23e Festival Ciné-Environnement dans l'Orne


23e édition du festival de l'écologie du 22 au 25 mars, organisé par les élèves du lycée agricole de Sées.

 

 

Un festival pour favoriser la prise de conscience écologique à travers la projection de courts-métrages et de longs-métrages traitant de problématiques environnementales, sociales et économiques. Telle est l'ambition renouvelée d'année en année par les étudiants du LEGTA Auguste Loutreuil de Sées.
 
Chaque année, des éleves de 2e année en BTSA Gestion et Protection de la Nature, option Animation s'y attèlent. Et cette année, dix d'entre eux proposent une 23e édition organisée du 22 au 25 mars au cinéma Le Rex à Sées. Faustin, Manon, Cécile, Laurie, Mélanie, Noémie, Mélina, Marius, Mathilde et Léa ont travaillé sur l'organisation du festival depuis septembre.

Le festival Ciné-Environnement, c'est 14 films, pendant 4 jours. Après chaque projection, des échanges sont proposés avec des invités en lien avec le sujet du film. Scolaires et public adulte sont attendus pour échanger sur les thèmes tels que la ruralité, la nature, la permaculture, les semences libres, les OGM, les cultures en ville et des innovations en matière de production d’énergie.

 

Marie-Monique Robin, marraine de la 23e édition

La journaliste d'investigation Marie-Monique Robin est la marraine de l'édition 2017 du Festival Ciné-Environnement. Réalisatrice ente autres du fil "Le monde selon Monsanto" et de "Voleurs d'organes", "Sacré croissance". Sa dernière réalisation, "Qu'est ce qu'on attend", est projetée le 22 mars dans le cadre du festival Ciné-Environnement.

 

Les 10 élèves organisateurs de la 23e édition de Ciné-Environnement.

 

 

Programmation :

 

 

Mercredi 22 mars - Femmes sur terre

 

 

9h→ La guerre des graines, de Stenka Quillet et Clément Monfort, Fr, 2014, 52 min 

C’est un grand et beau voyage qui nous mène à travers la planète à la rencontre de ceux qui luttent contre la privation du vivant. Ce sont des paysans, des élus, des militants qui chaque jour continuent la lutte pour éviter que le vivant devienne une marchandise. C’est lune guerre silencieuse et acharnée de ceux qui veulent rester libres et échapper au diktat de la finance. Un combat qu’ils mènent pour mous tous !

Échange après la projection  : « La défense de la biodiversité passe-t-elle par les semences libres ? »
Avec Frédéric Lamblin de l’association 1001 légumes (potager conservatoire près de Bernay) et Mesdames Pascale Honoré et Christèle Petit-Despierres chargées de la grainothèque de la médiathèque d’Alençon.

 

 

14h30 → Monsieur Bout-de-Bois, de Daniel Snaddon et Jeroen Jaspaert, GB, 2016, 40 min

Home sweet home! Après bien des péripéties et des aventures, M. Bout de Bois aimerait bien retrouver les joies du foyer : sa femme, ses enfants et bien sûr son Arbre.

 

 

17h →  Femmes pour la planète, de Marie-Monique Robin, Fr, 2014, 55 min. En présence de la Réalisatrice

Ni militantes politiques, ni intellectuelles mais des femmes volontaires qui ont décidé de construire un monde différent. Pour elles, l’agriculture urbaine, la transition énergétique, l’utilisation et la promotion d’une monnaie locale sont au quotidien des moyens de ce changement majeur.

Échange après la projection  : « L’engagement écologique a-t-il un genre ? ».
Avec Marie-Monique Robin réalisatrice et Jeanne Burgart-Goutal préparant une thèse sur le thème des femmes et de l’écologie.
 

 

20h30 → Qu’est-ce qu’on attend ?, de Marie-Monique Robin, Fr, 2016, 1h59 min. En présence de la réalisatrice

Nous sommes en Alsace dans un petit village de 2200 habitants et par la volonté de quelques uns tout nous paraît alors possible : une ville qui serait capable d’être en autonomie énergétique et alimentaire! Voilà l’expérience folle tentée par le maire et ses administrés. Ils ont décidé de montrer l’exemple car montrer l’exemple ce n’est pas le meilleure moyen de convaincre, c’est le seul.

