Paatrice Marchand va repeindre le lycée agricole d’Yvetot


"Drôle", une résidence d’artiste décoiffante : dessins, sérigraphie et une fresque sur l’ancien internat.

 

Pas encore membre de la communauté d'Agri-Culture.fr ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

      

 

Paatrice Marchand est venu effectuer pendant plusieurs semaines une résidence artistique au lycée agricole d’Yvetot. L’homme n’est pas un inconnu dans l’enseignement agricole. Il a en effet déjà effectué deux résidences du même type au lycée agricole Gilbert Martin du Neubourg en 2012 et 2013.

Inviter un artiste en résidence pendant plusieurs semaines dans un établissement scolaire révèle forcément des surprises. Le séjour de Paatrice Marchand au lycée agricole d’Yvetot ne déroge pas à la règle.

Un vernissage de l’exposition "Drôle" présentant le rendu de la résidence était proposé le 4 mai. Marie-Laure Bénard, professeure d’éducation socio culturelle nous rappelle à cette occasion le deal proposé aux artistes dans l’établissement : "Ils ne sont pas accueillis en résidence pour réaliser un projet personnel. Je leur demande d’apporter leur savoir-faire et de s’imprégner des lieux pour proposer un projet nouveau".

Et l’artiste ne s’est pas fait prier… Dessinateur, Paatrice Marchand a fait dessiner les élèves et les a initiés à la sérigraphie. Observateur, il a photographié le lycée et dessiné sur ses clichés pour souligner de son regard d’artiste ce que les autres ne voient pas. Visionnaire, il a imaginé peindre une œuvre sur un bâtiment inoccupé.

 

Paatrice Marchand présente les projets proposés par les élèves pour habiller l'ancien internat.

 

 

Des dessins en sport

"Je suis venu exprès à une journée consacrée au sport. Les élèves faisaient tous du sport. J’ai dessiné lors d’un tournoi de ping-pong. IIs m’ont suivi et ils ont fait des dessins aussi." Dans la bouche de Paatrice Marchand, tout paraît simple.

Mais sous ces airs débonnaires, le vocabulaire se fait souvent tranchant. Décrivant des élèves au début pas du tout à l’aise en dessin, l’artiste lâche sa recette miracle : "Il faut les forcer !" Pour tempérer aussitôt : "A un moment, ils se rendent compte que je ne leur demande pas quelque chose de dur. Pour se lâcher, le tout c’est de s’y mettre. Pour faire un beau dessin, il faut en faire plein avant."

La méthode à l’air de fonctionner, car les élèves en redemandent. Marie décrit ainsi une résidence vécue avec "grand plaisir, c’est super bien de découvrir des nouvelles techniques."

 

Marie, élève de Terminale, est venue donner un coup de main au montage de l'exposition.

 

 

Initiation à la sérigraphie

Paatrice Marchand nous décrit sa mise en œuvre du dessin d’observation : "On a fait un tour dans l’exploitation. J’ai utilisé ensuite leurs dessins pour faire de la sérigraphie."

Travaillant avec deux classes en alternance, il a proposé aux élèves une initiation à la sérigraphie : "J’ai commencé par un truc simple, et je l’ai ai emmenés rapidement par une impression en deux couleurs. Je leur ai appris comment une couleur peut prendre le dessus ou compléter. Le résultat est très très pop art."

Une expression artistique des élèves au final complétée par l’univers de l’artiste. Il a en effet pratiqué une intervention derrière leurs dessins pour les faire ressortir : "Je me suis amusé à valoriser leur travail. Ils faisaient parfois des petites choses sans prétention. Je les ai ensuite complétées par de la sérigraphie. J’ai mis en valeur des détails."

 

 

 

"Drôle", des photos d’observation

Au delà d’ateliers artistiques avec les élèves, Paatrice Marchand a profité de cette résidence pour faire un travail d’observation. Ainsi est née "Drôle",  une exposition de photographies retouchées. "Ce sont mes petits commentaires personnels. J’ai fait plein de photos de ce que je voyais et de ce qui me semblait incongru. Je les ai détournées à ma façon, avec du blanc".

 

 

 

Une frise pour souligner les prises

L’exposition "Drôle" comporte par ailleurs une série de post it collés au bas des murs au niveau des prises électriques. Drôle d’endroit en effet pour un accrochage. "C’est un série de croquis de pommes croquées que j’ai fait faire aux gens que j’ai croisé", explique Paatrice Marchand.

Il a pour cela sollicité tous les dessinateurs potentiels croisés au lycée. Elèves, professeurs, personnels de cantine et d’entretien se sont prêtés au jeu. Un moyen pour lui de s’intégrer plus facilement auprès des acteurs du lycée et de faire passer un message artistique : "L’idée de l’empreinte des dents qui est propre à chacun. Je ne voulais pas que la pomme appartienne uniquement à Macintosh. Si on ne fait rien, les gens finiront par dessiner une pomme comme le logo. Ils ne sauront plus dessiner une vraie pomme."

 

Une fresque sur un bâtiment

L’internat situé au milieu de l’établissement va être détruit dans quelques années. "J’ai tout de suite eu l’idée de faire des peintures dessus. Ça me paraissait évident de lui faire reprendre vie", précise Paatrice Marchand.

Les élèves de Terminale conduite et gestion d’exploitation agricole se sont prêtés au jeu. Invités à imaginer des projets pour faire des fresques sur l’ancien internat, ils ont fourni des croquis de leurs idées.

"J’ai voulu les emmener là où on ne les attendait pas, vers un monde imaginaire et des vues d’esprit », explique Paatrice Marchand.  L’idée étant pour lui de détourner l’idée première de faire une décoration. « J’ai synthétisé et mixé des idées. Reste à présenter maintenant le projet à la Région Normandie."

 

Marie-Laure Bénard, professeure d’éducation socio culturelle présente le mur des projets de fresques.

 

 

Exposition jusqu’au 4 juin.
Lycée agricole et agro-alimentaire
La Hérucherie – Route d’Auzebosc
76190 Yvetot

 

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

76200
France
49° 54' 58.986" N, 1° 4' 14.214" E
FR
11 Mai 2017 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

The Inspector Cluzo, des rockeurs et agriculteurs militants
Le duo gascon était de passage à Rouen au 106 le 13 octobre pour...
19 Octobre 2018 | Benoît Thiollent
Le Festival Alimenterre en Normandie
"Notre avenir se joue dans nos assiettes" : des projections de films...
18 Octobre 2018 | Benoit Delabre
"La ferme en folie" autour de Granville, un festival pour petits et grands
"La ferme en folie" autour de Granville, un festival pour petits et grands
150 rendez-vous et 6 jours d’effervescence pour les enfants sur le...
16 Octobre 2018 | Benoit Delabre
Planche(s) Contact : le festival photo de Deauville
Planche(s) Contact : le festival photo de Deauville
Du 20 octobre au 25 novembre, Deauville accueille une vingtaine d'...
15 Octobre 2018 | Benoit Delabre