La Normandie se dote d'un plan de développement de la méthanisation


Le méthaniseur industriel du Neubourg, lors de sa construction en 2017. © B.Delabre
La Région Normandie et l’ADEME veulent faciliter l’émergence des projets de méthanisation.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

 

Avec la méthanisation, ça va gazer en Normandie ! Entre 2018 et 2020, 12 millions d’euros seront consacrés en Normandie au Plan de développement de la méthanisation.

La méthanisation est l’utilisation d’un processus biologique qui transforme la matière organique (effluents agricoles, boue de station d’épuration, restes alimentaires, déchets verts…) en 2 produits, le biogaz et le digestat. Le digestat est utilisable comme engrais dans les exploitations agricoles. Il apporte les mêmes éléments NPK (azote, phosphore et potassium) que des engrais chimiques, pour un coût moindre.

Une unité de méthanisation permet de produit de l'électricité. Elle s’avère donc une réelle opportunité de se débarrasser des déchets organiques. On compte actuellement une soixantaine de méthaniseurs en Normandie, principalement à l'initiative d'agriculteurs. Le plan de développement de la méthanisation en Normandie lancé par la Région Normandie et l’ADEME vise à faciliter l’émergence des projets de méthanisation. Baptisé "Plan Méthanisation Normandie", le dispositif comporte des aides financières à l'émergence et la réalisation de projets.

Il se traduit également par un plan triennal de développement de la méthanisation, faisant intervenir des opérateurs régionaux (Nov&atech, Chambre Régionale d’Agriculture, Association Régionale Biomasse Normandie) et les syndicats d’énergie normands. Ce volet est financé par la Région et l’ADEME à hauteur de 437 376 € (60% par la région et 40% par l’ADEME sur un coût total de 546 720 €.

Les syndicats d’énergie départementaux ont ainsi vocation à contribuer à l’identification des gisements de matière organique méthanisable en prenant à leur charge des études de gisement territoriales. Et de se positionner sur le portage de potentiels travaux d’extension de réseaux de distribution de gaz.

L’Agence de Développement pour la Normandie (ADN) participe à l’investissement via son dispositif "Impulsion Environnement" Noveatech, Biomasse Normandie et le réseau des Chambres d’agriculture accueillent et orientent les porteurs de projets, interviennent dans les territoires, et jouent un rôle d’observatoire et de réseau ressources. Tandis que l’Union européenne intervient via les fonds FEDER pour financer du développement et des investissements liés à la création d’unités de méthanisation.

 

Un investissement important

La construction d'un méthaniseur à la ferme avoisine aisément les 3 millions d'euros. Tandis qu'un projet territorial d'une dimension plus grande comme Biogaz à Gaillon atteint 6 millons d'euros.

Pour obtenir du biogaz et du digestat, il faut approvisionner le méthaniseur en quantité conséquente de déchets organiques. Le Plan Méthanisation Normandie comporte également des actions pour structurer la collecte et les filières d’approvisionnement en intrants.

On parle désormais de collecte sélective de biodéchets. A savoir trier à la source un maximum de matières organiques des ordures ménagères au profit des méthaniseurs.

 

Les élus à la découverte du méthaniseur de Gaillon - Photo : Région Normandie.

 

 

L'exemple de Biogaz à Gaillon

Implanté à Gaillon, dans l’Eure, Biogaz est une unité de valorisation de déchets organiques fermentescibles (30 000 tonnes par an) par méthanisation. La Région et l’ADEME ont choisi ce méthaniseur pour lancer le 11 avril le plan de développement de la méthanisation en Normandie.

L’unité a été construite en 2013 et produit 5800 Mwh électrique, ainsi que 2500 Mwh thermique (alimentation du réseau de chaleur qui dessert la piscine et le collège de Gaillon). Elle génère également 25 000 tonnes de fertilisant (digestat), épandu localement sur 2800 hectares.
 

 

A lire sur le même sujet...

 

 

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

France
46° 13' 39.4968" N, 2° 12' 49.4964" E
FR
12 Avril 2018 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Silos à grains sur le port de Rouen - exportation de céréales
Les cotations des céréales rendu port
Les cotations des céréales (blé, orge et maïs), rendu port au 10...
12 Juillet 2018 | Benoit Delabre
Plérin marché du porc breton porcelets
Marche du porc breton : les cours sont stables
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
12 Juillet 2018 | Benoit Delabre
Fête de l'Agriculture le 14 juillet à l'Ecomusée du Perche
Des "zanimaux" et des secrets, chut !
Fête de l'agriculture le 14 juillet à l'Ecomusée du Perche à Saint-...
02 Juillet 2018 | Benoît Thiollent
Euh la normande, 300 normandes à Lessay
Concours régional et national du 6 au 8 juillet sur le champ de foire.
28 Juin 2018 | Benoît Thiollent