L'Ecloserie numérique de Boitron (61), pionnière des tiers-lieux en milieu rural.


Pierre Ristic présente le robot potager en cours d'assemblage.
Repair café, fablab, impression 3D, prototypage, formation en codage informatique...

 

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

 

Le Réseau Rural Normand a organisé une journée d'études le 7 mars sur les tiers-lieux.

Boitron, commune de 360 habitants, peut s'enorgueillir d'avoir accueilli voilà 10 ans une des premières initiatives de ce type en France.

L'Ecloserie numérique de Boitron a reçu l'an passé, avec 4 autres espaces normands, le label "tiers-lieu" de la région Normandie. Une première promotion dans une démarche qualité qui ambitionne de labelliser 100 tiers-lieux normands en 3 ans

 

"A Boitron, on n'y passe pas, on y vient."

Les mots sont de Xavier de Mazenod, initiateur de l'Ecloserie numérique, tiers lieu numérique à Boitron. Gérant d'une société de conseil et éditeur du site web Zevillage, Xavier de Mazenod incarne à lui seul ces travailleurs parisiens désireux de s'offrir une nouvelle qualité de vie à la campagne.

Son projet de poser ses valises en milieu rural s'est concrétisé par l'opportunité de travailler à distance depuis son domicile. L'arrivée de la technologie Wimax dans l'Orne a permis à l'époque de concrétiser la démarche.

 

Le retour du café de campagne

"Les cafés étaient lieux de sociabilités dans les territoires ruraux. Et ils ont fermé. Espace entre la vie privée à la maison et le travail à maison., le tiers lieu permet d'échanger, sur le modèle des cafés", explique Xavier de Mazenod.

L'entrepreneur du numérique spécialisé dans les nouveaux espaces de travail n'a pas une âme de solitaire. Désireux de créer du lien, il a cherché à créer un espace de travail partagé. Et ce, tant pour des travailleurs indépendants que des salariés télétravailleurs. A l'écouter, la recette parait simple : "En milieu rural, on a du foncier disponible. La mairie a restauré l'ancienne école. On a profité d'un appel à projets pour faire des points d'entrée du très haut débit sur le territoire. On a eu 100 mégabits il y a 10 ans, grâce à la Région Basse-Normandie."

Fédérant une communauté de travailleurs indépendants, le projet a ouvert sur des bases économiques empreintes de sobriété. Avec 15 euros de cotisation annuelle à la structure associative et une location d'espace partagé à 70 euros par mois, on est loin des tarifs du coworking en milieu urbain. Le projet a été baptisé à l'origine Télécentre. Puis ensuite Ecloserie numérique.

 

Xavier de Mazenod présente l'ancienne école de Boitron, devenue Ecloserie numérique. - Photo Benoît Thiollent

 

 

De multiples activités

Avec aujourd'hui une centaine d'utilisateurs, l'Ecloserie dépasse son cadre initial. Des discussions lancées entre les adhérents fondateurs ont abouti à l'arrivée de diverses animations et formations, par ces mêmes adhérents. Une manière de transmettre son savoir à d'autres à travers le bénévolat, et aussi d'en tirer parfois une rémunération.

Un atelier Fablab (Laboratoire + Fabrication) avec imprimante 3D et découpe laser est désormais à disposition de la population rurale. Le Repair café où l'on amène un objet à réparer se tient tous les derniers samedis du mois. Et des projets d'atelier palettes, atelier réparation et électrification de vélos ne demandent qu'à débuter.

 

Le batiment dédié au Fablab et Repair Café.

 

 

Formation de développeurs web

En 2015, l'Ecloserie a changé de braquet. Avec l'organisation de formations de développeurs web et mobile à destination de personnes en recherche d'emploi. Grâce un partenariat noué avec Pole Emploi et des Missions Locales de l'Orne.

21 stagiaires ont ainsi suivi une formation de 6 mois, avec 1 semaine par mois à Boitron et 3 semaine à domicile. Auquels se sont ajoutés 10 stagiaires supplémentaires uniquement à distance.