Échange après la projection  : « Comment devenir un lanceur d’avenir ? ».
Avec Marie-Monique Robin réalisatrice et marraine de l’édition 2017 du festival.
 

 

 

Jeudi 23 mars - Nature en jeu

 

 

 9h → Traders – Le marché secret des matières premières, de Jean-Pierre Boris et Jean Crépu, Fr, 2014, 1h17 min    

C’est une immersion terrifiante dans le milieu de la finance où tout s’achète et tout se vend : le blé; le sucre, le colza…toutes ces matières premières devenues objet de spéculation sont au centre d’enjeux financiers, politiques mais aussi alimentaires énormes. Comment fonctionne ce système?

D’Afrique, à Chigago, du Havre en passant par Honk-kong, découvrez les mécanismes secrets de ce grand commerce mondial.

Échange après la projection  : « Comment redonner aux matières premières leur valeur de bien commun ? »
Avec Nicolas Beniès, chargé de cours d’économie à l’Université populaire de Caen et collaborateur du Monde diplomatique.

 

 

14h →  Cultivons la terre, de Honorine Perino, Fr, 2008, 1h30 min   RESTE 127 places

Comment produire sans utiliser des OGM agricoles ? Ce documentaire apporte des réponses sans pour autant donner de leçons mais en faisant la part belle aux expériences menées par des agriculteurs et des chercheurs qui ont la volonté d’aborder l’agriculture autrement.

Échange après la projection  : « A-t-on les moyens de changer nos modes de production ? »
Avec Joseph Pousset, agronome paysan, conseiller indépendant et conférencier.

 

 

17h → La chasse du comte Zaroff, de Ernest B. Schoedsack et Irving Pichel, E-U, 1934, 1h03 min, VO    RESTE 153 places

A la suite d’un naufrage, Le comte Zaroff recueille sur son île un chasseur de renom. Il prend soin de lui mais il découvre que cet aristocrate voue une passion irraisonnée pour la chasse et pour les émotions fortes que cela lui procure.

 

 

20h30→ La vallée des loups, de Jean-Michel Bertrand, Fr, 2017, 1h30 min, Prix du Jury Jeunes au Festival du Film de Sarlat 2016     

C’est l’histoire d’un pari fou tenté par un passionné rêveur, un anti héros capable de briser toutes les barrières pour parvenir à son but : rencontrer des loups sauvages dans leur milieu naturel. Après 3 années passées sur le terrain, Jean Michel Bertrand parvient à remonter la piste des loups et à percer leur intimité. Ce film vous fera découvrir le jeu du naturaliste.

Échange après la projection  : « À quoi joue le naturaliste ? »
Avec Fabrice Simon, photographe animalier et le réalisateur Jean-Michel Bertrand en liaison Skype (sous réserve).
 

 

 

 

 

Vendredi 24 mars - Terre de solutions

 

 

 

9h → Il nous faudrait une bonne guerre, de Laurence Serfaty et Antoine Bama, Fr, 2013, 0h52 min   

Pour faire face aux situations les plus difficiles, l’Homme sait faire preuve d’inventivité et d’ingéniosité mais aussi de solidarité. En partant de l’hypothèse que l’écologie serait née pendant la seconde guerre mondiale, ce documentaire montre qu’aujourd’hui des initiatives citoyennes comme les cultures de légumes en ville ou la lutte contre le gaspillage, … sont bénéfiques pour la santé, l’environnement et le lien social.

 

 

Échange après la projection  : « Cultiver la ville, est-ce une solution d’avenir ? » Avec un spécialiste des jardins partagés.

 

 

14h00→ Food coop, de Tom Boothe, E.-U. Fr, 2016, 1h37 min, VO  

C’est l’histoire d’une institution: celle de la coopérative alimentaire de Park-Slope installée en plein New-York depuis 1973 C’est un supermarché auto- géré dans lequel 16000 membres y travaillent consommer bon et pas cher. Nous découvrons alors le fonctionnement (dans ses aspects les plus pratiques) de cet idéal de consommation qui respecte l’environnement et défend des valeurs solidaires et équitables.

