Soirée chaleureuse et militante au Val de Reuil : un grand merci de BEAUBEC PRODUCTIONS

Quand tous les éléments sont réunis, les soirées-débats organisées autour de notre film documentaire "Demain l'abeille : la dette humaine" sont vraiment enrichissantes. Ce mardi 18 juin, tous avaient "répondu à l'appel" (sourire !), et en premier lieu Sandrine DELAUNAY, qui représentait le Syndicat Apicole de Haute-Normandie, notre coproducteur.

Sandrine est un soutien du film depuis le tout début : elle a approuvé l'idée, a porté le projet, nous a confié son image, elle faisait partie du Comité de Pilotage et nous a soutenus dans nos moments de découragement (car il y en a eu, bien sûr...) ; bref, sa présence est toujours bénéfique et hier, elle a pu répondre avec sa sagacité et sa simplicité coutumières aux questions qui se pressaient : songez que le débat s'est prolongé jusque tard dans la soirée, aux alentours de 23 heures...

Car hier, le public était particulièrement réceptif. D'abord, la salle prévue à l'origine s'est révélée trop petite, et un déménagement "de dernière minute", dans une salle à la jauge plus importante,  a permis d'accueillir toutes les personnes présentes : 72 entrées payantes, c'est, aux dires même de l'équipe du cinéma, un vrai succès.

La mobilisation de tous, et spécialement de l'organisateur : le Conseil Citoyen de la Transition écologique et solidaire Eure-Seine (déjà partenaire des projections de la semaine dernière, à Pitres) a donc payé. Mais il faut souligner aussi l'implication et la gentillesse de la structure qui accueillait le film : le cinéma Les Arcades, à Val de Reuil,  dirigé par Jean-Claude BOURBAULT, qui a pris l'initiative de remercier les animateurs, Sandrine et Jean-Yves le réalisateur de BEAUBEC PRODUCTIONS, en leur offrant un sablé "dédicacé".

Nous sommes très touchés par cet excellent accueil, qui nous conforte dans notre démarche. Et nous espérons bien  que nos toutes prochaines diffusions en MAYENNE, qui se déroulent "en rafale" sur trois jours : lundi, mardi et mercredi prochains, soient aussi fructueuses.

Car dans les débats, les solutions possibles à mettre en réponse à l'urgence dramatique de la situation des abeilles et des insectes sont toujours évoquées : et si certains spectateurs de Val de Reuil sont rentrés chez eux, des coquelicots en bandoulière, c'est bien le signe qu'on peut encore, qu'on peut toujours agir. Et le plus tôt sera le meiux ! 

 

 

19 Juin 2019 | Beaubec Productions

Du même auteur...

Chic ! Notre film vient d'être à nouveau sélectionné...
01 Août 2019 | 0
L'équipe de Beaubec Productions  avait envoyé un...
27 Juin 2019 | 0
Quand tous les éléments sont réunis, les soirées-débats...
19 Juin 2019 | 0
 Un article de la presse papier régionale  a fait...
17 Juin 2019 | 0
string(98) "Soirée chaleureuse et militante au Val de Reuil : un grand merci de BEAUBEC PRODUCTIONS"
string(88) "Soirée chaleureuse et militante au Val de Reuil : un grand merci de BEAUBEC PRODUCTIONS"