Happy Culture Citadine, des ruches en ville à Rouen


Les ruches du Collège Georges Braque à Rouen
L'association Interm'aide Emploi a installé 30 ruches dans l'agglomération de Rouen. Et souhaite en installer au total une centaine.

 

 

Happy Culture Citadine. Voilà un nom original.

Implanter et et entretenir de ruchers au sein de zones urbaines et péri-urbaines. Tel est le défi que s'est lancé Interm'aide Emploi, association insertion par l'activité économique basée à Rouen.

Bien connue du paysage rouennais depuis 1987, Interm'aide Emploi nous  habitué à des chantiers d'insertion et à des expérimentations de sécurisation de parcours professionnels. Comme récemment le développement de contrats de professionnalisation de gardiens d'immeuble.

Mais avec Happy Culture Citadine, l'association aborde une expérimentation toute nouvelle pour elle.

30 ruches dans l'agglomération de Rouen
Et les abeilles dans tout ça ?
Un projet issu de l'économie sociale et solidaire (ESS)
Une aide du Crédit Agricole

La miellerie installée dans un collège

Vente de miel sur internet

 

 

 

30 ruches dans l'agglomération de Rouen

 

Des ruches pour récolter du miel. L'idée est vieille comme le monde. Mais dans les mains d'un organisme d'insertion, la pratique évolue pour donner lieu à une nouvelle économie locale. Avec à la clé vente de miel et construction de ses propres ruches. La vente des ruches prêtes à l'emploi est aussi en projet.

 

Les ruches en question sont basées en zone urbaine dans l'agglomération de Rouen. 30 ruches réparties sur les toits d'immeubles ou en lisière de forêt. Mais quelques unes sont également à la campagne, comme les quatre installées au château de Martainville. L'objectif final étant 4 emplois pérennes et une centaine de ruches.

Pour les collectivités locales et les entreprises qui permettent l'installation de ruches sur leur toit, c'est l'assurance de bénéficier de leur propre miel.

 

 

Et les abeilles dans tout ça ?

 

On ne s'improvise pas apiculteur pour autant. L'association a fait appel à Philippe Hagneré, apiculteur, pour gérer la formation des salariés en Contrat d'Avenir de l'association.

Arnaud Dalle vante "une diversité florale plus importante qu'à la campagne et l'absence de pesticides" pour présenter les avantages de la présence des abeilles en ville. Le positionnement des ruches à bonne distance des humains est cependant bien évidemment nécessaire.

Pour l'association, un tel projet n'a pu se mener seul. Divers acteurs ont apporté leur pierre à l'édifice.

 

 

Un projet de l'économie sociale et solidaire

 

Pour Arnaud Dalle, directeur d'Interm'aide Emploi, "Notre métier de base est le tremplin vers l'emploi. Or le contrat CDI devient rare. Mais il existe des niches en local, notamment avec l'économie sociale et solidaire. Il faut aller désormais sur des micro-projets pour faire bouger la notion d'emploi. "

Car c'est dans le cadre de l’économie sociale et solidaire (ESS) qu'Interm'aide Emploi s'est lancée avec Happy Culture citadine dans la structuration d’une filière apicole : production de services apportés aux collectivités et aux entreprises, produits et dérivés de l’apiculture et participation à la préservation de l’abeille noire.

Happy Culture citadine est d'ailleurs l'un des projets lauréats 2014 Eco Région Solidaire, plan de soutien de la Région Haute-Normandie à l'économie sociale et solidaire.

 

 

Une aide du Crédit Agricole

 

La caisse locale du crédit agricole de Rouen a apporté le financement d'une centrifugeuse pour extraire le miel dans le cadre de ses actions de mécénat. Trois membres de cette caisse locale sont venus découvrir sur place l'équipement désormais fonctionnel.

Nécessité d'hygiène et montée en puissance de la production ont en effet nécessité l'acquisition d'un tel matériel.

Joel Hebinck, président de la caisse locale de Rouen, qualifie ce mécénat sur cette action locale  de "soutien à double impact, donné à une action sur l'écologie et l'insertion dans le monde du travail de personnes en difficulté".

 

Présentation des étapes du travail dans la miellerie. Au premier plan, Émilie Demard, 21 ans, apicultrice emploi d’avenir

 

Miellerie installée dans un collège

 

Le collège Georges Braque accueille dans ses locaux à Rouen l'activité apicole de l'association.

Le principal du collège ne s'est pas contenté de trouver une place dans ses locaux pour Happy Culture Citadine. La miellerie, composée d'un atelier de menuiserie et d'un labo d'extraction du miel, est devenue projet transversal au sein du collège sur le plan éducatif.

La construction de ruches est "d'chez nous". Le bois choisi est de pays, avec du Pin douglas de la région. Et la fabrication se fait dans l'atelier de menuiserie du collège Georges Braque. Telle est la recette de la fabrication de ces ruches.

 

 

Vente prochaine de miel sur internet

 

Mais bien sûr il faut à Interm'aide Emploi constituer avec la vente du miel le dernier maillon de son projet. La première récolte d'Happy Culture Citadine ayant eu lieu cette année, les premiers pots de miel sont là, fraîchement étiquetés. Les structures hébergeant les ruches peuvent donc en bénéficier.

La rencontre avec les consommateurs va elle se concrétiser par l'ouverture prochaine d'un site web de commerce en ligne. Nous vous tiendrons bien sûr informés de son lancement.

 

 

Happy Culture citadine

Centre d’activité de la Lombardie
23bis rue Le Verrier 76000 ROUEN - Tél : 02 35 60 11 22

Emplacement

76000
France
FR

La suite de cet article est réservée aux membres de la communauté.


Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !



01 Octobre 2015 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.

Prolonger la lecture

SIA 2020 - Pas de podium pour les jeunes bergers normands
Léonie Carpentier et Martin Duval représentaient la Normandie lors de...
23 Février 2020 | Benoît Thiollent
Une maison des semences paysannes voit le jour en Normandie
L'association Triticum veut produire des semences. Pour ensuite...
19 Février 2020 | Benoît Thiollent
Des normands en finale du Prix national pour l'agrobiodiversité animale 2020
Le Collectif d’éleveuses « Laines à l’Ouest » et l'association « La...
18 Février 2020 | Benoît Thiollent
Léonie Carpentier, élève du CFA d'Yvetot
Deux seinomarins en finale nationale des Ovinpiades des Jeunes Bergers 2020
Léonie Carpentier (CFA Yvetot) et Martin Duval (LEGTA Yvetot) vont...
06 Février 2020 | Benoît Thiollent
string(62) "Happy Culture Citadine, des ruches en ville à Rouen"
string(52) "Happy Culture Citadine, des ruches en ville à Rouen"