Des agriculteurs normands à Paris contre l’interdiction du Glyphosate


Des syndicats régionaux de la FNSEA ont manifesté sur les Champs Elysées pour retarder l’interdiction du glyphosate annoncée pour 2018.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

 

250 agriculteurs d’Ile de France et des départements limitrophes sont venus manifester ce 22 septembre à Paris à l’invitation de leurs FDSEA respectives. Ils ont bloqué jusqu’à 11h les voies de circulation des Champs-Elysées au niveau du Grand Palais, dans le sens Concorde - Arc de Triomphe.

Leur objectif en s’installant sur le pavé des Champs Elysées à proximité du palais de l’Elysée était de « s’inviter au conseil des ministres du 22 septembre ».

A travers cette action avec de la paille et un conteneur maritime déposé sur l’avenue, les syndicats ont voulu "signifier au président de la République qu’il ne tient pas ses promesses de campagne". Emmanuel Macron est ainsi aujourd’hui accusé d’entretenir la concurrence déloyale de produits étrangers.

 

Des slogans hostiles aux produits d'importation - Photo : FRSEA Ile de France

 

Contre l’interdiction du Glyphosate

Le point de crispation est l’annonce faite le 30 août par le ministère de la transition écologique de l’intention de la France de voter en octobre contre la proposition de la Commission européenne de renouveler pour dix ans la licence de l’herbicide glyphosate.

Les syndicalistes ont mis en avant qu’en cas d’interdiction du glyphosate en France, reste possible l’importation de produits agricoles étrangers ayant subit un traitement avec cet herbicide.

Cette action syndicale a été organisée par les fédérations régionales de la FNSEA. Pour Damien Greffin, président de la FDSEA et FRSEA d’Ile de France, "C’est important que ce soient nos départements qui l’aient fait. Comme bien souvent. On a quand même beaucoup de mal de mobiliser nos structures nationales autour de cette question là. Par ce que il n’est pas politiquement correct de descendre dans la rue pour défendre les phytos. Tout le monde en a peur. ça fait quinze-vingts qu’on a démissionné sur ces questions là."

 

Une délégation a été reçue à l'Elysée par la conseillère agricole d'Emmanuel Macron - Photo : FRSEA Ile de France

 

Discussion avec Nicolas Hulot

Alors que les manifestants souhaitaient interpeller Nicolas Hulot sur le sujet par médias interposés, le ministre de la Transition écologique et solidaire les a surpris en venant à leur rencontre.

Affirmant ne vouloir prendre aucun risque avec la santé, le ministre s’est déclaré ouvert à la discussion et a formulé le souhait de prendre du temps et de mettre chacun face à ses responsabilités : "Je ne veux pas me retrouver dans quelque années, responsable devant la justice parce qu’on aura su les choses mais qu’on aura pas pris nos responsabilités".

Le ministre a affirmé dans la foulée : "cette solution, on la co-construira ensemble et elle ne sera pas imposée." Avant de conclure : "je ne suis pas un dogmatique, pas là pour emmerder l’agriculture, voilà."

 

Nicolas Hulot en discussion avec Samuel Vandaele secrétaire général des Jeunes agriculteurs - Photo : FRSEA Ile de France

 

 

Des normands à Paris

Interviewé par nos confrères de Brut, un agriculteur venu de l’Eure a affirmé sa confiance dans le glyphosate. Pour lui, « le produit n’est pas responsable de la pollution des sols. Et il n’engendre pas de pollution des nappes phréatiques ».

Tenant à mettre des chiffres sur son utilisation du glyphosate, il a alors mis en perspective son utilisation de 50/60 litres de glyphosate par an sur 180 hectares. En concluant : "2 litres par hectare, c’est moins que les particuliers qui désherbent leurs plate bandes".

Les points de convergence exprimés par Nicolas Hulot ont mis du baume au cœur des manifestants. Leur espoir est "qu’il n’y aura pas d’interdiction couperet qui sera contre productive. Si c’était le cas, il faudrait utiliser plus de désherbant à l’automne et au printemps". Une hypothèse jugée par eux "désastreuse au niveau économique".

 

 

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

75000
France
48° 52' 42.7512" N, 2° 21' 51.192" E
FR
22 Septembre 2017 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Silos à grains sur le port de Rouen - exportation de céréales
Les cotations des céréales rendu port
Les cotations des céréales (blé, orge et maïs), rendu port au 10...
12 Juillet 2018 | Benoit Delabre
Plérin marché du porc breton porcelets
Marche du porc breton : les cours sont stables
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
12 Juillet 2018 | Benoit Delabre
Fête de l'Agriculture le 14 juillet à l'Ecomusée du Perche
Des "zanimaux" et des secrets, chut !
Fête de l'agriculture le 14 juillet à l'Ecomusée du Perche à Saint-...
02 Juillet 2018 | Benoît Thiollent
Euh la normande, 300 normandes à Lessay
Concours régional et national du 6 au 8 juillet sur le champ de foire.
28 Juin 2018 | Benoît Thiollent