Céréales : « Pourquoi je me convertis au bio »


Photo : B.Delabre
Agricultrice aux Cent Acres (76), Catherine Hennebert a entamé la conversion progressive de son exploitation.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Catherine Hennebert est agricultrice aux Cent Acres, dans la vallée de la Scie, non loin de Dieppe, en Seine-Maritime. A la tête d’une exploitation de polyculture d’une centaine d’hectares, elle entame avec les semis d’automne sa deuxième saison de conversion en agriculture biologique.

Un choix murement réfléchi, qui répond autant à des aspirations économiques qu’idéologiques. Elle en retire moins de charges opérationnelles, et plus de stimulation intellectuelle.

 

Marre des solutions systématiquement chimiques

 

Quelques freins à lever pour se convertir

 

Une vraie stimulation intellectuelle

 

Emplacement

76590
France
49° 47' 15.8784" N, 1° 8' 21.0768" E
FR

La suite de cet article est réservée aux membres de la communauté.


Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !



17 Octobre 2016 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.

Prolonger la lecture

The Inspector Cluzo, des rockeurs et agriculteurs militants.
Le duo gascon était de passage à Rouen au 106 le 13 octobre pour...
19 Octobre 2018 | Benoît Thiollent
Le Festival Alimenterre en Normandie
"Notre avenir se joue dans nos assiettes" : des projections de films...
18 Octobre 2018 | Benoit Delabre
Apiculture : "pendant longtemps, j’ai "servi" l’agriculture conventionnelle"
Apiculture : "pendant longtemps, j'ai "servi" l'agriculture conventionnelle"
Apiculteur depuis 35 ans, Vincent Bondois a longtemps fait cohabiter...
16 Octobre 2018 | Benoit Delabre
Plérin marché du porc breton porcelets
Marche du porc breton : tendance baissière dans toute l'Europe
Les cotations relevées sur le Marché du porc breton de Plérin (22)...
15 Octobre 2018 | Benoit Delabre