London-Paris à la Carte, paroles d’acteurs #1

Je m’appelle Fabrice Bisson, je suis gérant de la société Elocycle. Je loue et vends des vélos électriques aux entreprises et aux collectivités.

Le projet London-Paris à la carte m’intéresse pour développer mon activité et participer à la dynamisation du territoire. L’idée, que je trouve très bonne, c’est aller au delà de la voie Verte. Car l’Avenue Verte on la connaît, mais on ne va pas voir ce qu’il y a autour.

Je pars d’un principe simple. Aujourd’hui, il y a les sportifs et les autres. Et je m’occupe des autres. Je mets sur les vélos des gens qui ne faisaient pas de vélo.

Je pense qu’il faut vendre des séjours touristiques en incorporant la location de vélos électriques. De mai à septembre, on doit pouvoir louer des vélos tous les weekends. On peut ainsi sortir de l’avenue Verte, la distance n’a plus d’importance. Je suis prêt à en laisser quelques uns dès septembre pour faire des parcours tests.

 

 

Benoit Paresy, conseiller municipal à Ménerval, a initié le projet d’une agence réceptive coopérative dédiée au développement de l’économie touristique dans les territoires riverains de l’Avenue Verte London-Paris

Dans l’attente de la création de cette agence touristique, London-Paris à la Carte, association de préfiguration de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), a été créée pour fédérer les personnes concernées par le projet.

Tous ensemble, collectivités, prestataires, organismes de promotion, nous pouvons relever le défi de faire diffuser l'économie touristique au cœur de nos territoires !

 

 

 

26 Juin 2017 | London P

Du même auteur...

Je m’appelle Fabrice Bisson, je suis gérant de la...
26 Juin 2017 | 0
Benoit Paresy, conseiller municipal à Ménerval, a initié le...
08 Juin 2017 | 0

Commentaires