Frelon asiatique : appel à ne pas débuter le piégeage trop tôt


© Jean-Marc NAILLON
Selon les autorités en charge de la lutte contre le frelon asiatique en Normandie, le piégeage printanier serait inefficace voire contre-productif.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

                        

 

Les nids de frelons asiatiques sont vides… Bien visibles en haut des arbres, ces énormes ballons de rugby agacent et effraient par leur présence.  Il ne sert à rien de les détruire : ils sont totalement vides et ne seront en aucun cas réutilisés par une nouvelle colonie de frelons…

Non, les femelles qui fonderont une nouvelle colonie sont pour l’heure bien à l’abri dans une haie, un bâtiment ou un grenier…

Alors ? L’envie est grande pour les défenseurs des abeilles et soldats de la lutte anti-frelon asiatique de préparer des pièges pour capturer au plus tôt ces fondatrices, croyant ainsi éradiquer la menace à la source.

C’est une erreur !

Un piégeage printanier inefficace et contre-productif

 

La Fredon Basse-Normandie, organisme en charge de la coordination des plans d’action contre le frelon asiatique dans la Manche et le Calvados, appelle en effet à ne pas débuter le piégeage trop tôt, ce qui serait paradoxalement contre-productif.

En effet, l’impact du piégeage au printemps s’avère quasi-nul. Seules 5 % des fondatrices ayant survécu à l’hiver (et elles ne seront elles-mêmes que  5 %) parviendront à fonder une colonie viable. Les autres seront détruites par la météo changeante, une attaque d’une autre colonie ou par la prédation.

Il est donc faux de penser que la capture d’une fondatrice équivaut obligatoirement à la destruction « in utero » d’un nid.

Pire. Les pièges généralement utilisés dans les jardins sont trop souvent peu sélectifs. En plus du frelon asiatique, ils capturent facilement d’autres insectes. Des pollinisateurs, des auxiliaires de cultures et … des frelons européens qui sont justement les principaux prédateurs de l’indésirable.

Le piégeage précoce va donc paradoxalement favoriser l’installation des frelons asiatiques en limitant la mortalité naturelle, tout en affaiblissant la biodiversité.

 


© Fredon Basse-Normandie

 

Que faut-il faire alors ?

 

© FDGDON 35

La Fredon Basse-Normandie conseille donc de concentrer les efforts de lutte sur la recherche et la destruction des jeunes colonies établies.

Au printemps, les plus petits nids, de la taille d'une balle de ping-pong jusqu’à la taille d’un bol, peuvent en effet être détruits prudemment le soir venu avec une bombe insecticide anti-guêpe/frelon du commerce.

« Inspectez les abris de jardins, les vérandas, les appentis, les cabanes des enfants, les niches, les mobiliers de jardin, les tours de fenêtre... conseille la Fredon.  »

« Aux premiers beaux jours, soyez attentifs aux allées et venues de ces petits frelons noir et orange pour les détecter dans le jardin. Ils ne sont pas agressifs au printemps mais soyez prudents tout de même ! »

 

Lorsque le nid dépasse la taille d'un bol, mieux vaut ne pas intervenir seul et faire appel à un spécialiste, en contactant votre mairie qui mettra alors en oeuvre le plan d'action défini sur le secteur, et qui peut parfois comporter une prise en charge de la destruction du nid...

 


Reconnaître le frelon asiatique

Le frelon asiatique est reconnaissable par:

-une couleur dominante noire

-le bout de l'abdomen orangé

-les pattes jaunes

-une taille de 3cm environ, plus petit que le frelon commun


 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

13 Février 2019 | Benoit Delabre

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Alternatives aux pesticides : des animations en Normandie
Du 20 au 30 mars, plusieurs évènements sont organisés en Normandie...
14 Mars 2019 | Benoît Thiollent
La nature dans l’Orne à découvrir jusqu'à l'automne
La nature dans l’Orne à découvrir jusqu'à l'automne
D'avril à novembre, l’Orne propose au public de découvrir ses...
13 Mars 2019 | Benoit Delabre
Randonnée nocturne #10 à Jumièges
Randonnée nocturne #10 à Jumièges
Deux parcours balisés et des animations seront proposés le samedi 23...
06 Mars 2019 | Benoit Delabre
La semaine du jardinage pour les écoles
La semaine du jardinage pour les écoles en Normandie
L'opération pédagogique mobilisant les jardineries se déroulera du 11...
04 Mars 2019 | Benoit Delabre
string(105) "Frelon asiatique : appel à ne pas débuter le piégeage trop tôt"
string(66) "Frelon asiatique : appel à ne pas débuter le piégeage trop tôt"