Dans l’Eure, Xavier Beulin défend le bilan de la FNSEA


Photos : B.Delabre
En quête d'un nouveau mandat, le président de la FNSEA bat la campagne pour défendre son bilan. Il était dernièrement dans l'Eure.

 

Pas encore membre de la communauté ?

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

A quelques semaines seulement du Salon de l’Agriculture, la FNSEA veut mobiliser autour de son projet en vue des élections présidentielles : 13 mesures pour les 200 premiers jours.

Mais l’absence des parlementaires dans cette salle, non conviés pour l’occasion, démontre surtout la volonté de la FNSEA de renouer avec sa base. Celle-ci a parfois montré des signes de désaccord avec ses représentants nationaux lors des manifestations de 2015 et 2016.

Et le président Beulin, à l’image bien ancrée de céréalier-businessman, a souvent été la proie des critiques au sein de ses propres troupes. Alors, à l’approche du congrès de Brest (prévu fin mars), à l’issue duquel Xavier Beulin briguera un nouveau mandat, la FNSEA a voulu resserrer les rangs.

En témoigne le propos introductif de Régis Chopin, le psdt de la FNSEA 27 : « La FNSEA est attaquée de toute part. Jusqu’à son président et injustement. C’est dans l’Air, Envoyé spécial, Cash Investigation… A chaque fois des occasions de discréditer le travail de la FNSEA, pourtant reconnu par tous les syndicats agricoles européens. (…) Nous voulons vous prouver que la FNSEA a un vrai bilan dans cette crise. Certes il y a toujours des dossiers difficiles, mais il y a de vrais acquis. »

Pour renouer le lien entre les agriculteurs et leur président national, la FNSEA 27 a opté pour la transparence. Les questions sont posées par SMS pour assurer fluidité et anonymat.

Et si le public  est globalement acquis à la cause de Xavier Beulin, aucun sujet n’a été occulté. Ni la crise, ni l’énorme cafouillage des paiements Pac, ni le statut contesté d’agri-business man de Xavier Beulin…

 

Gestion de la crise agricole : refinancer les exploitations

 

Constitution des prix : rééquilibrer le rapport de forces

 

Fonds de mutualisation de filières et droit à la concurrence

 

Un statut pour professionnaliser l’agriculture

 

Environnement : compter sur les évolutions technologiques

 

La suite de cet article est réservée aux membres de la communauté.


Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !



16 Février 2017 | Benoit Delabre

Commentaires

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.

Prolonger la lecture

Silos à grains sur le port de Rouen - exportation de céréales
Les cotations des céréales rendu port
Les cotations des céréales (blé, orge et maïs), rendu port au 17...
18 Avril 2018 | Benoit Delabre
Plérin marché du porc breton porcelets
Marché du porc breton : en attendant le soleil
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
17 Avril 2018 | Benoit Delabre
festival du lait et autres gourmandises normandes Percy en Normandie
Le Lait a son festival... et il est 100 % Normand !
Le 1er Festival du Lait et autres gourmandises normandes aura lieu du...
12 Avril 2018 | Benoit Delabre
Un plan de développement de la méthanisation en Normandie
La Normandie se dote d'un plan de développement de la méthanisation
La Région Normandie et l’ADEME veulent faciliter l’émergence des...
12 Avril 2018 | Benoît Thiollent