L'agriculture biologique selon la Coordination rurale


A l’heure du lancement des États généraux de l’alimentation, la section Bio de la Coordination Rurale plaide pour une agriculture biologique économiquement forte et indépendante.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

Dans un communiqué du 1er septembre, la Coordination rurale demande au Gouvernement de prélever "la part manquante pour tenir les engagements de l’État sur les aides bio" sur le budget du ministère de l'Ecologie.

En effet, le syndicat agricole refuse toujours le principe du transfert de fonds destinés aux aides du premier pilier vers le second pilier, annoncé durant l'été par Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture.

Pour la Coordination rurale, ce transfert qui représente 4 % du montant des aides directes à la production, "n’est qu’une mauvaise manœuvre qui habille Pierre en déshabillant Paul", et qui "n’évitera pas la nécessité de réguler et d’organiser les conversions" à l'Agriculture biologique.

Celles-ci ont été nombreuses ces derniers mois, en lien notamment avec la crise agricole, poussant les agriculteurs à chercher plus de valeur ajoutée sur leurs produits.

D'ailleurs, la section Bio de Coordination rurale demande "une véritable régulation des conversions" et ce "afin d’éviter des effets d’aubaine économique de court-terme". A travers cette régulation, le syndicat espère "favoriser des conversions solides et durables à long terme."

Dans la même logique, la CR estime que cette solidité économique des exploitations agricoles en Bio doit reposer sur le prix de leurs produits.

Elle rejette ainsi l’idée de paiements pour services environnementaux, qui est parfois évoquée. "Ces paiements ne feraient qu’ajouter toute une batterie de normes et de contrôles alors que les agriculteurs croulent déjà dessous. La reconnaissance des aménités positives de la bio doit se faire via des prix rémunérateurs." insiste la Coordination rurale.

Enfin, le syndicat demande la réintégration dans le 1er pilier des aides à la conversion et au maintien de l’agriculture biologique. La CR estime en effet que "ces aides doivent être gérées au niveau national pour éviter les fortes inégalités d’une région à l’autre."

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

 

04 Septembre 2017 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Les rencontres Made in Viande en Normandie 2019 élevage viande boucherie
Les rencontres Made in Viande en Normandie
La filière élevage et viande ouvre ses portes au public du 22 au 29...
14 Mai 2019 | Benoit Delabre
Un week-end Vachement déPAYSANt affiche 2019
Un week-end Vachement déPAYSANt
Les 18 et 19 mai, 14 fermes normandes ouvrent leurs portes au public...
10 Avril 2019 | Benoit Delabre
Au printemps, soyez les Bienvenus à la Ferme
Au printemps, soyez les Bienvenus à la Ferme
Du 20 au 22 avril, 85 fermes normandes du réseau Bienvenue à la Ferme...
04 Avril 2019 | Benoit Delabre
Végétal en Fête : horticulteurs et pépiniéristes ouvrent leurs portes
Végétal en Fête : horticulteurs et pépiniéristes ouvrent leurs portes
Les 6 et 7 avril, 15 pépiniéristes et horticulteurs de Normandie...
01 Avril 2019 | Benoit Delabre
string(58) "L'agriculture biologique selon la Coordination rurale"
string(53) "L'agriculture biologique selon la Coordination rurale"