Onésime/ S’emparer du paysage, à Saint Nicolas d’Aliermont


Gros plan sur Onésime. Photo : Claire Le Breton
Une création de Claire Le Breton et Bertrand Lacourt en hommage à Onésime Dumas au Musée de l’Horlogerie.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

Quand deux artistes et les élèves du lycée du bois d’Envermeu se jouent du temps qui passe…

 

S’emparer du paysage

L’artiste Claire Le Breton a mené une résidence avec l’ébéniste Bertrand Lacourt durant l’année scolaire au sein du Lycée du bois et de l’Éco-construction d’Envermeu. Le Musée de l’Horlogerie de Saint Nicolas d’Aliermont fête son 10e anniversaire. Il présente la deuxième partie de cette résidence d’artiste dans le cadre de cette commémoration.

Leur collaboration a abouti à la réalisation d’une œuvre baptisée Onésime. L’exposition S’emparer du paysage au lycée du Bois d'Envermeu, présentait au printemps les prémices de cette deuxième exposition au musée.

Claire Le Breton offrait à l'époque au regard des réalisations en papier à partir de l’observation et du moulage d’horloges du musée. Bertrand Lacourt apportait au lycée son savoir très particulier en matière monoxyles, création de meubles taillés directement dans des troncs d’arbres à l’aide d’une tronçonneuse.

 

Moulage d'horloges par Claire Le Breton.

 

Onésime

Onésime Dumas, chronométrier de renom, a planté au 19e siècle deux séquoïas à Saint Nicolas d’Aliermont devant son château. Ces arbres ont dominé le paysage du haut de leurs 30 mètres. L’un d’eux, malade et menaçant, a été abattu en mars 2016. C‘est de ses restes qu’est né « Onésime », pièce qui rappelle par sa forme l’élégance des « demoiselles ».

Le projet d’artiste "Onésime" prend la forme d’un travail sur le thème de l’horlogerie. Dans lequel chacun a œuvré dans son domaine de prédilection. Le papier et le carton pour Claire Le Breton. Le bois massif pour Bertrand Lacourt.

Onésime est un monoxyle avoisinant les 100 kg. Il a été taillé à la scierie du Lycée du Bois, grâce au travail conjoint des élèves, de Claire Le Breton et de Bertrand Lacourt. Puis terminé dans l'atelier parisien de l'ébéniste.

Il symbolise une grande partie de l’histoire horlogère de la ville : l’importance du bois et l’ébenisterie trop méconnue, la révolution industrielle et le nom d’une figure notable aliermontaise, l’apprentissage et l’artisanat d’art.

 

Onésime en cours de création dans l'atelier de Bertand Lacourt - Photo : Claire Le Breton.

 

 

L'oeuvre Onésime est visible depuis le 8 juillet au Musée de l'Horlogerie. Photo - Claire Le Breton

 

 

Lettre à Onésime Dumas

Claire Le Breton a souhaité détailler les ambitions du projet sous la forme d’une lettre adressée à Onésime Dumas. Extraits choisis.

"J'ai découvert pour la première fois il y a un an tout juste l'imposante grume de bois rosée, jonchée au sol de la scierie d'Envermeu, dans le cadre bucolique du bord de l'Aulne. Pour nous, le début d'une enquête créative commence à nous animer...  En novembre, nous récupérons un "petit " morceau de ce géant et entamons réflexions et esquisses."

"Mon intuition me disait que de ce bout de Séquoia devait émerger une « sculpture horlogère » en lien avec le musée. Je souhaitais faire référence aux « têtes fleuries », les horloges en bois de Saint Nicolas. De même, j'imaginais que cohabite une création que j'allais concevoir en papier de soie blanc en m'inspirant d'objets du musée, et cette essence exotique. Actionner une mécanique des souvenirs, sans le savoir, voilà ce que nous avons fait et ceci en faisant confiance à notre intuition, sentant qu'il y avait un fil à dérouler. Le luxe du temps, des rencontres, des recoupements d'informations ont fait qu'une sorte d'alchimie a opérée."

"Monsieur, vous être devenu le LIANT entre tout les éléments que je tentais de faire se rencontrer autour de la création d'un objet : tel que l'arbre, le bois, le lycée, la scierie, le musée, les horloges, le temps, les cycles, la marine, les voyages, les échanges, les choses en perpétuelle mouvement et les personnes rencontrées sur ce territoire."

 

Onésime, au Musée de l'Horlogerie. Photo : Claire Le Breton

 

 

"Au cœur du volume est suspendue une empreinte en papier blanc aux allures baroques réalisée à partir d'une horloge de Saint Nicolas. Cette sculpture horlogère, n'est ni une horloge, ni une chronomètre, ni une calculatrice du temps. Elle tente à sa manière d'évoquer un type de temps, tel l'idée d'un instant suspendu, un temps qui flotte, peut être le temps du rêve, reflet du temps qu'on ne peux maitriser..."

"Sans mécanique, cette sculpture réactive néanmoins votre souvenir cher Monsieur Onésime."

 

Détail d'Onésime - Photo : C. Le Breton.

 

 

Musée de l’horlogerie

48 rue Edouard Cannevel - 76510 Saint-Nicolas d’Aliermont Tél. 02 35 04 53 98
Horaires d’ouverture en saison estivale - 1er juin - 30 septembre : du mardi au dimanche, 10h-12h et 14h-18h.

Programmation du 10e anniversaire du Musée
 

 

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

 

 

Emplacement

76510
France
49° 50' 16.224" N, 1° 14' 35.7684" E
FR
08 Juillet 2017 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Des oeuvres de grands noms du Street Art réunies à Pont-l'Evêque
Banky, Speedy Graphito, Miss.tic... 18 artistes réunis dans une...
20 Février 2019 | Benoît Thiollent
L'Orne accueille le printemps avec des chansons
15 soirées/concerts sont programmées dans 14 communes lors du 14e...
14 Février 2019 | Benoît Thiollent
Les Bichoiseries à Cerisy-Belle-Etoile
Le Mont Cerisy accueille les 28 et 29 juin la 13ème édition du...
14 Février 2019 | Benoit Delabre
Les 12e Rencontres autour de Victor Hugo à Villequier
Les 12e Rencontres autour de Victor Hugo à Villequier
Les 12e Rencontres littéraires autour de Victor Hugo le Samedi 16...
11 Février 2019 | Benoît Thiollent
string(100) "Onésime/ S’emparer du paysage, à Saint Nicolas d’Aliermont"
string(64) "Onésime/ S’emparer du paysage, à Saint Nicolas d’Aliermont"