Danse. 6e édition du festival Pharenheit


Du 23 janvier au 3 février 2018, le Havre et plusieurs scènes de Seine-Maritime accueillent des spectacles de danse contemporaine.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

              

 

Le Festival Pharenheit présente chaque année un panorama de spectacles chorégraphiques contemporains. Pour l'édition 2018, rendez-vous du 23 janvier au 3 février au Havre bien sûr, mais aussi à Val-de-Reuil,  Fécamp, St-Etienne-du-Rouvray et Rouen...

Pharenheit est porté par Le Phare, centre chorégraphique national du Havre Haute Normandie. Un Centre chorégraphique national est un lieu pour la création qui permet le dialogue entre les uns et les autres. Ce dernier s’incarne particulièrement dans ce temps condensé du festival qui verra cette année 21 projets et plus de 30 représentations se déployer sur deux semaines.

Comme l'an dernier, les organisateurs du festival Pharenheit veulent que ce festival soit un point de rencontre entre les artistes et le public.

"Pharenheit s’engage, comme toujours, à « relier » pratique et regard de spectateur, participant ainsi à la construction des idées et du sens critique, indispensables à toute forme de démocratie", explique Emmanuelle Vo-Dinh, chorégraphe et directrice du Phare.

Cette édition fait aussi la part belle aux projets participatifs avec notamment Mylène Benoit, artiste associée, qui exposera au MuMa et Laure Delamotte-Legrand.

Emmanuelle Vo-Dinh : "Les écritures chorégraphiques déployées s’aventurent autant dans les champs performatifs, plastiques que musicaux. La danse ne cesse de renouveler ses formes, interrogeant toujours les limites formelles de son art",

Cette union et ce moment d'échanges est voulu accessible à toutes et tous, avec un tarif d'entrée unique à 5 €, pour chaque spectacle.

 

Les danseurs se produisant au Festival Pharenheit : Mylène Benoît, Romain Cappello, Lisbeth Gruwez, Maarten van Cauwenberghe, Claire Laureau, Nicolas Chaigneau, Dominique Boivin, Claire Diterzi, Emmanuelle Von-Dinh, Sabine Macher, Frédérike Unger, Jérôme Ferron, Léonard Rainis, Katell Hartereau, Daniel Larrieu, Eric Arnal Burtschy, Flora Détraz, Hervé Robbe, Nicole Mossoux, Patrick Bonté, Fabrizio Rat et le Magnetic Ensemble

 

 

Pharenheit 2018 - Le programme

 

Vorspiel Opus 1

 
Emmanuel Eggermont

 

Ouverture du festival Pharenheit : Le festival ouvre ses portes avec le bien nommé Vorspiel opus 1 d’Emmanuel Eggermont ! Vorspiel, c’est le prélude, l’ouverture, l’introduction en allemand. Pour ce jeune chorégraphe, c’est une invitation à entrer dans la matière chorégraphique, à sentir l’espace, le temps, les corps, la musique et surtout à en faire l’expérience. Performance à géométrie variable, pour deux interprètes danseurs et un musicien invité, cette pièce tend à toucher la force poétique, celle de l’expérience partagée d’un sens à découvrir.

Véritable rite préparatoire, pour vous spectateur, à être dans les sensations qu’offre le spectacle vivant. Pour ceux qui ont connu Emmanuel Eggermont comme interprète de Raimund Hoghe, vous ne serez pas étonnés de son attention pour l’Essentiel, pour la perception du temps qui se déroule et pour la finesse de chaque geste entrepris.

Mardi 23 janvier à 18 h 30 au Phare - 30, rue des Briquetiers - Le Havre
Entrée libre sur réservation.

 

Les Rois de la Piste

 
Thomas Lebrun

 

Le Volcan va s’embraser sous les rythmes du funk, mais aussi de la techno, de la house, du vogue ! Pour vous, public, à partir de 15 ans ! En 2016, Thomas Lebrun ose le pari de s’attaquer aux danses de boîte de nuit et aux stéréotypes de ses habitués. Les cinq interprètes enchaînent les styles, font preuve et mettent à l’épreuve leur virtuosité physique et leur charisme. Le podium vibre ! Chacun est un roi de la piste à sa manière.

