qui sont à la portée de notre main. »

22 Novembre 2016 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Un week-end Vachement déPAYSANt affiche 2019
Un week-end Vachement déPAYSANt
Les 18 et 19 mai, 14 fermes normandes ouvrent leurs portes au public...
10 Avril 2019 | Benoit Delabre
Au printemps, soyez les Bienvenus à la Ferme
Au printemps, soyez les Bienvenus à la Ferme
Du 20 au 22 avril, 85 fermes normandes du réseau Bienvenue à la Ferme...
04 Avril 2019 | Benoit Delabre
Végétal en Fête : horticulteurs et pépiniéristes ouvrent leurs portes
Végétal en Fête : horticulteurs et pépiniéristes ouvrent leurs portes
Les 6 et 7 avril, 15 pépiniéristes et horticulteurs de Normandie...
01 Avril 2019 | Benoit Delabre
La filière sucrière confrontée à une crise sans précédent
La filière betterave sucrière confrontée à une crise sans précédent
Didier Guillaume, ministre de l'agriculture était le 27 mars à Cagny...
28 Mars 2019 | Benoit Delabre
string(123) "Faire mieux connaître aux lycéens les métiers de l’ingénierie agricole"
string(76) "Faire mieux connaître aux lycéens les métiers de l’ingénierie agricole"