Picorette à Vernon

Comme le musée des impressionnismes de Giverny vient de fermer ses portes, j’ai partagé ici un article initialement paru le 15 juillet 2018 sur www.facebook.com/esperance27lemag sur l'avant dernière exposition du musée autour des liens entre le japonisme et l'impressionnisme. En chemin, j'ai fait quelques belles découvertes locales que voici !

Picorette sur le Tour de France

Dans la famille, on est très rarement devant le poste pour regarder le sport. Mais nous avons eu une petite pensée pour le Tour de France en nous rendant à Giverny puisque nous empruntions le tracé du 14 juillet qui reliait Pacy-sur-Eure/Vernon. Evidemment, la circulation était fluide, il n’y avait personne sur le bord des routes… et plus rien à voir ! Quoi que…

Nous avons eu la riche idée de nous arrêter sur l’esplanade Jean-Claude Asphe à Vernon (6 cours du marché aux chevaux). A deux pas du pont Clémenceau, coincé entre la Seine et le passage des cyclistes du tour de France, le lieu a dû être ultra-fréquenté hier. Ce matin, l’ambiance guinguette perdurait avec buvette et musique.

Pour découvrir l'esplanade en vidéo et en photos, c'est par ici !

 A cet emplacement, l’ancienne piscine d’été de la ville, inaugurée en 1953, est longtemps restée en friche. En cause, son entretien devenu trop coûteux. La municipalité a construit un projet de réhabilitation, achevé en 2014. Le bassin, comblé, est ainsi devenu une esplanade offrant des jets d’eau appréciés des enfants. Le grand plongeoir, peint en rouge, a été conservé. Avec les jets d’eau, et la vue sur la Seine, ils donnent du caractère au lieu. La ville y organise régulièrement des animations pour en faire un vrai espace de vie et de rencontre. Aujourd’hui, il était d’ailleurs possible de louer des pédalos pour faire un tour sur la Seine. Un peu plus loin derrière l’esplanade, des espaces verts aménagés avec goût appellent à une promenade.

Pour la petite histoire, l’esplanade porte le nom d’un personnalité locale. Jean-Claude Asphe (1937-2011), maire de Vernon de 1983 à 2001.

Une carte alléchante

En flânant sur l’esplanade, nous sommes tombés sur « Picorette », un point de restauration rapide qui mise sur la qualité et l’originalité tout en restant dans une fourchette de prix abordable. Derrière ce concept qui vient juste d’être lancé, le restaurant gastronomique « Le Jardin des Plumes» de Giverny et son fondateur le chef étoilé Philippe Guérin. Une façon ludique de faire découvrir la cuisine gastronomique autrement ! Si le point de vente à Vernon était éphémère, un food truck « Picorette by le jardin des Plumes » est stationné toute la saison sur le parking de Giverny et participera aux rendez-vous festifs locaux.

Du côté de la carte, des frites « maison » (préparées devant nous !) (2 euros), des wrap (6 euros) poulet, saumon ou veggy élaborés dans les cuisines du restaurant avec des produits locaux. Pour se désaltérer, à coté des traditionnels sodas, le cidre de la Ferme des Ruelles, un pétillant framboise ou du Meuh cola.

Pour découvrir la carte et le food-truck en photos, c'est par ici !

Enfin, pour les desserts, des sorbets, des moelleux au chocolat ou des muffins. Nous avons été téméraires et nous avons gouté le sorbet framboise-wasabi… étonnant !
 

La formule wrap (ou saucisse/frites)-boisson « soft »-dessert est à 10 euros. Le pari d’offrir une cuisine de qualité, raffinée et locale à un prix abordable est réussi !

L. Brémont

Retrouvez quotidennement (ou presque !) Espérance sur www.facebook.com/esperance27lemag.

Découvrez le blog et la newsletter avec des bonus  sur www.esperance27lemag.blog4ever.com.

06 Novembre 2018 | Laetitia Espérance

Du même auteur...

Comme le musée des impressionnismes de Giverny vient de...
06 Novembre 2018 | 0
Le musée des impressionnismes de Giverny (MDIG) vient de...
06 Novembre 2018 | 0
Notre rencontre s’est faite par le plus grand des...
27 Octobre 2018 | 0
Isabelle Mante, interviewée par Espérance il y a quelques...
27 Octobre 2018 | 0