À la fois chorégraphique, musicale, théâtrale et burlesque, cette pièce décline des portraits de danseurs de la nuit : des expositions du moi glorieux jusqu’au plus pathétique, de la danse solo à la tentative d’approche. Jubilation, rire, explosion de joie, érotisme mais aussi provocation, solitude, désarroi… Les danses de la nuit cachent 1 000 visages. Le dance floor apparaît alors comme l’espace par excellence de tous les excès. Ce qui est sûr : vous ne resterez pas de marbre dans votre fauteuil… Souvenez-vous : « Everybody dance now ! »

Mardi 23 janvier à 20 h 30 Le Volcan - Espace Oscar Niemeyer - Le Havre
Vendredi 26 janvier à 20 h 00 Théâtre de l'Arsenal - Val de Reuil
Tarif unique : 5 €

 

DollDrums

 
Laure Delamotte-Legrand & Julie Nioche

 

Dolldrums est une installation vidéo-danse déclinée en quatre films, conçus et réalisés par Laure Delamotte-Legrand et chorégraphiés par Julie Nioche, avec des amateurs de diverses générations. Le quatrième volet est réalisé en partenariat avec Le Phare et avec un groupe d’adultes havrais volontaires.

Ces films naissent de la rencontre de la plasticienne avec ces groupes d’âges différents. Prenant à contre-courant notre société faite de zapping et de violence, Dolldrums prend le temps, porte son attention sur, médite, contemple. « Doll », la poupée, et « doldrums », un terme marin qui définit des zones de calme total et étrange, au milieu d’une tempête. Entre les deux ? La suspension, l’immobilité, l’empathie, la présence et les sensations… Des films magnifiques à voir, en prenant le temps de regarder…

Du Mardi 23 au Samedi 3 février Bibliothèque Oscar Niemeyer - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

La Maladresse

 
Mylène Benoît

 

Artiste associée au Phare depuis deux années, Mylène Benoit a été lauréate de la Villa Kujoyama à Tokyo en 2017. Avec cette résidence de recherche, elle continue sa quête autour du geste et du mouvement dansé. Ce qui l’intéresse ici, c’est l’expression du corps chez l’individu aux prises avec des mouvements anormaux et involontaires.

A priori à l’opposé de la danse et de la maîtrise du corps, a priori sans valeur esthétique, ces gestes désordonnés sont l’origine d’une nouvelle poétique chorégraphique. De cette recherche, naît La Maladresse, un trio pour Célia Gondol (danseuse) et les musiciens Nicolas Devos & Pénélope Michel (Cercueil / Puce Moment). Accueillie au Tetris pour sa première française, La Maladresse offre un autre rapport au monde, où l’architecture du langage vocal et gestuel semble réfractaire au(x) code(s) mais nous donne à voir une autre approche sensible de l’être et de l’altérité.

Mercredi 24 janvier à 19 h 00 et jeudi 25 janvier à 19 h 00 au Tétris - 33, rue du 329ème RI - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Hymen Hymne (création)

 
Nina Santes

 

Vous avez déjà rencontré Nina Santes lors de la soirée Phare West « Danser jusqu’à l’os ». Pour cette première de sa nouvelle création, vous serez immergés dans un écosystème mystérieux fait de rituels et de sorcelleries contemporaines.

Cinq figures ensorceleuses vous envoûteront et captureront vos sens. Ce sont des histoires de sorcières. Pas n’importe lesquelles, celles issues des mouvements écoféministes des États-Unis de la fin des années 1970. Ces récits, ils ont été collectés, apprivoisés et transformés pour donner jour à un devenir-sorcière incorporé. Ces créatures sont masquées, inconnues et oeuvrent sous couvert.Elles fabriquent des corps, des pensées, des chants et des danses.

Lecture rassurante : c’est un travail chorégraphique documentaire. Lecture plus mystérieuse : il s’agit d’activer un rituel. Danses magiques, danses occultes et autres formules chorégraphiques vous transperceront et vous saisiront… En sortirez-vous indemnes ou convaincus d’appartenir à cette nouvelle communauté d’activistes magico-politiques ?

Mercredi 24 janvier à 21 h 00 au Phare - 30, rue des Briquetiers - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

La Nuit Manquante III

 
Hélène Rocheteau

 

Pharenheit 2015 a accueilli Hélène Rocheteau avec Blast, une expérience du son qui entrechoquait le corps. La Nuit Manquante III, création 2017, est le troisième volet d’un travail à partir d’une matrice : celle du corps. « Qu’est-ce qui se passerait si on mettait une échelle dans le corps et qu’on descendait au plus profond ? ».

