A Saumont-la-Poterie, le Pont de Coq devient un projet touristique


Construit entre 1620 et 1640, le pont de Coq a été inauguré une nouvelle fois le 26 août.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

Situé sur l’Epte à la frontière des communes de Saumont-la-Poterie et de Ménerval, le pont de Coq refait à neuf a vécu une inauguration le 26 août 2017.

Construit entre 1620 et 1640, le pont de Coq permet de traverser l’Epte dans un axe Nord / Sud. Il fait partie des treize ouvrages d'art construits depuis Paris jusqu’à Dieppe. Son arche est constituée de claveaux à extrados polygonaux dits "en escalier".

Inscrit en 2004 à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, il a bénéficié d’une restauration par un groupe d’une cinquantaine de passionnés. Entamée en 2010, cette restauration représente 111 journées de chantier pour 160 bénévoles. A leur sueur, c’est ajouté la participation financière de la commune de Saumont-la-Poterie, de la Région Normandie, du département de la Seine-Maritime, des fonds Faeder de l'Europe et de fondations privées.

 

 

Pour Marie-Bernadette Thillard, maire de Saumont la Poterie, "cette inauguration est vraiment un moment exceptionnel. Ce pont est le plus ancien des monuments de la communauté de communes des 4 rivières. Il est intéressant aussi par sa charge historique sur la route de la marée."

Benoit Parésy, conseiller municipal de Ménerval, souligne le rôle déterminant de l'association, allant jusqu'à formuler une reconnaissance de propriété :  "Le pont de Coq fait partie de notre patrimoine communal. Mais c’est à vous, bénévoles et membres de l’association qu’il appartient".

Paul-Franck Thérain, président de l’association, savoure l’événement : "Aujourd’hui, ce pont est sauvé. Il appartient désormais à tous. Nous devons maintenant le préserver pour les générations futures. Désormais, le pont de Coq va vivre. Il va devenir un lieu de découverte et de repos. A savoir une halte pour les cyclistes de l’avenue Verte."

 

 

Reconstitution de combats vikings.

 

 

Attirer le public

L’Association pour la Sauvegarde du Pont de Coq a ainsi vu le 26 août la concrétisation de son pari. Le pont étant sauvé de la ruine, place désormais à l’avenir. L’enjeu est maintenant de s’intégrer désormais dans une logique touristique. Ainsi, dès l’automne 2017, une nouvelle séquence va s’ouvrir pour le pont. A cette date, un projet d’aménagement culturel sera lancé pour permettre à tous les publics d’accéder au site.

Concrètement, le pont de Coq va s’inscrire dans un circuit pédestre et cycliste. Pour obtenir ce résultat, des panneaux indicateurs seront installés dans la région. Sur place, le public sera accueilli par des panneaux explicatifs. Et une sculpture en bronze sera installée dans l’Epte.

 

 

Un futur événement festif ?

Le pont de Coq fait partie des 88 ponts du diable recensés sur le territoire français. Cette appellation se rapporte aux légendes qui entourent ces édifices.

Le Pont de Coq a bien sûr la sienne : "Un habitant du pays désirait établir un pont. Le diable lui proposa d’exécuter le travail en une seule nuit, à la condition que celui qui passerait le premier sur le pont devînt la propriété du diable. Le travail touchant à sa fin, l’habitant lança un coq sur le pont en disant : "Satan, voilà ta récompense !". Le diable emporta l'oiseau de Mars en grinçant les dents, et depuis ce temps le pont est appelé le Pont-du-coq."

L’Association pour la Sauvegarde du Pont de Coq est adhérente depuis 2016 de l’Association Nationale des Ponts du Diable. Cette jeune association a pour ambition de fédérer les différentes associations autour d’un événement festif commun. Éric Donzé, président de l’association et maire de la commune de Montoulieu dans l’Ariège, était présent à Saumont la Poterie le 26 août. Le pont du diable de cette commune, appelé pont Saint-Antoine, a été le théatre d’une première fête en 2016 baptisée Festi’Diable. Laquelle a été un moyen de valorisation des produits régionaux et source d’échanges et de rencontres.

Une réflexion au sein de l’Association pour la Sauvegarde du Pont de Coq est en cours pour organiser un événement similaire à Saumont la Poterie en 2020.

 

Jeu de quilles avec le Kubb Game Bertrevillais lors de l'inauguration du Pont de Coq - Photo B. Thiollent

 

Pont de Coq
 

Ancien chemin de Gaillefontaine à Gournay-en-Bray,
au droit de la RD 41
76440 Saumont-La-Poterie

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

 

Soutenez Agri-Culture.fr, média rural indépendant :

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

Suivez nos infos grâce à la Newsletter. Pour vos ventes et événements, pensez aux Petites Annonces.

 

Emplacement

76440
France
49° 37' 10.9488" N, 1° 32' 19.8672" E
FR
30 Août 2017 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Le parc de Clères fete ses 100 ans
Le parc de Clères fête ses 100 ans
Spectacles, terroir, expositions, visites... Les 23 et 24 mars, le...
14 Février 2019 | Benoit Delabre
Mortagne-au-Perche : le boudin noir est en fête
Du 15 au 17 mars, avec cette année le retour des ateliers et...
14 Février 2019 | Benoit Delabre
Une nouvelle Saison touristique à Gisacum
Gisacum : la Saison touristique 2019
La ville gallo-romaine située au Vieil-Evreux, rouvre ses portes le...
05 Février 2019 | Benoit Delabre
Avec Charbonique 1er, le Carnaval de Granville a son roi !
Avec Charbonique 1er, le Carnaval de Granville a son roi !
Charbonique 1er sera le roi du Carnaval de Granville du 1er au 5 mars.
05 Février 2019 | Benoît Thiollent
string(66) "A Saumont-la-Poterie, le Pont de Coq devient un projet touristique"
string(66) "A Saumont-la-Poterie, le Pont de Coq devient un projet touristique"