Accord UE-Mercosur : voitures contre nourriture ?


La Coordination Rurale accuse Bruxelles de signer le déclin de la production de viande européenne.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

La Coordination Rurale accuse Bruxelles de signer le déclin de la production de viande européenne.

Dans un communiqué en date du 13 novembre, la Coordination Rurale dresse un constat inquiétant des accords de libre-échange passés entre l’Europe et les pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay et Venezuela)

 "Une fois de plus, la Commission européenne est prête à lâcher ses agriculteurs et à piétiner sans scrupules la souveraineté alimentaire européenne. Et dans quel but ? Exporter davantage d’automobiles ! De son côté, le Mercosur, grand producteur de viande bovine et d’éthanol, se frotte les mains à l’idée de pouvoir déverser ses produits à bas coût sur le marché intérieur européen."

Le syndicat appuie sa déclaration sur un rapport du Joint Research Center de la Commission européenne. Celui-ci prévoit que le secteur de la viande bovine souffrirait le plus des impacts cumulés des accords de libre-échange.

"Après la dernière réforme de la PAC, désastreuse pour la filière viande, nous remercions Bruxelles de vouloir enterrer définitivement les éleveurs", commente Michel Manoury, responsable de la section Viande de la CR.

Et côté production de betteraves, la Coordination Rurale déclare "qu’avec la disparition des quotas betteraviers intervenue au 1er octobre 2017, le contingent de 600 000 t d’éthanol qui serait attribué au Mercosur contribuera à enfoncer la production européenne."

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

 

14 Novembre 2017 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Plérin marché du porc breton porcelets
Marché du porc breton : les cours repassent au dessus des 1,20 €
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
12 Juin 2018 | Benoit Delabre
Huile de Palme : des agriculteurs denoncent le double discours de la FNSEA
Le blocage des raffineries par la FNSEA et Jeunes agriculteurs fait...
11 Juin 2018 | Benoit Delabre
Les agriculteurs normands annoncent le blocage d'une raffinerie
Les agriculteurs normands annoncent le blocage d'une raffinerie
Le 10 juin, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs entameront le blocage...
07 Juin 2018 | Benoit Delabre
Le retour des Marchés des Producteurs de Pays de l’Estuaire
15 marchés de producteurs du mai à septembre dans 12 communes des...
07 Juin 2018 | Benoît Thiollent