Gérard Larcher en visite dans l'Orne


Photo : Sophie Primas
Le président du Sénat est venu visiter le 15 février deux fermes et une laiterie à l'invitation de Jean-Claude Lenoir, sénateur de l'Orne.

 

Pas encore membre de la communauté d'Agri-Culture.fr ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

      

 

Jean Claude Lenoir, sénateur de l'Orne et président de la commission des affaires a convié Gérard Larcher, président du Sénat le 15 février dans l'Orne.

Programme de la visite sur fond de crise agricole : le GAEC du Haut Chêne à Bellou sur Huisne, la laiterie Gillot-Fléchard à Saint-Hilaire de Briouze et l'EARL de la Hourdouillière à Faverolles. Une visite réalisée en compagnie des sénateurs Jean-Claude Lenoir, Sophie Primas, Michel Raison, Nathalie Goulet, Jean Bizet et la députée Veronique Louwagie.
 
Les sénateurs, frustrés de ne pas avoir vu leur proposition de loi sur l'agriculture reprise en janvier par l'assemblée, poursuivent leurs travaux sur le sujet.

Cette proposition de loi, après son vote le 9 décembre par le Sénat, suscite le débat et occasionne des joutes politiciennes. Gérard Larcher lors de son déplacement dans l'Orne accusant le 1er ministre et le ministre de l'Agriculture de "reprendre beaucoup des proposition que nos collègues ont fait."

Interrogé sur l'objectif de sa visite du Gaec du Haut Chêne, il a précisé "souhaiter faire partager par ma visite la situation réelle sur le terrain." Lequel s'est attaché à prouver sa connaissance du dossier : "Le cours du porc, c'est 1.09 euros aujourd'hui, on est bien deçà du coût de production. Sur le Gaec ou nous sommes, c'est cette année -25000 euros pour un travail 7 jours sur 7."

Il a annoncé le retour de la proposition de loi au mois de mars. Rappelant le travail initial des sénateurs sur la notion de contrat, et il a précisé qu'il sera poursuivit désormais dans le cadre du lait. Et également sur l'étiquetage.

 

Soutien des régions

Mais au delà d'une loi, Gérard Larcher imagine pour en parallèle une action à court terme en région : "On va voir comment les régions, dans le cadre du 2e pilier de la Pac peuvent soutenir une année 2016 qui va être extrêmement difficile."

 

La LME en question

Le sujet d'une remise à plat de la Loi de Modernisation de l'Economie n'est plus tabou pour Gérard Larcher : "Les organisations de producteurs sont moins fortes que les quatre grandes centrales d'achat."

Rappelant qu'il a été par le passé président de la commission spéciale sur la LME, le président du Sénat a déclaré :  "On ne s'est jamais interdit de la revoir. S'il faut la revoir, nous la reverrons". Il faut réfléchir entre producteurs et transformateurs. Et au milieu les transformateurs. Tout ne dépend pas de l'Etat, mais parfois de l'organisation agricole sur le terrain."

 

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant ! Et suivez chaque semaine nos infos grâce à la newsletter.

 

Merci de cliquer sur j’aime Agri-Culture pour suivre nos actualités et/ou de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés .

Et pour la diffusion de vos ventes, quelles soient personnelles ou commerciales, vous avez la possibilité de passer des petites annonces sur Agri-Culture, média rural.

 

15 Février 2016 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Manche : les JA parlent de leur métier d'éleveurs
Manche : les Jeunes agriculteurs veulent parler positivement de leur métier
Autour d'un barbecue, les Jeunes agriculteurs se rendent à la...
14 Février 2019 | Benoit Delabre
Glyphosate : une liste de solutions alternatives proposée aux agriculteurs
Glyphosate : une liste de solutions alternatives proposée aux agriculteurs
Le Centre de ressources glyphosate, destiné à lister les solutions...
13 Février 2019 | Benoit Delabre
elections chambre agriculture FNSEA
La FNSEA et les JA restent aux commandes de la Ferme France
Les résultats des élections aux chambres d'Agriculture ont été...
12 Février 2019 | Benoit Delabre
Ludovic Podgorski Hervé Morin AOP Camembert
Camembert AOP : "Combien le consommateur sera-t'il pret a payer ?"
Producteur de lait pour l’AOP Camembert, Ludovic Podgorski défend le...
07 Février 2019 | Benoit Delabre