LIDL verse 4 millions à des jeunes agriculteurs en difficulté


Manifestation au magasin LIDL de Neuchâtel-en-Bray le 13 février.
L’enseigne de supermarchés à collecté 3 centimes d’euros sur les bouteilles de lait de sa marque Envia pendant 6 mois. La MSA se charge de la distribution des fonds.

 

Pas encore membre de la communauté d'Agri-Culture.fr ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

      

 

La crise agricole a fini par donner des idées à la grande distribution. La marque de supermarchés LIDL vient d’annoncer une opération originale. LIDL France va verser 4 millions d’euros avant Noël à 2000 jeunes agriculteurs en difficultés.

 

C’est quoi cette bouteille de lait ?

Miracle de Noël ? En fait pas tout à fait. LIDL a récolté 3 centimes d’euros entre le 1er mars et le 1er septembre sur chaque bouteille de lait vendue de sa marque Envia. Et LIDL vend beaucoup de bouteilles de lait…

Une fois la somme récoltée, LIDL s’est adressé au Ministère de l’agriculture. Lequel s’est tourné vers la Mutualité Sociale Agricole pour assurer la distribution des fonds au près des jeunes agriculteurs les plus en difficulté.

 

Distribution par la Mutualité Sociale Agricole

Jean-Pierre Renault, directeur de la MSA Haute-Normandie, nous précise les modalités de l’opération : "Nous allons être coopérateurs sur cette opération. Lidl nous transmet les sommes nécessaires. La MSA a sélectionné les personnes éligibles, en raison de cette connaissance du secteur. Nous allons leur adresser 2000 euros très prochainement, juste avant Noël."

Sur le secteur géographique de la MSA Haute-Normandie, 29 jeunes agriculteurs sont concernés. Lesquels ont été sélectionnés dans les secteurs des productions porcines, bovines et laitières

 

D’autres marques à venir ?

La marque LIDL avait fait partie l’hiver dernier des enseignes ciblées par des manifestants, venus dénoncer l’opacité des marges des distributeurs et le manque de transparence de l’étiquetage de la provenance des produits alimentaires. On avait ainsi pu suivre à Neufchâtel-en-Bray le 13 février 2016 un groupe d’agriculteurs membres des Jeunes Agriculteurs.

 

Stickers "Viande d'origine connue" collées par les manifestants sur les produits dont les étiquettes respectaient l'information du consommateur.

 

Ce jour là, entre agriculteurs, le sujet central des discussions était bien sûr le manque de revenu. Et l’on parlait logiquement du lait. Pour en souligner tant sa qualité que le volume du travail fourni. "Aujourd’hui la qualité du lait est très contrôlée, on est au top. On attend seulement un juste prix" , nous avait résumé un manifestant.

Alors face à cette initiative d’un nouveau genre de LIDL, on peut légitimement se poser la question d’une réaction éventuelle des autres enseignes de supermarchés pour faire de même. Car le problème du prix payé aux producteurs n’a pas évolué depuis l’hiver dernier. Mais par contre, le nombre de producteurs en difficultés a lui explosé.

 

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

 

La suite de cet article est réservée aux membres de la communauté.


Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !



19 Décembre 2016 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.

Prolonger la lecture

Silos à grains sur le port de Rouen - exportation de céréales
Les cotations des céréales rendu port
Les cotations des céréales (blé, orge et maïs), rendu port au 10...
12 Juillet 2018 | Benoit Delabre
Plérin marché du porc breton porcelets
Marche du porc breton : les cours sont stables
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
12 Juillet 2018 | Benoit Delabre
Fête de l'Agriculture le 14 juillet à l'Ecomusée du Perche
Des "zanimaux" et des secrets, chut !
Fête de l'agriculture le 14 juillet à l'Ecomusée du Perche à Saint-...
02 Juillet 2018 | Benoît Thiollent
Euh la normande, 300 normandes à Lessay
Concours régional et national du 6 au 8 juillet sur le champ de foire.
28 Juin 2018 | Benoît Thiollent