Cette question posée par Hijikata Tatsumi, père fondateur du butô, recèle la préoccupation qu’Hélène Rocheteau soumet collectivement à quatre danseurs et deux musiciens dans cette création. Elle se met en quête d’une « célébration de “l’obscur”, avec ses codes, ses rituels, sa puissance, sa joie ». Il s’agit de trouver un pouvoir-du-dedans face aux dominations-du-dehors. Il s’agit de descendre dans le profond du corps. Dépassez vos peurs et osez l’éveil-du-dedans !

Jeudi 25 janvier à 21 h au Phare - 30, rue des Briquetiers - Le Havre
Entrée libre sur réservation.

 

Belles et Bois

 

Emmanuelle Vo-Dinh

 

Il était une fois dans un pays lointain… Reprenons… Il était une fois, à Rouen, à l’Étincelle, un jeune public qui serait comblé avec Belles et bois. Comme dans tous les contes, cette proposition familiale joue avec les degrés de lectures et petits et grands n’y liront certainement pas la même chose ! Emmanuelle Vo-Dinh transforme La Belle au bois dormant en un puzzle drôlatique, fantastique et évidemment féérique.

Non seulement les points de vue sont multipliés mais danse, musique, parole se partagent aussi la scène. Les places sont sans cesse échangées, pour jouer avec ce que les enfants préfèrent : changer de rôle et rêver des mondes parallèles. La Belle au bois dormant ou le bois de la belle dormante ? Qu’on se rassure, il y a Aurore, bien sûr ! Le prince, sûrement ! Mais aussi une grenouille, trois, sept ou treize fées… Belles et bois est un jeu de rôles trépidant dans lequel votre héros/héroïne ne sera peut-être pas celui/celle que vous croyez… hum… « Il était une fois ». « Ils étaient des fois ».

Jeudi 25 janvier à 10 h et à 14 h et Vendredi 26 janvier à 14 h et à 19 h à l'Etincelle, salle Louis Jouvet  - 4 place de la Rougemare  - Rouen.
Tarif unique : 5 €

 

L'Enfant Phare

 

Marion Uguen

 

Marion Uguen danse. Elle raconte. Elle manipule. Elle joue avec les mots, les mouvements et les objets quotidiens. Chaque chose devient un possible propice au voyage poétique. C’est au Théâtre de l’Hôtel de Ville, que L’enfant phare pose ses valises ou plutôt son sac à dos. Il y emmène aussi ses cartes, son thermos, son ciré… Ce récit initiatique est tissé de différents tableaux dansés-chantés et nous permet de voguer, telle une odyssée à travers les mers de l’imagination.

Chaque geste porte en lui des possibles imaginaires, chaque son, chaque mot se fait écho de nos libres interprétations. Parce qu’avec les mots comme avec les gestes, Marion aime jouer ! Quelques mots justement au sujet de cette épopée : « adulte ou enfant chacun y trouve son conte. Du baume au coeur, beau mot coeur, beau moqueur, L’enfant phare fait des boucles et rond et rond petits pas tapant le rythme de ce chant ». Pour les enfants sûrement, comme pour les adultes, assurément. Tout en sensibilité, mais sans sensiblerie !

Vendredi 26 janvier à 10 h et à 14 h 30 et samedi 27 janvier à 15 h au Théâtre de l'Hôtel de Ville - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Conversations déplacées

 

Ivana Müller
 

C’est au théâtre Le Passage à Fécamp que sera présenté le nouvel opus d’Ivana Müller ! Pour cette création, la chorégraphe conquiert les territoires du genre littéraire et du conte philosophique du XVIIIe siècle. Elle a choisi quatre interprètes qui proposent leurs points de vue personnels sur le monde qui nous entoure à partir du prisme de cette Culture d’un autre temps.

Cette chorégraphie allégorique visite, de manière décalée, des concepts philosophiques tels que Nature, Travail, Illusion, Racines, Résistance : une série de tableaux en mouvement permanent… Sérieux ? Oui, toujours dans la profondeur de champ, mais aussi décalé, bouillonnant, facétieux et mystérieux, signature reconnaissable d’Ivana Müller. Dans tous les cas, humain et généreux ! Une bouffée d’air philosophique à respirer à pleins poumons !

Vendredi 26 janvier à 20 h 30 au Théâtre Le Passage - 54 rue Jules Ferry - Fécamp
Tarif unique : 5 €

 

Votre Danse (création)

 

Mylène Benoit
 

Le spectacle Notre danse nous a ému lors de Pharenheit 2017. Porté par cinq danseurs et deux musiciens, il était rempli d’inventions de rituels, de danses et de chants développant un folklore contemporain.