 

L'agriculture connectée

L'agriculture connectée est le dernier projet en date de l'Ecloserie numérique. Les animateurs du lieu présentent un programme ambitieux destiné à tester des bonnes pratiques d’agriculture connectée (maraîchage, permaculture, aquaponie…) et d’autonomie énergétique (solaire, éolienne, biomasse…)

Un Farmbot est actuellement en cours d'assemblage, bénéficiant d'un programme de recherche initié par la Chambre Régionale d'Agriculture de Normandie sur une vingtaine de sites. Ce robot jardinier se déploie depuis quelques mois en Normandie. Non pas dans les fermes, mais dans les établissements d’enseignement.

Notre reportage sur le Farmbot normand au salon de l'Agriculture :

SIA 2019 - Un petit robot pour ouvrir un grand champ des possibles

 

Un financement privé

Avec le soutien de la mairie de Boitron et le label Tiers Lieu Numérique octroyé par la Région Normandie, on pourrait ranger l'Ecloserie Numérique dans la catégorie des structures soutenues par l'aide publique. Il n'en est rien. Il existe pourtant une explication à l'émergence de cette initiative relevant du miracle rural. L'énergie locale déployée depuis 10 ans a pu se concrétiser à travers des équipements et des formations financées par des fondations privées.

Xavier de Mazenod détaille le chemin parcouru : "On a d'abord eu un budget de 3000 euros par an. On est passés ensuite à 20 / 25000 euros. Sans aucun soutien public. Par flemme, car les projets LEADER sont durs à monter. Et par choix, car aller chercher une subvention publique est un investissement en temps important. On n'est pas vraiment outillés pour ça. Aussi, on a choisi des fondations d'entreprises privées."

Les fondations Orange, Oracle, Prairial, Sopra Steria abondent ainsi au budget de l'écloserie numérique.

 

 

 

L'avenir du programme LEADER

Les porteurs de projets de Tiers Lieux en Normandie sont donc prévenus. L'aventure s'avère complexe.

Reste que la Région a des atouts à mettre en avant. 2,4 millions d'euros ont été budgétisés pour mettre en place et accompagner les projets d'ateliers de médiation autour du numérique et des tiers lieux. Il s'agit d'un accompagnement pendant 6 ans de projets publics ou privés, à travers le programme LEADER européen,

Une cinquantaine de personnes ont fait le déplacement le 7 mars à Boitron dans l'Orne, à l'initiative du Réseau Rural Normand. L'objectif de la journée était d'étudier l'offre de services numériques offerte à la population à Boitron. Pour nourrir la réflexion sur le développement de tiers lieux en Normandie. Le réseau rural normand est un outil de la politique européenne de développement rural, animé par la Région Normandie.

Hubert Lefèvre, conseiller régional de Normandie et Président de l'association des maires ruraux de la Manche, a eu l'occasion d'affirmer lors de cette journée que les difficultés dans l'instruction des dossiers LEADER font partie désormais du passé.  Pour lui, l'optimisme est même de mise : "Le monde rural est en train de bouger. On voit que ce territoire va se transformer car des actions sont lancées. Il faut qu'on se prépare avec l'Europe à être à l'écoute pour se projeter dans l'après 2020-2026. Pour s'adapter au monde de demain. On espère un appel à projets, pour proposer ensemble un agenda rural européen."

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

 

Emplacement

61500
France
FR

La suite de cet article est réservée aux membres de la communauté.


Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !



12 Mars 2019 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.

Prolonger la lecture

Ciné Seine Cinéma rural itinérant novembre
Ciné Seine : la programmation du cinéma rural itinérant
La programmation des séances de cinéma du circuit CinéSeine pour le...
25 Juin 2019 | Benoit Delabre
A Villequier, l'univers "steampunk" s'empare du musée Victor Hugo
Une exposition de planches de bandes dessinées à la maison Vacquerie...
18 Juin 2019 | Benoît Thiollent
Le territoire Lyons Andelle se souvient de ses usines
Jusqu’au 30 juin, un musée éphémère sur les jouets Euréka pour...
11 Juin 2019 | Benoît Thiollent
Festival Rugl’Art 2019 : la ville de demain
Le festival Rugl'Art revient cette année pour sa 5e édition, du 29...
06 Juin 2019 | Benoît Thiollent
string(108) "L'Ecloserie numérique de Boitron (61), pionnière des tiers-lieux en milieu rural."
string(83) "L'Ecloserie numérique de Boitron (61), pionnière des tiers-lieux en milieu rural."