Les producteurs bio appellent les distributeurs à plus de transparence


© B.Delabre
La Fédération nationale d'Agriculture biologique (FNAB) réagit à une enquête publiée par l'UFC-Que Choisir sur les marges réalisées par la grande distribution sur les produits bio.

 

 

Communiqué de presse du 30 août 2017

Suite à la publication, mardi 29 août, de l’étude de l’UFC-Que Choisir qui dénonce des « marges indigestes » de la grande distribution sur les fruits et légumes bio, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) fait part de sa surprise devant l’ampleur annoncée de ces marges.

Les producteur(rice)s bio de la FNAB appellent les distributeurs à la transparence et souhaitent que les États Généraux de l’Alimentation débouchent sur des mesures fortes pour soutenir le développement de filières bio françaises équitables pour tou(te)s.

Pour la FNAB, cette étude conforte le besoin d'ouvrir le débat sur la répartition de la valeur créée par la production agricole biologique et la construction d’un prix juste. C’est pourquoi elle appuie la demande de l’UFC-Que Choisir d’avoir des données spécifiques sur les produits biologiques, via l’Observatoire de la formation des prix et des marges.

Une transparence indispensable à un dialogue constructif au sein de la filière bio.

Désireuse de rendre les produits bio accessibles à tous, la FNAB encourage un développement de la bio fidèle à ses valeurs, telles qu’elles sont exprimées dans sa Charte. Elle veillera ainsi à ce que le changement d’échelle de la bio ne s'opère pas au détriment des producteur(rice)s, ni des consommateur(rice)s.

Tous les acteurs de la filière doivent s’engager dans une démarche d’équitabilité. Le prix juste, c'est celui qui permet la juste rémunération de chacun tout au long de la chaîne de valeur, le maintien d'un tissu vivant et diversifié de fermes dans les territoires, le soutien à des pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et de la santé, et l'accompagnement des producteur(rice)s dans leurs démarches techniques et leur organisation collective.

C’est le sens de la campagne « Manger Bio et Local, c’est l’idéal ! » organisée, du 16 au 24 septembre, par le réseau FNAB.

Les producteur(rice)s bio s'engagent dans une vraie démarche environnementale, sociale et économique, les transformateurs et les distributeurs doivent en faire autant !

C’est le message que portera la FNAB aux États Généraux de l’Alimentation.

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

31 Août 2017 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Salon de l'Agriculture : 700 000 visiteurs, et moi, et moi, et moi...
Salon de l'Agriculture : 700 000 visiteurs, et moi, et moi, et moi...
La 56ème édition du Salon international de l’Agriculture se tiendra...
19 Février 2019 | Benoit Delabre
Manche : les JA parlent de leur métier d'éleveurs
Manche : les Jeunes agriculteurs veulent parler positivement de leur métier
Autour d'un barbecue, les Jeunes agriculteurs se rendent à la...
14 Février 2019 | Benoit Delabre
Glyphosate : une liste de solutions alternatives proposée aux agriculteurs
Glyphosate : une liste de solutions alternatives proposée aux agriculteurs
Le Centre de ressources glyphosate, destiné à lister les solutions...
13 Février 2019 | Benoit Delabre
elections chambre agriculture FNSEA
La FNSEA et les JA restent aux commandes de la Ferme France
Les résultats des élections aux chambres d'Agriculture ont été...
12 Février 2019 | Benoit Delabre
string(82) "Les producteurs bio appellent les distributeurs à plus de transparence "
string(72) "Les producteurs bio appellent les distributeurs à plus de transparence "