Souvenez-vous : Quelle danse emporterions-nous sur une île déserte ? Quels gestes, sons, lumières, architectures matérielles, physiques et mentales seraient les porteurs de nos individualités et communautés ? Cette année, Mylène Benoit en propose une version in-situ produite avec vous et pour vous ! Ce projet participatif sera joué au MuMa et formera une aventure à la fois collective et individuelle.

Quelles danses personnelles et intimes vont-ils emporter dans les salles du musée ? Comment ces danses rassemblées formeront-elles un ensemble, une société, un folklore partagé et partageable ? Que diront-elles de la communauté Pharenheit ? Venez être les témoins de ce collectif éphémère et inédit. Pas d’excuses ! La danse, c’est eux, c’est vous, c’est nous, c’est moi !

Samedi 27 janvier à 17 h et dimanche 28 janvier à 11 h 30 au MuMa - 2 boulevard Clémenceau - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Témoignage d'un Homme qui n'avait pas envie d'en castrer un autre

 

Thibaud Croisy
 

Voici une expérienece inédite ! Une immersion spatiale douce et confortable. Assis ou allongé, abandonnez-vous et écoutez. Une écoute de deux heures. Deux heures durant lesquelles, Thibaud Croisy rencontre C. Le premier est artiste. Le second est un inconnu qui a accepté de lui parler de son corps, de sa sexualité et de ses pratiques sadomasochistes avec d’autres hommes.

Dans ce témoignage, il est question de corps, de domination et de négociation, de douleur et de plaisir. D’un côté, il y a les codes du sadomasochisme : perception des corps, sensations recherchées et accessoires mis en jeu.

De l’autre, ce sont les codes chorégraphiques : les mouvements dansés, les perceptions corporelles et kinesthésiques, les écritures et compositions, les objets possiblement utilisés… Le point de rencontre : l’expérience sensible, la composition et le rituel. C. serait-il le chorégraphe de sa propre pratique ?

Samedi 27 janvier à 20 h - Le Phare - 30, rue des Briquetiers - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Je suis Lent

 

Loïc Touzé
 

Présentée à la Maison de l’étudiant du Havre, Je suis lent est une conférence performée de et par Loïc Touzé. Dans cette recréation de 2015, il évoque son parcours mais aussi les expériences et imaginaires qui ont construit son identité d’artiste. Il parle de ses débuts dans la danse classique, à l’Opéra de Paris, en passant par ses rencontres avec des danseurs et les idéologies modernes et postmodernes, jusqu’à sa traversée de la nouvelle danse française et ses incartades dans des sentiers conceptuels. Voyage tout au long du parcours d’un artiste, sur plusieurs décennies de danse, comme élève, comme danseur interprète, comme chorégraphe.

À travers sa propre histoire, c’est la rencontre avec une histoire culturelle qui le dépasse que nous offre Loïc Touzé, une histoire sensible et partagée avec humour et bonne humeur, une façon d’apprendre sans s’en rendre compte… Regard sur un parcours non linéaire, biopic version live d’un danseur qui s’aventure lentement mais sûrement… Passionnant !

Mardi 30 janvier à 18 h 30 et mercredi 31 janvier à 18 h 30 à la Maison de l'Etudiant - 50, rue Jean-Jacques Rousseau - Le Havre

 

Tombouctou, déjà vu

 

Emmanuelle Vo-Dinh
 

Tombouctou déjà-vu, c’est la fable de l’éternel recommencement et l’oscillation des possibles, des actions et des formes poétiques qui en découlent ! Programmée au Phare, cette pièce créée au Festival d’Avignon en 2015, nous rappelle deux choses. La première est celle de l’expérience d’un déjà-vu, celle du re-souvenir, le plaisir d’une madeleine de Proust qui nous emplit et saisit nos sens. La seconde permet une foule de futurs à partir d’une situation donnée. Nos actions individuelles et collectives tout comme nos choix sont subordonnés à une infinie variabilité.

Chaque communauté doit faire face à ce que certains nomment le hasard et d’autres, le destin. Dans Tombouctou déjà-vu, vous serez pris dans ces chaînes de causalité, dans les émotions qu’elles suscitent jusqu’à plonger dans un labyrinthe onirique. Soyez captif, mais lâchez prise : Emmanuelle Vo-Dinh signe ici une pièce d’une grande richesse intérieure. Un hymne aux interprètes qui constituent sa communauté.

