Rouen : le terminal cerealier du port se modernise


© B.Delabre
Les travaux s'achèvent sur le terminal céréalier Sénalia de du Port de Rouen. Il aura ensuite une capacité de chargement de 3 000 tonnes à l’heure.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

 

Un chantier d’envergure se déroule depuis plusieurs mois sur le terminal céréalier de Grand-Couronne exploité par Sénalia. Le principal poste céréalier du Port de Rouen est modernisé et mis au gabarit du chenal de navigation approfondi.

Et ce à quelques mois seulement du déménagement du siège social de Sénalia, principal opérateur céréalier sur le port de Rouen, de Chartres vers Rouen.

Alors que le programme d’amélioration des accès maritimes touche à sa fin, HAROPA-Port de Rouen a lancé, dans le cadre de ce projet, la rénovation de plusieurs infrastructures portuaires.

Le terminal céréalier de Grand-Couronne, exploité par le groupe coopératif Sénalia, figure sur la liste des infrastructures modernisées afin de tirer pleinement profit de l’approfondissement du chenal de navigation.

Le principal terminal céréalier rouennais est modernisé, avec la construction d’une structure destinée à recevoir de nouveaux outillages de manutention.

A l’issue des travaux, ce sera le poste céréalier le plus performant du Port de Rouen – et même l’un des plus modernes d’Europe – avec une capacité de chargement de 3 000 tonnes à l’heure. L’investissement s’élève à 9 M€ pour HAROPA - Port de Rouen et à 11,5 M€ pour Sénalia.

Le terminal de Grand-Couronne, fermé à l’exploitation le 10 septembre, devrait être opérationnel le 10 janvier 2019. Pour HAROPA - Port de Rouen, cette période sans exploitation permet d’approfondir la souille du poste, de réaliser un nouveau front d’accostage et de construire la structure supportant les nouveaux outillages de manutention.

Pendant cette même période, les outillages existants ont été démontés et 3 nouveaux portiques livrés par voie nautique. Ce chantier représente un défi technique pour les entreprises retenues, par Sénalia et le Port de Rouen, qui travaillent ensemble selon un planning établi au jour près.

Tous les intervenants veillent à limiter au maximum l’arrêt du terminal, à favoriser l’avancée simultanée des différents travaux et de tenir la date du 10 janvier prochain pour la réouverture de l’exploitation.

« Ce chantier a nécessité une importante phase de préparation car il mobilise des moyens nautiques lourds », indique Jérôme Vétillard, adjoint au chef du Service Etudes et Travaux d’Infrastructures de HAROPA - Port de Rouen, et chef de ce projet.

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

76000
France
FR
19 Décembre 2018 | Benoit Delabre

Commentaires

Photo: 

Excellent article... J'en redemande !

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Alternatives aux pesticides : des animations en Normandie
Du 20 au 30 mars, plusieurs évènements sont organisés en Normandie...
14 Mars 2019 | Benoît Thiollent
Dans l'Eure, la laie "Nénette" ne sera pas abattue
La Préfecture de l'Eure a tranché sur le cas d'une laie apprivoisée...
13 Mars 2019 | Benoît Thiollent
Présentation du projet de Farmbot, un robot pour cultiver un potager
L'Ecloserie numérique de Boitron (61), pionnière des tiers-lieux en milieu rural.
Repair café, fablab, impression 3D, prototypage, formation en codage...
12 Mars 2019 | Benoît Thiollent
Les marchés de producteurs de pays dans l’Orne
D’avril à octobre, 24 marchés de producteurs de pays sont proposés...
12 Mars 2019 | Benoît Thiollent
string(50) "Rouen : le terminal cerealier du port se modernise"
string(50) "Rouen : le terminal cerealier du port se modernise"