Mon Panier 76, la promotion des produits locaux de Seine-Maritime


Un répertoire web de 300 producteurs locaux est mis à disposition des consommateurs par le Département de Seine-Maritime.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

      

 

 

Les Départements normands veulent favoriser la visibilité des producteurs locaux.

Après le Département de l'Eure en 2019 avec "C'est fait dans l'Eure", le Département de Seine-Maritime vient de se lancer courant février dans la promotion des produits locaux. Grâce au site internet Mon panier 76.

 

Mon panier 76

Mon panier 76 référence à ce jour 300 producteurs, sous forme de carte et de base de données. Il doit sa naissance à partenariat entre le Département, la Chambre d'agriculture, le réseau des Civam et l'association Bio en Normandie.

Tous ont pour point commun d'avoir leurs productions soient localisées en Seine-Maritime. Et pas de jaloux entre agriculture conventionnelle, bio... toutes les tendances agricoles sont représentées. Et les producteurs ont été invités à y inscrire leurs lieux de vente directe (point de vente ou magasin à la ferme) ou avec un seul intermédiaire (magasin, marché de plein vent, épicerie, supérette…).

Bertrand Bellanger, président du Département, se déclare heureux de mettre en relation 300 producteurs et les consommateurs de Seine-Maritime : "Les agriculteurs sont des éléments d'attractivité de notre territoire. Nous sommes fiers de porter haut et fort l'image de la Seine-Maritime au salon de l'agriculture à travers Mon panier 76."

Delphine Coineau, chargée de mission agriculture au Département, précise l'ambition de l'outil web : "L'idée du site est qu'il soit le plus large possible pour présenter les producteurs de Seine-Maritime. Nous avons intégré la présentation des sigles AB, IGP, AOP, AOC, label Rouge et la marque Bienvenue à la Ferme."

 

Corinne Dumesnil, productrice de produits laitiers

 

A la découverte des produits

La collectivité départementale se définit au lancement de Mon panier 76 comme un facilitateur. Mais pas pour autant comme un certificateur de qualité. Au consommateur donc de se faire son point de vue en goûtant les produits proposés.

Point d'inquiétude pour autant, les organismes de contrôles sont légion en agriculture. Félix Platel, producteur de cidre bio à Osmoy Saint-Valery, hôte le 13 février du président du Département sur son exploitation, témoigne : "Depuis le mois de janvier, j'ai eu 3 contrôles. Le contrôle Agriculture Biologique, pour voir on est bien dans les clous, un contrôle Calvados, plus un autre contrôle. On ne peut pas faire n'importe quoi."

 

Félix Platel, producteur de cidre bio, a accueilli le président de la Seine-Maritime le 13 février sur son exploitation.

 

Patrick Chauvet, vice-président du Département en charge de l'agriculture, souligne lui la diversité de l'agriculture : "Félix Platel nous fait la démonstration du circuit court. Un producteur qui fait 3 métiers, ça ne s'improvise pas. Nous assurons la valorisation et la promotion des agricultures au pluriel. Car cela sert les consommateurs. Cette diversité, c'est aussi de l'aménagement du territoire. C'est de la présence humaine sur tous les cantons."

 

Catherine Hennebert et Antoine Delahais, tous deux producteurs, aux côtés de Bertrand Bellanger et Patrick Chauvet - Photo B. Thiollent.

 

Un soutien aux producteurs

Antoine Delahais, des CIVAM Normandie, voit plus loin que le simple service rendu au consommateur : "C'est novateur, je pense qu'on arrive à une transition au niveau de l'agriculture. Le moyen pour aider les agriculteurs à changer, c'est de les accompagner sur la transition. Par cet outil là, c'est hyper important. ça permet de localiser les producteurs et leurs produits. Et aussi la façon de produire. C'est aussi une création d'emploi. La partie production, transformation et commercialisation... le producteur ne peut pas tout faire. ça permet de créer de l'emploi"

Catherine Hennebert, productrice de jus de pomme bio et représentante du jour de l'association Bio Normandie, souligne l'intérêt d'avoir une meilleure visibilité des produits bio sur le département : "L'association cherche à mettre en avant le fait qu'il y a des produits bio locaux en Seine-Maritime. Ce dont le consommateur ne se doute pas toujours. Et cet outil a l'avantage de mettre en avant tous les systèmes de production. "

Entre les producteurs et une sélection de points de vente, le consommateur a donc tout loisir d'aller chercher l'information sur la localisation des produits locaux seinomarins. Dans un monde digital où l'utilisateur attend plutôt désormais qu'on lui apporte l'information, reste à Mon Panier 76 a fidéliser son public sur la durée au delà de son lancement.

 

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

Emplacement

76000
France
FR
28 Février 2020 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

L'agriculture normande face au Covid-19 : "On tient le choc"
Tour d'horizon de la production à la distribution. Carte des points...
29 Mars 2020 | Benoît Thiollent
SIA 2020. En Normandie, la fête malgré la grisaille
SIA 2020. En Normandie, la fête malgré la grisaille
Une "météo économique variable" sur le pavillon Normandie du Salon de...
03 Mars 2020 | Benoît Thiollent
SIA 2020 - Pas de podium pour les jeunes bergers normands
Léonie Carpentier et Martin Duval représentaient la Normandie lors de...
23 Février 2020 | Benoît Thiollent
Une maison des semences paysannes voit le jour en Normandie
L'association Triticum veut produire des semences. Pour ensuite...
19 Février 2020 | Benoît Thiollent
string(66) "Mon Panier 76, la promotion des produits locaux de Seine-Maritime "
string(66) "Mon Panier 76, la promotion des produits locaux de Seine-Maritime "