Du Texas à la Normandie, itinéraire d’une actrice

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le, abonnez-vous à la newsletter et/ou à la page Facebook !

vendredi 11 janvier, Sainte-Colombe-la-Commanderie.

Derrière son micro, le casque sur les oreilles et les yeux rivés sur son écran d’ordinateur, Stephanie écoute l’enregistrement qu’elle vient de faire pour l’audition d’une voix off. Elle reprend une partie du texte en anglais qu’on lui a demandé d'interpréter, arrange cette version avec une précédente.

« Le client trouvait que j’avais un accent trop américain dans mon premier enregistrement. Il m’a demandé de faire un second essai » explique la jeune femme.

Avec dextérité, Stephanie réduit un « bruit de bouche », diminue une plage de silence et effectue quelques autres corrections. Autant de légères imperfections qui passeraient inaperçues pour la plupart d’entre nous.
Après une ultime vérification, Stephanie envoie par mail le fichier audio. Le processus n’aura pas pris plus de 30 minutes.

Voice over
« Mange prie, aime »

Voice over

Voilà six mois que la jeune femme originaire du Texas, est devenue « voice over » et a installé un studio d’enregistrement chez elle. En France, on parle plus volontiers de « voix off », regroupant les différents types enregistrements effectués par des acteurs restant invisibles à l’écran. Une pratique usuelle dans les cours en ligne, les présentations (vidéo, powerpoint…), les annonces téléphoniques, le doublage de films et séries (un milieu très fermé) mais aussi de vidéos destinées à Internet…

« J’ai toujours voulu être actrice » explique Stephanie. Un rêve que la jeune femme met entre parenthèses lorsqu’elle est arrive en France, en 2010.

« Mange, prie, aime »

Stephanie est née au Texas mais elle a grandi dans l’Ohio. Elle fait des études de cinéma et de théâtre, notamment à San Diego, une ville qu’elle découvre grâce à sa soeur jumelle qui y réside un temps. « Je suis allée voir ma soeur et je lui ai dit, il n’y a pas de neige ici, je déménage ! » raconte, en riant, la jeune femme.

« Un jour, c’était en 2008,  j’ai lu le livre « Mange, prie, aime » d’Elizabeth Gilbert. L’héroïne fait un voyage en Italie. J’ai eu envie de faire la même chose et j’ai tapé «  travail, Italie » sur Internet. Le premier résultat concernait un emploi d’acteur. Pour moi c’était un signe ! » La jeune femme n’a que quelques jours pour préparer et envoyer sa candidature… qui sera retenue.

La suite 

Pas un mot de Français
Des Bretzels
Studio d’enregistrement
"Voice over"

................ par ici !

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le, abonnez-vous à la newsletter et/ou à la page Facebook  !

22 Janvier 2019 | Laetitia Espérance

Du même auteur...

Didier Desormeaux, journaliste et responsable du...
11 Mars 2019 | 0
Pour la seconde année, le festival Concordan(s)e fait étape...
01 Mars 2019 | 0
 L'ARS (l'association régionale de santé) et...
21 Février 2019 | 0
J’ai eu le plaisir, mardi après-midi, d’être...
13 Février 2019 | 0
string(81) "Du Texas à la Normandie, itinéraire d’une actrice"
string(53) "Du Texas à la Normandie, itinéraire d’une actrice"