A la coopérative Sévépi : un silo connecté. A terme sans insecticides ?

Une visite scolaire a révélé des évolutions à venir dans le stockage des céréales en Normandie.

Le 19 novembre 2019, une classe de 36 élèves de BTSA ACSE de la Maison Familiale et Rurale de Coqueréaumont est allé visiter le silo Sévépi de Villeneuve-en-Chevrie (78).

Pour cette visite scolaire, notre classe été repartie en 3 groupes. Respectivement guidés par un Agriculteur, un chef de silos et une responsable logistique.

 

Un silo connecté

Le silo Villeneuve-en-Chevrie détient une capacité de stockage de 18500 tonnes, répartie sur 13 cellules. Il comprend deux fosses pour vider les récoltes et un pont bascule.

Il fonctionne grâce a des ordinateurs et un tableau électrique. Pour gérer toutes les informations concernant la température des céréales. Mais aussi la cellule dans laquelle elles sont envoyées. Et beaucoup d’autres fonctions...


 

Moins d'insecticides

Les céréales sont collectées à une température d'environ 40 degrés. Puis refroidies jusqu'à 10 degrés, en plusieurs paliers. Et côté pratique, la coopérative attend la nuit pour lancer ce processus que les températures soient plus faibles. Tout cela permet d'éviter la condensation.

A cette température de stockage, les insectes tels que les charançons et autres sont « inactifs ». Ainsi, il n'y a donc pas besoin de pulvériser un insecticide de stockage. Une belle manière d'anticiper la future réglementation. Sachant que l'utilisation dans les silos de ces insecticides sera interdite dans les années a venir.

Aussi, en vue de cette future interdiction, la coopérative Sévépi se prépare à toutes les éventualités. Les années délicates en gestions des insectes, les silos étanches pourront être remplis de gaz pour les détruire. Comme c'est déjà le cas dans d'autres pays ( Etats Unis, Canada… )

Et au niveau des céréales, la coopérative a des objectifs de qualité. Visant la production d'orge de brasserie et de blé destiné à produire de la farine Label Rouge. Avec aussi pour but à terme de tendre vers l'agriculture biologique. Celle-ci double tous les deux ans, et représente actuellement 8% des sociétaires.

La coopérative Sévépi est composé de 24 sites. Elle achète 500 000 tonnes de marchandises chaque année.

 

Article réalisé par Julien, Domice et Eliott, élèves de BTSA Acse


Dans le cadre d'une résidence de journalisme d'Agri-culture.fr "Agriculture et écologie, rencontres en territoire normand", soutenue par la DRAC Normandie et la Région Normandie.

 

Maison Familiale et Rurale de Coqueréaumont -  76690 Saint-Georges-sur-Fontaine - Tél. 02 35 34 71 22
Licences pro en commerce (MOA) et en agroécologie (A2DE), BTSA ACSE (1an ou 2ans), GPN ( la nouvelle réforme), Technicien Agricole (1 an ou 2 ans) et formations courtes.
 

07 Février 2020 | MFR de Coqueréaumont

Du même auteur...

 En Seine-Maritime, les agriculteurs sont aussi...
20 Février 2020 | 0
Une visite scolaire a révélé des évolutions à venir dans le...
07 Février 2020 | 0
Ce lundi 15 avril 2019, un groupe de 8 stagiaires motivés...
08 Mai 2019 | 0
Le 1er avril 2019, un groupe d’agriculteurs (GIEE...
14 Avril 2019 | 0
string(115) "A la coopérative Sévépi : un silo connecté. A terme sans insecticides ?"
string(75) "A la coopérative Sévépi : un silo connecté. A terme sans insecticides ?"