Mercredi 31 janvier à 20 h 30 - Le Phare - 30, rue des Briquetiers - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Partituur

 

Ivana Müller
 

Au Rive Gauche, à St-Étienne-du-Rouvray, Ivana Müller propose un jeu chorégraphique participatif créé par et pour les jeunes spectateurs. Initiée en 2011 et jouée en neuf langues différentes à ce jour, Partituur, ou partition musicale en néerlandais, offre aux plus jeunes, mais aussi à leurs accompagnateurs, une immersion dans l’action… Etre interprètes du spectacle que nous sommes venus voir ! Lever un bras ? Sauter à n’en plus pouvoir ? Tourner en rond ou dire la vérité ?

A partir de consignes et de suggestions, chacun participe à la construction de la chorégraphie et choisit de suivre ou non ce qui lui est proposé. Ainsi se dessine la danse, une danse qui ne ressemble à aucune autre. La vôtre ! Une danse qui n’en a pas l’air…

Jeudi 1er février à 10 h et 14 h et vendredi 2 février à 10 h, 14 h et 19 h 30 - Le Rive Gauche - 20 avenue du Val l'Abbé - St-Etienne-du-Rouvray
Tarif unique : 5 €

 

We are still Watching

 

Ivana Müller
 

Ivana Müller est connue pour ses créations tout format impliquant les spectateurs de diverses manières et questionnant la représentation. Au Théâtre des Bains Douches, c’est dans une installation quadri-frontale que prendra place un spectacle joué par ses spectateurs. Il s’agit de prendre en charge un texte, de le lire, de se le partager. Ensemble, les spectateurs créent et performent une communauté. Ils prennent des décisions individuelles et collectives, en lisant « simplement » ce texte écrit pour eux par quelqu’un d’autre.

Quelle place y tenir ? Comment être à l’écoute des autres ? Qu’est-ce qui arrive ensuite ? Autant d’interrogations qui sont le coeur de cette expérience. Allez donner de votre voix, cette voix du théâtre mais aussi cette voix civique et politique qui est la votre !

Jeudi 1er février à 20 h au théâtre des Bains Douches - 22 Rue Louis Lô Basso - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Remembrance II

 

Hervé Robbe
 

L’an passé, le festival avait accueilli le premier volet cinématographique de Remembrance. Hervé Robbe a beaucoup chorégraphié. Il a aussi toujours eu une passion intarissable pour l’architecture et l’objet vidéo. Cette année, il est de retour sur les terres normandes pour présenter la suite, toujours portée par cette intention première : « Ne pas perdre la mémoire mais accepter l’oubli.» Le premier film évoquait, par le biais d’interviews, le travail d’Hervé Robbe à ses débuts, dans les années 1980 et 1990, le travail en compagnie indépendante.

Ce nouvel opus tient les mêmes engagements et s’intéresse aux années 2000, à la période où il dirigeait le CCN du Havre. Entre documentaire et fiction, entre archive et création, ce film est produit pour et avec les interprètes et proches collaborateurs qui l’ont accompagné dans son aventure artistique. Hymne aux danseurs, à l’inventivité et au partage. Rien de plus que vivre dans le présent ce que le passé, construit ensemble, permet de partager. Rien de moins…

Vendredi 2 février à 18 h au Sirius -  5 rue du Guesclin - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Les Traces de nos Amours

 

Julie Nioche
 

En 2016, naissait Nos Amours, une pièce scénique questionnant les traces de nos amours passées nichées dans la profondeur des corps et des sens, au sein de la chair et des organes, du conscient et du subconscient, tel un tissage rhisomatique à l’image du système sanguin. Ce travail a investi un champ cher à Julie Nioche, celui des pratiques somatiques : techniques d’ostéopathies, pratique Feldenkraïs, Body Mind Centering, acupuncture, Shiatsu, Reyki, technique Alexander ou encore hypnose.

Y était alors associée la voix lointaine de Glenn Gould interprétant les Variations Goldberg pour accompagner ces réminiscences. Le festival invite la chorégraphe à proposer une variation de ce projet. Au Phare, dans le petit studio, sous la forme d’un atelier-performance en petits groupes, Julie Nioche convoquera les procédures et pratiques somatiques activées dans la pièce. Elle sera accompagnée de Gabrielle Mallet, kinésithérapeute et ostéopathe, qui a collaboré à la création. Où se trouvent Les traces de Nos Amours dans nos corps ?