 

 
 

Échange après la projection  : « A-t-on le pouvoir de consommer différemment ? »

 

 

20h30 → L’éveil de la permaculture, de Adrien Bellay, Fr, 2017, 1h22 min. Avant-première en présence du réalisateur
 

Vers une nouvelle méthode de production agricole ? La permaculture offre une alternative crédible à l’agriculture intensive . Elle laisse entrevoir une lueur d’espoir avec ses méthodes écologiquement soutenables, économiquement viables et socialement équitables. Plus qu’une simple technique, c’est aussi un vision différente sur ce qui nous entoure. Ce documentaire nous montrera une partie de ce qu’est la permaculture ainsi que certaines méthodes pour la mettre en place.

Échange après la projection  : « La permaculture est-elle à la portée de tous ? »
Avec le réalisateur Adrien Bellay et Olivier Dadure, président de l’association Le petit jardin des écoliers 61.
 

 

 

Samedi 25 mars - L'Environnement à préserver

 

10h → Monsieur Bout-de-Bois, de Daniel Snaddon et Jeroen Jaspaert, UK, 2016, 0h40 min

Home sweet home! Après bien des péripéties et des aventures, M. Bout de Bois aimerait bien retrouver les joies du foyer : sa femme, ses enfants et bien sûr son Arbre.
Joliment dessiné, ce film d’animation nous entraîne à travers le monde et nous fait découvrir les richesses de la Nature.

 

 

 

 

14h30 → Salt and fire, de Werner Herzog, E.-U. All Mex Boliv Fr, 2016, 1h33 min, VO

Alors qu’un volcan menace, trois scientifiques européens de l’ONU doivent se rendre en Bolivie sur les lieux d’un désastre écologique. Sur place, ils sont reçus par une délégation qui les prend immédiatement en otage: l’organisateur du rapt est le dirigeant de l’entreprise responsable de la catastrophe…

 

 

 

 

17h → Trashed, de Candida Brady, UK, 2016, 1h38 min, VO

Prix du Jury du Festival International du Film d’Environnement de Paris
Prix Spécial du Jury du Festival International du Film de Tokyo
Prix de l’Excellence et du Meilleur Montage au Los Angeles Movie Awards

Nos déchets polluent ! C’est en partant de ce constat que Jérémy Irons nous entraîne à travers le monde à la rencontre de scientifiques, de politiques et de citoyens pour montrer tous les impacts sanitaires et environnementaux de cette pollution. Cependant, n’ayez crainte ! Tout n’est pas perdu car des solutions existent

 

 

 

18h30 →Ciné-soupe à 18h30, au foyer municipal
 

20h30 → Power to change : la rébellion énergétique, de Carl-A. Fechner, All, 2017, 1h30 min, VO

On sait tous que les énergies fossiles sont sources de conflit et que les ressources sont limitées. Peut-on alors penser que la révolution énergétique est en marche? Des hommes et des femmes réfléchissent et mettent en œuvre des solutions alternatives pour ce grand bond en avant qui peut nous faire croire que le changement peut être maintenant.

 

 

 

Festival Ciné-Environnement

Du 22 au 25 mars à Sées
Tarif normal : 6€
Tarif réduit pour les – 18 ans, + 60 ans, étudiants, demandeurs d’emplois : 4,90€
Groupes scolaires sur réservation (10 pers. minimum) : 3,50€
Pass soirée pour 2 séances : séance de 17h + séance de 20h30 : 9,80€  (uniquement valable pour le mercredi et le samedi )
Pass 4 séances : 14€

Cinéma Le Rex
5 Rue Charles Forget 61500 Sées

 

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

20 Mars 2017 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Planche(s) Contact : le festival photo de Deauville
Planche(s) Contact : le festival photo de Deauville
Du 20 octobre au 25 novembre, Deauville accueille une vingtaine d'...
15 Octobre 2018 | Benoit Delabre
Festival Les Saints Sauveurs du Rock 2018 Lendelin Manche Normandie
Les Saints Sauveurs du Rock #10
Trust, No One is Innocent, Celkilt, Skanka, Tagada Jones, HeadCharger...
12 Octobre 2018 | Benoit Delabre
Ce weekend, un festival de films insolites à Lyons-la-Forêt
Ce weekend, un festival de films insolites a Lyons-la-Foret
Projections et animations dans la salle du 12 au 14 octobre au...
11 Octobre 2018 | Benoît Thiollent
Ouistreham fête la Coquille et les produits de la Mer
Ouistreham fete la Coquille et les produits de la Mer
Marché, démonstrations culinaires et visites samedi 20 et dimanche 21...
09 Octobre 2018 | Benoit Delabre