Quand le miscanthus s’invite dans l’agriculture

Le 1er avril 2019, un groupe d’agriculteurs (GIEE biomasse) a organisé près de Goderville (76) une démonstration de récolte de miscanthus.

L’animation fût dirigée par Bastien Langlois, technicien agricole à la chambre d’agriculture et coordinateur du projet. Il était épaulé de Simon Avenel agriculteur qui a mis en place cette culture il y a quelques années.

Sept élèves de la MFR de Coqueréaumont en classe de BTS agricole se sont donc rendus sur site afin d’approfondir le projet qu’il suivront  tout au long de leur formation.

Le miscanthus représente une des nombreuses réponses à une agriculture plus durable. En effet, ces bandes dites « ligno-cellulosiques » servent à limiter l’érosion du sol à réduire la taille des parcelles ainsi qu’à augmenter la biodiversité dans les parcelles agricoles tout en apportant un revenu complémentaire aux agriculteurs. La rentabilité s’envisage sur le long terme et nécessite de trouver des débouchés locaux, le miscanthus peut être valorisé en paillage horticole ou servir de litière animale mais il peut aussi alimenter des chaufferies à bois telles que celle de Mont Saint Aignan.

Les débouchées de cette culture restent encore peu nombreux mais l’interdiction des produits phytosanitaires dans les communes va permettre d’insuffler une nouvelle dynamique au projet, le paillage horticole précédemment cité, étant une des alternatives au désherbage chimique.

14 Avril 2019 | MFR de Coqueréaumont

Du même auteur...

Ce lundi 15 avril 2019, un groupe de 8 stagiaires motivés...
08 Mai 2019 | 0
Le 1er avril 2019, un groupe d’agriculteurs (GIEE...
14 Avril 2019 | 0
Une collecte de sang a été animée par des élèves en BTS...
20 Mars 2019 | 0
Dans le cadre d’un projet de communication, trois...
20 Mars 2019 | 0
string(68) "Quand le miscanthus s’invite dans l’agriculture "
string(52) "Quand le miscanthus s’invite dans l’agriculture "