Les voeux offensifs de la Coordination Rurale


La CR a formulé le 10 janvier des constats sur l'année écoulée et des propositions sur l'avenir.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

 

Remettre 100 fois son métier sur l'ouvrage... Telle semble être la résolution de la Coordination Rurale pour 2018.

La conférence de presse de début d'année du syndicat a été le théâtre d'une répétition de revendications maintes fois exprimées. Et au delà du sujet d'actualité que sont les Etats Généraux de l'Alimentation, se profile à l'horizon la campagne électorale du scrutin Chambres d'Agriculture.

Présentant leurs voeux le 10 janvier à Paris, Bernard Lannes, président de la Coordination rurale, et Véronique Le Floc'h, secrétaire générale du syndicat, se sont ainsi montrés offensifs dans la critique et les propositions. Tout en reconnaissant que leur syndicat souffre de ne pas être plus audible auprès des politiques et de la profession.

 

Flou sur les EGA

La Coordination Rurale est en tous cas soucieuse de gommer cette image d'anti européenne qui la poursuit. A tel point que la diminution pressentie du budget de la PAC après 2020 ne lui fait pas peur. Voyant dans cette baisse une opportunité pour réformer radicalement la PAC dans ses principes et son contenu. Le slogan de la Coordination Rurale "Des prix, pas des primes" est sur ce sujet plus que jamais d'actualité.

Des conclusions des Etats Généraux de l'alimentation, le syndicat regrette leur dimensionnement national, précisant avoir exprimé "qu'il fallait penser au niveau européen et s'intéresser justement à la PAC pour régler le problème de la répartition de la valeur ajoutée".

Les EGA sont en tous cas perçus comme ayant accouché d'intentions aux contours flous : "La prise en compte des coûts de production n'est pas écrite de façon claire et nette". Avec une certitude quand à l'effort supplémentaire susceptible d'être fourni par les agriculteurs : "C'est impossible de réduire encore plus les coûts de production", martelle Véronique Le Floc'h.

 

Relancer l'installation

Pour la CR, la planche de salut est la relance de l'agriculture par l'installation. Une manière d'imposer là aussi des changements destinés à certains, mais au final pour le bénéfice de tous. Le médecin Coordination Rurale a rédigé une ordonnance à cette agriculture qui va mal. L'occasion lui est donnée lui est donnée d'exprimer ses arguments avec la mission parlementaire créée en vue d'une prochaine loi sur le foncier agricole.

Le cheval de bataille du syndicat est ainsi la demande d'une politique foncière qui favorise les jeunes. La volonté de la CR est de voir la mise en place d'une fiscalité qui encourage les cédants à attribuer leurs terres à des jeunes. En parallèle de la mise en place d'un régime fiscal confiscatoire à l'égard des étrangers et des banques. Pour lutter contre la financiarisation de l'agriculture.

 

Critiques sur la Coopération

Les grandes coopératives françaises sont la cible de critiques récurrentes de la part de Bernard Lannes. Le syndicaliste dénonce à la fois un développement tentaculaire qualifié d'opaque et des pratiques à l'international en contradiction des intérêts des agriculteurs français. Les instances réglementaires ne sont pas épargnées, leur gouvernance issue de la FNSEA fait tiquer le president de la Coordination Rurale.

Le Haut Conseil de la Coopération Agricole cristallise ainsi des accusations : "Quand il y a une fusion-acquisition, c'est le HCCA qui décide. Ces outils de gouvernance sont tenus par un seul syndicat. Il casser tout ça pour remettre de la démocratie. Et accueillir 3 syndicats."

A travers ces critiques, le président de la Coordination rurale souhaite en revenir aux fondamentaux de la coopération : "Je suis moi même coopérateur. Mais d'une coopérative qui m'appartient, avec 15 salariés  Chaque année, on se réunit et on décide de faire des choses."

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

75000
France
48° 52' 42.7512" N, 2° 21' 51.192" E
FR
11 Janvier 2018 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

The Inspector Cluzo, des rockeurs et agriculteurs militants.
Le duo gascon était de passage à Rouen au 106 le 13 octobre pour...
19 Octobre 2018 | Benoît Thiollent
Le Festival Alimenterre en Normandie
"Notre avenir se joue dans nos assiettes" : des projections de films...
18 Octobre 2018 | Benoit Delabre
Apiculture : "pendant longtemps, j’ai "servi" l’agriculture conventionnelle"
Apiculture : "pendant longtemps, j'ai "servi" l'agriculture conventionnelle"
Apiculteur depuis 35 ans, Vincent Bondois a longtemps fait cohabiter...
16 Octobre 2018 | Benoit Delabre
Plérin marché du porc breton porcelets
Marche du porc breton : tendance baissière dans toute l'Europe
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
15 Octobre 2018 | Benoit Delabre