Des drones pour assurer la surveillance des milieux marins et littoraux


© B.Delabre
Contrôles des usagers et surveillance de l'érosion. La DDTM de la Manche prend de la hauteur grâce à l'utilisation de drones.

 

 

Les drones n'ont pas pour seule vocation de mettre la panique à proximité des centrales nucléaires françaises... (sport qui a heureusement perdu de son engouement). Non, les drones peuvent aussi avoir une utilité dans le cadre des missions publiques.

Dans la Manche, par exemple, ils vont désormais être utilisés pour la surveillance des milieux marins et littoraux, notamment dans le cadre des missions de contrôle du Service Mer et Littoral de la DDTM (direction départementale des territoires et de la mer), en sa qualité de gestionnaire du domaine public maritime,

Les agents du SML effectuent en effet chaque année plusieurs centaines de contrôles. Ils ont vocation à sensibiliser les usagers de la mer et de l’estran aux enjeux de sécurité et de préservation des espaces littoraux, et pour les infractions caractérisées, à verbaliser les contrevenants.

Dans un premier temps, l’utilisation expérimentale de drones dans le cadre de ces contrôles a pour objectif de vérifier le respect des conditions :
- de pacage des ovins sur le domaine public maritime par les éleveurs,
- de dépôt autorisé de moules sous la taille commercialisable par les conchyliculteurs.

Cette technique permettra en particulier de contrôler de grandes surfaces et les zones difficiles d’accès.

Mais la position en altitude des drones peut présenter aussi un autre intérêt : celui d'apporter un regard pertinent et régulier sur l'évolution du trait de côte, dans les secteurs côtiers particulièrement soumis à l'érosion. Ainsi, le survol de la dune protégeant le centre de rééducation fonctionnel situé à Siouville-Hague le 10 août dernier a permis d’établir un état de référence dans le cadre de ce suivi. Les prochains vols se dérouleront pendant les périodes de grandes marées qui sont des moments privilégiés pour l’observation de l’évolution du trait de côte.

Si l'intérêt de ces tests se confirme, l’utilisation de drones pour assister les équipes de contrôle sur le terrain sera étendue.

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

50190
France
49° 12' 52.3476" N, 1° 25' 39.5256" W
FR
24 Août 2017 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Manche : les JA parlent de leur métier d'éleveurs
Manche : les Jeunes agriculteurs veulent parler positivement de leur métier
Autour d'un barbecue, les Jeunes agriculteurs se rendent à la...
14 Février 2019 | Benoit Delabre
Glyphosate : une liste de solutions alternatives proposée aux agriculteurs
Glyphosate : une liste de solutions alternatives proposée aux agriculteurs
Le Centre de ressources glyphosate, destiné à lister les solutions...
13 Février 2019 | Benoit Delabre
elections chambre agriculture FNSEA
La FNSEA et les JA restent aux commandes de la Ferme France
Les résultats des élections aux chambres d'Agriculture ont été...
12 Février 2019 | Benoit Delabre
Ludovic Podgorski Hervé Morin AOP Camembert
Camembert AOP : "Combien le consommateur sera-t'il pret a payer ?"
Producteur de lait pour l’AOP Camembert, Ludovic Podgorski défend le...
07 Février 2019 | Benoit Delabre