11 propositions de la CR sur le dossier Lait


L'Organisation des producteurs de lait de la Coordination Rurale a envoyé aux 11 candidats à l'élection présidentielle ses 11 propositions pour la filière laitière.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

Dans un communiqué en date du 20 avril, la Coordination Rurale informe d'une initiative menée à l'approche des présidentielles par l'Organisation des Producteurs de Lait. Nous diffusons aijourd'hui un résumé de celles-ci :

 

1 - Garantir un prix couvrant les coûts de production

Aujourd’hui des mesures incitatives doivent être mises en place afin de faciliter l’embauche. Pour ce faire l’Organisation des producteurs de lait de la CR propose de taxer les importations afin de financer la protection sociale, autrement dit d’instaurer la TVA sociale. De plus, parce qu’elle met en péril de nombreux élevages, la vente à
perte doit être interdite, comme l’est déjà la revente à perte.

 

2 - Revoir les critères de paiement du prix du lait

Outre l’uniformisation des critères de qualité appliqués à l’ensemble des pays européens, l’OPL de la CR propose une réécriture permettant aux producteurs de bénéficier de la valorisation des « sous-produits » du lait (lactosérum, caséine, etc.) à forte valeur ajoutée pour les transformateurs.

 

3 - Appliquer le Programme de responsabilisation face au marché (PRM)

L’OPL de la CR souhaite que le Programme de responsabilisation face au marché (PRM) devienne l’outil européen de gestion de crise. Il permet d’ajuster la production européenne aux besoins des marchés et de maintenir ainsi un prix du lait juste et équitable.

 

4 - Redéfinir la stratégie laitière européenne

Bien qu’une modeste partie de la production laitière européenne (10 %) soit échangée sur le marché mondial, le prix du lait est indéniablement référencé sur ses cotations. Tendre vers une politique d’augmentation de la production en vue de l’export est un leurre : soumise au déséquilibre incessant du marché mondial entre l’offre et la demande, elle joue à la baisse sur les cours des marchés laitiers.

 

5 - Redéfinir le cadre des mises à l’intervention

L’OPL de la CR demande plus de transparence quant aux mises à l’intervention pour éviter toute spéculation.

 

6 - Mettre en place une politique globale d’élevage

L’anticipation de la production permettrait un ajustement en souplesse de la baisse de la production (adaptation de l’alimentation par exemple) sans avoir à diminuer brutalement le cheptel laitier.
La stratégie laitière doit donc être redéfinie en référence aux objectifs initiaux et fondateurs de la Politique agricole commune : sécuriser les approvisionnements laitiers en quantité et qualité tout en permettant aux producteurs de vivre décemment de leur production.

7 - Donner du pouvoir de négociation aux producteurs

L’OPL de la CR s’est toujours opposée à la création d’une multitude d’OP, surtout verticales, c’est-à-dire liées à une laiterie. L’OPL de la CR recommande qu’une loi permette l’adhésion possible des coopérateurs aux OP transversales (à l’image des OP France Milk Boards).

 

8 - Revoir le fonctionnement de l’interprofession laitière

Le financement du Cniel est totalement injuste : actuellement les producteurs payent 1,22 €/1 000l et les industriels 0,4 €/1 000L.  L’OPL de la CR recommande de revoir ce financement avec une cotisation basée sur le chiffre d’affaires.
De plus, la CR revendique l’appui de l’État pour la création d’un nouveau collège des représentants d’OP et d’AOP.

 

9 - Réaliser un audit de la coopération laitière

Au vu de l’absence de publications des comptes de certaines coopératives françaises et au regard des différences des résultats entre elles et leurs homologues européennes, l’OPL de la CR demande qu’il soit procédé à un audit de la coopération française.

 

10 - Ne pas réitérer pour le lait bio les erreurs de la filière dite conventionnelle

Il faut anticiper l’évolution de la production bio et s’assurer ainsi de ne pas reproduire les mêmes erreurs qu’en lait conventionnel. Les aides doivent être à la hauteur de l’ambition sociétale et ne pas se résumer à des déclarations d’intention.
La préférence communautaire doit plus que jamais être de mise.

 

11 - Promouvoir les bienfaits de la consommation de lait

Un nouveau programme de promotion et de distribution du lait dans les écoles (hors repas) serait un excellent moteur pour la prévention de la santé des enfants.

 

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

20 Avril 2017 | Benoît Thiollent

Commentaires

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Forum régional de l'installation agricole en Normandie
Forum régional de l'installation agricole en Normandie
Pour tout savoir du parcours à suivre pour s'installer en agriculture...
12 Décembre 2017 | Benoit Delabre
Plaidoyer pour des abattoirs de proximité
Plusieurs organisations et personnalités plaident pour le...
12 Décembre 2017 | Benoit Delabre
Plérin : le marché reste stable
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
12 Décembre 2017 | Benoit Delabre
La nouvelle politique agricole 2017-2020 la Seine-Maritime 2017-2020
La nouvelle politique agricole 2017-2020 de la Seine-Maritime
Le Département a présenté sa politique agricole aux professionnels le...
07 Décembre 2017 | Benoît Thiollent