Demain les territoires ruraux, premiers producteurs d'électricité des villes ?

Si aujourd'hui les moyens de production sont centralisés, ils seront remplacés par une myriade de panneaux solaires, éoliennes, méthaniseurs, productions hydroélectriques, décentralisés et si possible citoyens. Cette hypothèse est fondée sur des études scientifiques rassemblées et documentées dans le scénario Negawatt. Il convient d'évoquer que l'implantation des énergies renouvelables - notamment les panneaux solaires - dans les territoires ruraux ne doit pas se substituer à la culture des terres arables. Ce point à l'esprit, cela représente une magnifique opportunité pour les territoires ruraux et leurs habitants de se réapproprier ce bien commun pour fournir aux villes - en plus des denrées alimentaires, comme c'est le cas depuis des temps immémoriaux - de l'électricité.

En effet, l'électricité est la clé de voute des sociétés modernes. La population croissante et concentrée des villes ne permettra vraisemblablement pas de répondre aux besoins/usages électriques. Les réflexions sur le bâtiment, la production d'énergie renouvelable insitu, les réseaux de chaleur etc. sont une partie de l'équation. Cependant, tout laisse à croire qu'il faudra s'appuyer sur les capacités extérieures: celles des territoires ruraux et de leurs habitants.

Enercoop, qui s'engage pour "la réappropriation citoyenne de l'énergie", est en mesure d'accompagner les porteurs de projets dans cette réflexion de Territoires à Énergie POStive (TEPOS).

Découvrez-vous via cette vidéo de 2 minutes: DerrièreLaPrise

Nous vous laissons deviner qui prête sa voix!

Puis venez nous découvrir sur normandie.enercoop.fr

 

04 Décembre 2017 | Enercoop Normandie

Du même auteur...

p { margin-bottom: 0.21cm; La...
12 Décembre 2017 | 0
Si aujourd'hui les moyens de production sont...
04 Décembre 2017 | 0
Un fournisseur d'électricité 100% renouvelable qui...
22 Novembre 2017 | 0
Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il se passe...
10 Novembre 2017 | 0

Commentaires