Un 39e festival de la Terre à Haucourt malgré tout festif


La crise agricole n’a pas entaché l’ambiance de fête voulue par les Jeunes Agriculteurs de Seine-Maritime le 4 septembre.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

Faire la fête dans une ambiance professionnelle morose. Tel était l’enjeu posé par les Jeunes Agriculteurs de Seine-Maritime en ce 4 septembre à Haucourt. Et le pari est réussi, l’ambiance dans les allées étant moins pesante que lors d’événements agricoles du début de saison.

Les JA du canton de Gaillefontaine-Gournay organisateurs de ce 39e Festival de la Terre l’agriculture se sont inscrits dans la tradition : moiss’batt’cross, bovins, chevaux, basse-cour, matériels agricoles, tracteurs anciens, baptême d’hélicoptère, tracto-force… le festival passe ainsi les années fidèle à lui même.

 

 

Les banderoles des dernières manifestations contre Lactalis à Neufchâtel-en-Bray à peine rangées, la journée a été consacrée à mettre en avant le thème de l’élevage.

 

 

JAnine, la mascote des JA, aperçue souvent ces derniers temps lors des manifestations de producteurs laitiers.

 

Car organiser un festival de la terre en Pays de Bray sur le thème sur l’élevage, c’était une évidence pour les organisateurs. Et côté discours syndical, on s’est raccroché aussi pour cette édition aux fondamentaux : "Du lait de la viande, partout autour de vous. Un abattoir à 3 km, une laiterie à 20 minutes, des vétérinaires, des inséminateurs… l’élevage est un pan entier de l’activité économique du territoire."

Pour Guillaume Cabot, président des Jeunes Agriculteurs de Seine-Maritime, "Les JA de Gaillefontaine-Gournay ont su mettre en avant l’élevage. Cela montre l’intérêt que nos jeunes y portent pour maintenir nos prairies. L’élevage maintient un équilibre sur l’ensemble des productions. Les céréales doivent être consommées sur notre territoire".

Et au delà d’un constat territorial, les JA expriment leurs inquiétudes sur l’avenir. Ils dressent le constat d’un monde qui a déjà évolué. A l’heure de la remise des prix du concours de labour, Aline Catoir, secrétaire générale des JA 76, enfonce le clou : "Certes, c’est très agréable d’avoir de la chaume pour nous aujourd’hui. Mais il faut savoir qu’il y a quelques années, c’était ici de la pâture. Car l’élevage avait une rentabilité."

 

Pascal Martin, président du Département, Xavier Lefrançois et Clothilde Eudier, conseillers régionaux et Michel Lejeune, conseiller départemental.

 

 

 

Classement du Concours de Labour

 

 

Guillaume Cabot, président des Jeunes Agriculteurs, aux côtés des lauréats du concours de labour - Photo B.Thiollent

 

1 – Ludovic Courceaux, JA de Saint-Romain

2 – Nicolas Puech d’Alissac, JA de Pissy-Poville

3 – Pierre-Yves Guérin, JA de Saint-Laurent

4 – Celine Godallier, JA de Pissy-Poville

5 – Elise Canterel, JA de Lillebonne

6 – Anicet Deschamp – JA de Montivilliers

7 - Jérémie Auger, JA de Saint-Laurent

8 - Justin Lemaître, JA de Criquetot

9 - Jeoffrey Hautot, JA de Criquetot

10 - Jérémie Delalonde, JA de Criquetot

 

05 Septembre 2016 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

A Evreux : 15e Marché fermier de Noël
A Evreux : 15e Marché fermier de Noël
Près de 40 producteurs eurois du 13 au 16 décembre à l'Hôtel du...
05 Décembre 2019 | Benoît Thiollent
Bayeux : le retour de la "Cathédrale de Guillaume"
La célèbre tapisserie de Bayeux sera projetée sur les murs de la...
05 Décembre 2019 | Benoît Thiollent
Les Villages Illuminés : plein feu sur le bocage normand
Les Villages Illuminés : plein feu sur le bocage normand
Jusqu'au 6 janvier, le bocage normand va s'illuminer. De Condé-sur-...
05 Décembre 2019 | Benoît Thiollent
A Coutances, les Féeries coutançaises illuminent la cathédrale
A Coutances, les Féeries coutançaises illuminent la cathédrale
Projection sur l'histoire de la ville et la cathédrale du 14 au 30...
02 Décembre 2019 | Benoît Thiollent
string(79) "Un 39e festival de la Terre à Haucourt malgré tout festif"
string(59) "Un 39e festival de la Terre à Haucourt malgré tout festif"