Une nouvelle visibilité pour les races normandes


L'élevage conservatoire du canard de Duclair du Parc Naturel des Boucles de la Seine Normande - Photo : Benoit Delabre
9 sites sélectionnés par la Région pour plus communiquer sur les races patrimoniales

 

Pas encore membre de la communauté d'Agri-Culture.fr ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

      

Au fait, connaissez vous les races normandes ? Et combien sont elles ?

Allez, on vous aide un peu... : l'Abeille Noire Normande, les poules de Caumont, Cotentine, de Gournay, de Merlerault, de Pavilly,  de Crèvecœur, le Canard de Duclair, le Canard de Rouen, l'oie de Bavent, l'oie Normande, le lapin Blanc de Hotot, le Lapin Normand, le Porc de Bayeux, le Cob Normand, le Percheron, l'âne du Cotentin, l'âne Normand, la chèvre des Fossés, l'Avranchin, le Cotentin et le Roussin de la Hague.

Ce patrimoine agricole normand, vous allez désormais en entendre plus parler. Car la Région Normandie a souhaité mettre en réseau les sites normands accueillant du public pour faire connaître les races patrimoniales normandes

Cette action fait partie du plan de sauvegarde et de valorisation des races patrimoniales normandes lancé par la Région en avril 2018. L'ambition est tout d'abord de conserver les races normandes. Ensuite, d’accompagner les éleveurs au niveau technique et économique. Et de dynamiser ces micro-filières de valorisation. Enfin, de sensibiliser le grand public à la connaissance de ces races qui font la richesse du patrimoine vivant normand.

Présentation des 9 sites vitrines retenus par Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Sophie Gaugain, 1ère vice-présidente.

Les 9 sites retenus

9 sites ont été retenus et bénéficieront d’un accompagnement de la Région :

-    Okotop (Osmoy Saint Valérie, 76)
-    La Ferme d’Argentel (Coquainvilliers, 14)
-    La Ferme de Vauville (La Hague, 50)
-    Le goût du terroir Normand (Pierrefitte en Auge, 14)
-    La Ferme de la grande bouverie (La Bellière, 76)
-    Le PNR du Perche (Nocé, 61)
-    Le Haras du Pin (Le pin au Haras, 61)
-    Domaine des rouges terres (Bavent et Houlgate, 14)
-    Le PNR des Boucles de la Seine (Notre Dame du Bliquetuit, 76)

L’ensemble des sites recevra des panneaux pédagogiques et une collection de cartes postales et de posters présentant les caractéristiques de chacune des races. Et la Région aidera à la promotion et la valorisation touristique de ces lieux auprès du grand public. La Région indique vouloir aussi accompagner ces sites dans leurs investissements futurs liés à la valorisation de ce patrimoine vivant.

 

Un plan sauvegarde et de valorisation

Le plan sauvegarde et de valorisation des races patrimoniales normandes comporte également le Plan Opérationnel Patrimoine Elevage Normandisation (POPE), aide pour la création d’un atelier ou le développement d’un cheptel existant. Ainsi que « Impulsion installation », un dispositif d’aide à l’installation bonifié pour les éleveurs s’installant avec une race patrimoniale. Et « Start’OP races patrimoniales », soutien à la création d’organisation de producteurs.

Un travail d’identification des éleveurs normands et de structuration des micro-filières a lui aussi été entamé. Deux filières ont déjà été accompagnées. Le centre de valorisation du Haras du Pin pour le percheron et le cob. Et le Collectif de Sauvegarde des Races Avicoles Normandes (CSRAN) pour la poule de Gournay

Le Canard de Normandie et l'abeille noire font quant à eux partie de deux programmes coopératifs :

PALMIP est un projet de sauvegarde des races patrimoniales de palmipèdes de Normandie (Canard de Rouen et Duclair, Oies Normandes et Bavent). Par la mise en place de méthodes innovantes et d’un suivi en parcs (livre généalogique, parcours en monte naturel).

APINOIRE NORMANDIE constitue un projet de duplication de conservatoire et de rucher de fécondation dans chaque département normand pour l’abeille noire. L’objectif est de préserver la race mais aussi de fournir les apiculteurs en essaims d’abeilles noires. De fait d'une offre étant insuffisante à ce jour.

 

Présentation du canard de Duclair :

Le canard de Duclair a ses avocats
 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

76000
France
49° 26' 47.3676" N, 1° 5' 51.36" E
FR

La suite de cet article est réservée aux membres de la communauté.


Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !



08 Octobre 2019 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.

Prolonger la lecture

En Seine-Maritime, la Chambre d'Agriculture tend la main aux territoires
En Seine-Maritime, la Chambre d'Agriculture tend la main aux territoires
2019, point de départ d'une nouvelle relation entre la Chambre...
28 Novembre 2019 | Benoît Thiollent
Agroécologie : "Chez Carbone'N Caux, on a supprimé les factures"
Présentation du travail du GIEE Carbone'N Caux de Seine-Maritime aux...
23 Octobre 2019 | Benoît Thiollent
Le Festival Alimenterre en Normandie
Le Festival Alimenterre en Normandie : "Notre avenir se joue dans nos assiettes"
Des projections de films documentaire ont lieu dans toute la...
15 Octobre 2019 | Benoît Thiollent
Dans le Perche, le bocage s'agite avant l'hiver ! Ecomusée Ste Gauburge
Dans le Perche, le Festival Très Trait Percheron prend de l'ampleur
L'Ecomusée du Perche organise du 1er au 10 novembre des animations...
15 Octobre 2019 | Benoît Thiollent
string(59) "Une nouvelle visibilité pour les races normandes"
string(49) "Une nouvelle visibilité pour les races normandes"