Manche : les Jeunes agriculteurs veulent parler positivement de leur métier


Autour d'un barbecue, les Jeunes agriculteurs se rendent à la rencontre des citoyens, le 16 février à Saint-Lô.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

Le 16 février, à une semaine de l'ouverture du très parisien Salon de l'Agriculture, les Jeunes agriculteurs de la Manche organisentà St-Lô un grand barbecue destiné à renouer le dialogue avec les consommateurs du cru.

Au marché jusqu'à 13 h, les JA proposeront sur la place de l'hôtel de ville de St-Lô des dégustations gratuites de viandes françaises, présenteront des animaux vivants et distribueront des fiches recettes.

"Une rencontre citoyenne" comme la nomme Thibaut Giraud, en charge des questions liées à la viande au sein du syndicat manchois, pour permettre au consommateur de "choisir ce qui est bon ou non pour lui sans imposer quoi que ce soit".

Derrière cette approche, les JA de la Manche veulent prendre la main sur la communication en direction des consommateurs. Et ils dénoncent la présence de trop nombreux messages dénigrant leur métier "qui est souvent mis à mal par les médias. Nous voulons faire face à l’agribashing, de plus en plus important, qui aujourd’hui touche la profession", appuie Thibaut Giraud. 

Dénonçant "des minorités" qui "font le jeu des médias", les Jeunes agriculteurs ont donc décidé de prendre les choses en main. Ils veulent profiter de ce barbecue pour parler de leurs produits, leurs savoir-faires et leurs différents modes d’élevages.

Thibaut Giraud rappelle par ailleurs que les scandales sanitaires de ces dernières années sont principalement liés à des importations de produits étrangers. Le dernier exemple en date étant le cas de viande contaminée importée depuis la Pologne.

A ce titre, il considère que les consommateurs français devraient soutenir leurs éleveurs qui "s’améliorent d’années en années" plutôt que d'écouter des messages "qui peuvent avoir un impact sur le moral des agriculteurs".

"Si tous les agriculteurs communiquaient régulièrement et de manière positive sur leur métier, alors la vérité triompherait ! Consommer français est un gage de qualité mais aussi de soutien aux producteurs !", clame-t'il.

 


Tous fous de Viandes !!!

 

Samedi 16 février au marché de Saint-Lô

 

Jusqu'à 13 h, sur la place de l'Hôtel de Ville, à côté des arrêts de bus.


 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

50000
France
FR
14 Février 2019 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Houblon, malt, bière : la Normandie veut marquer la filière
Houblon, malt, bière : la Normandie veut marquer la filière
En appui au développement des brasseries artisanales, agriculteurs et...
21 Mars 2019 | Benoit Delabre
Alternatives aux pesticides : des animations en Normandie
Du 20 au 30 mars, plusieurs évènements sont organisés en Normandie...
14 Mars 2019 | Benoît Thiollent
Dans l'Eure, la laie "Nénette" ne sera pas abattue
La Préfecture de l'Eure a tranché sur le cas d'une laie apprivoisée...
13 Mars 2019 | Benoît Thiollent
Présentation du projet de Farmbot, un robot pour cultiver un potager
L'Ecloserie numérique de Boitron (61), pionnière des tiers-lieux en milieu rural.
Repair café, fablab, impression 3D, prototypage, formation en codage...
12 Mars 2019 | Benoît Thiollent
string(86) "Manche : les Jeunes agriculteurs veulent parler positivement de leur métier"
string(76) "Manche : les Jeunes agriculteurs veulent parler positivement de leur métier"