Vendredi 2 février à 19 h et Samedi 3 février à 16 h et à 18 h 30 - Le Phare - 30, rue des Briquetiers - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Un Lapin, un Rideau

 

Maeva Cunci & Dominique Gilliot
 

Au Phare, un lapin, un rideau. Cela pourrait être le début d’une fiction. Une promenade dans les chemins de l’imaginaire sans volonté de réalité, de sens ou d’ordre. Une ballade désordonnée qui se laisse aller ! Maeva Cunci et Dominique Gilliot proposent de baguenauder avec elles. Depuis 2010, elles aiment raconter qu’elles ont courageusement entrepris de collaborer dans le champ de la performance, de l’installation et du spectacle vivant. Multipliant les approches et les manières de faire, bricoleuses plutôt qu’ingénieures, elles réinventent sans cesse leur pratique.

Cette fois-ci, il se pourrait qu’il soit question d’une brindille qui  s’entretiendrait avec un ours réimplanté en 1999, d’une performance à réaliser dans la forêt ou encore d’une course folle à travers les blés. Textes, danses, travail de la voix, objets, tout est égal, tout est possible, tout s’acte, tout prend sens, tout est sujet à… Sauter du coq à l’âne ? Assurément non ! Mais du lapin au rideau ? Pourquoi pas !

Vendredi 2 février à 21 h au Phare - 30, rue des Briquetiers - Le Havre
Tarif unique : 5 €

 

Never never land

 

Ong Yong Lock
 

La soirée de clôture du festival s’ouvrira sous des auspices asiatiques. Les collaborations chorégraphiques entre Le Havre et Hong Kong s’invitent ainsi à Pharenheit ! Est accueilli Ong Yong Lock, artiste partenaire avec qui a été créé Simon says d’Emmanuelle Vo-Dinh à Hong Kong. Le chorégraphe présentera sa création 2016 née d’une collaboration avec l’artiste de danse taiwanais Chou Shu-yi. Deux hommes, deux cultures et un constat cher à Ong Yong Lock : l’utilité est une guerre de combat, un vide de vide, une sédimentation et des espoirs.

Face à tout cela, comment notre corps devrait-il continuer ? Pour quelle utilité ou quelle inutilité ? Ong Yong Lock pense que l’utilité de la vie ne peut être trouvée que dans la vie « inutile » de Chou Shu-yi et Chou Shu-yi estime que l’enthousiasme de la danse ne peut être récupérée que par le corps « inutile » d’Ong Yong Lock. Etonnante de précisions, la danse qui se déploie entre eux nous emmène dans d’autres perceptions culturelles du mouvement, dans un never-never land à découvrir !

Samedi 3 février à 20 h 30 au Phare - 30, rue des Briquetiers - Le Havre
Tarif : 5 €

 

Et aussi...

 

Joan Jonas — Waltz
En résonnance avec Hymen Hymne de Nina Santes.
Mercredi 24 janvier à 20 h 45 à la Frac Normandie Rouen - 3 Place des Martyrs de la Résistance - 76300 Sotteville-lès-Rouen

Diogo Pimentao — Retornar - Returned
En résonnance avec La Nuit Manquante III de Hélène Rocheteau
Jeudi 25 janvier à 20 h à la Frac Normandie Rouen - 3 Place des Martyrs de la Résistance - 76300 Sotteville-lès-Rouen

Cinéma - Les Habitants d'Alex Van Warmerdam
Vendredi 26 janvier à 20 h 45 au cinéma Le Sirius 99 avenue Foch – Le Havre

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

 

Emplacement

76600
France
49° 28' 37.1856" N, 0° 9' 50.2128" E
FR
13 Décembre 2017 | Benoit Delabre

Commentaires

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Pierres en lumières : appel à participation lancé pour l'édition 2018
Pierres en lumières : appel à participation lancé pour l'édition 2018
Les 5 départements normands participent à la mise en lumière du...
18 Janvier 2018 | Benoit Delabre
Spring : le festival des nouvelles formes de Cirque
Spring : le festival des nouvelles formes de Cirque
Du 15 mars au 18 avril 50 spectacles de cirque seront joués, partout...
17 Janvier 2018 | Benoit Delabre
Alfred de Musset au Grenier de la Mothe
Alfred de Musset au Grenier de la Mothe
Le 27 janvier, à Bailleul-Neuville (76), le Grenier de la Mothe...
11 Janvier 2018 | Benoit Delabre
La Nuit de la lecture dans l'Orne
Des animations sont proposées dans les bibliothèques et les...
09 Janvier 2018 | Benoît Thiollent