Frelon asiatique : de nouvelles aides pour detruire les nids en 2019


© J.Constandinis
Les plans de lutte contre le frelon asiatique se mettent peu à peu en place dans les départements normands. Les aides varient selon les territoires.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

                        

 

 

Destructeur d'abeilles mellifères, danger pour les hommes... L'été en a été le témoin : le frelon asiatique est désormais fortement implanté dans toute la Normandie.

Face à cette situation préoccupante, la lutte peine à s'organiser efficacement. Si dans la Manche, le sujet est une priorité depuis 2016, le conseil départemental de l'Eure vient tout juste de voter son plan d'action... et la Seine-Maritime n'en est encore qu'au stade de la construction.

Coordination des interventions de destruction, piégeage et information des populations sont les éléments clés de lutte organisée contre le frelon asiatique. Mais les efforts restent désordonnés et inégaux selon les collectivités normandes...

 

Frelon asiatique à pattes jaunes, Vespa velutina var. nigrithorax
Arrivé en France en 2004 et repéré en Normandie dès 2011, le frelon asiatique a été responsable de 3 décès cette année en Normandie.

 

 

Eure : une participation financière à la destruction des nids en 2019

 

Parmi les principales mesures prises cet hiver, le conseil départemental de l'Eure a acté en décembre sa participation financière à la destruction physique des nids. Une participation à hauteur de 30 % dans la limite de 100 € par nid détruit. Cette participation pourra être complétée par les communes ou les communautés de communes.

Par ailleurs, une plateforme unique sera ouverte aux particuliers comme aux collectivités afin de recenser les demandes de destruction, et de les coordonner au regard d'une liste d'entreprises agrées.

Le deuxième volet de ce plan eurois va consister, avec les apiculteurs eux-mêmes, à renforcer la protection des ruches, par l'installation de pièges et protections.

Enfin, le dernier volet du plan va consister à sensibiliser le grand public mais aussi les professionnels de la nature et de l'environnement sur les bons gestes à adopter face à cet envahisseur potentiellement agressif.

 

 

Seine-Maritime : la coordination de l'action se met en place

 

En Seine-Maritime, la situation est un peu moins avancée. Les services de l'Etat et acteurs concernés par la lutte contre le frelon asiatique se sont en effet réunis cet automne pour dresser les grandes lignes du plan d'action à l'échelle du département 76.

Ce plan sera basé sur les mêmes éléments que dans les départements voisins avec une plateforme unique de recensement et de coordination des actions de destruction est en cours de mise en place.  Et un plan d'information des populations sera lancé, s'appuyant notamment sur les mairies, premier interlocuteur des populations.

Rien, en revanche, n'est pour l'instant prévu par les collectivités pour le financement du piégeage et de la destruction des nids.

 

Orne : une aide financière est envisagée

 

Le frelon asiatique est signalé depuis 2011 dans l'Orne. Mais il aura fallu attendre l'automne 2018 pour qu'un plan d'action soit envisagé par la collectivité départementale.

Ce plan d'action, qui doit encore être discuté et voté, prévoit un soutien financier à la destruction des nids. Reste à en définir les modalités. Car le conseil départemental ne s'engagera que si les collectivités territoriales (intercommunalités) mettent aussi la main à la poche.

L'objectif étant de couvrir les deux tiers du prix moyen de destruction des nids soit environ 150 €.

Par ailleurs, là aussi, une plateforme de signalement et de coordination de la destruction des nids devrait voir le jour. Un plan d'information des populations est aussi envisagé.

 

Manche : le département le mieux organisé

 

Les plans d'actions en cours de création dans l'ex-Haute-Normandie, s'inspirent de celui mis en place depuis déjà plusieurs années dans la Manche. Ce département a en effet été le premier touché en Normandie par le fléau (en 2011), et donc l'un des premiers à réagir. Depuis 2016, la lutte contre le frelon asiatique y est une prioriré et le plan d'action est donc de loin le plus abouti en Normandie.

Sur la quasi-totalité du territoire manchois, les particuliers n'ont ainsi pas 1 centime à débourser pour la destruction des nids. Il leur suffit d'appeler leur mairie pour que tout se règle rapidement.

En 2018, 419 communes sur les 476 de la Manche étaient engagées dans ce protocole. Elles n'étaient encore que 377 en 2017. Et la quasi totalité du territoire devrait être couvert en 2019.

 

Calvados : un traitement inégal sur le territoire

 

Après la Manche, le Calvados figure parmi les départements normands les plus avancés dans la lutte contre le frelon asiatique. Le plan d'action y est d'autant plus opérationnel que l'ensemble des intercommunalités du département y a adhéré. Mais ce n'est pas le cas de toutes les communes. En 2018, "seules" 76 % d'entre elles (soit 412 communes sur 538) ont signé le plan départemental d'action.

Or seules les communes adhérentes au plan peuvent prétendre au soutien financier voté par le conseil départementl et qui s'élève à 30% du coût de destruction plafonné à 110 €. En conséquence, le niveau des aides financières à la destruction des nids peut varier considérablement d'une commune à l'autre.

Là aussi, une plateforme de coordination de la lutte contre le frelon asiatique a été mise en place. Elle coordonne les signalements, les destructions, les actions avec les apiculteurs...

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

29 Janvier 2019 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Frelon asiatique : appel à ne pas débuter le piégeage trop tôt
Frelon asiatique : appel a ne pas debuter le piegeage trop tot
Selon les autorités en charge de la lutte contre le frelon asiatique...
13 Février 2019 | Benoit Delabre
Grand Match salon étalons saint lô pôle hippique 2019
Salon des Etalons Chevaux et Poneys de Sport à Saint-Lô
Le Pôle Hippique de Saint-Lô accueille le Salon des étalons de sport...
05 Février 2019 | Benoit Delabre
Fete de la Nature 2019 : les inscriptions sont ouvertes
La 13ème édition de la Fête de la Nature aura lieu du 22 au 26 mai...
05 Février 2019 | Benoit Delabre
Un stage pour apprendre le greffage des arbres fruitiers
Dimanche 10 février, deux stages ouverts à tous sont proposés par l'...
31 Janvier 2019 | Benoit Delabre