Papillons de nuit – Festival : quand mon village résiste


Un documentaire de Tom Graffin sur le village normand de Saint-Laurent-de-Cuves.

 

Pas encore membre ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

             

 

 

Depuis 2001, se déroule immuablement tous les ans à la Pentecôte le festival Papillons de nuit. Durant trois jours, 75 000 personnes envahissent la commune de manchoise de Saint-Laurent de Cuves. Située au cœur du bocage normand, entre le Mont-Saint-Michel et les plages du débarquement, la commune de Saint-Laurent-de-Cuves compte actuellement 495 habitants.

Privés cette année du festival pour cause de Covid 19, les spectateurs tenteront de se consoler par la diffusion sur France.tv du documentaire « Papillons de nuit – Festival : quand mon village résiste », de Tom Graffin,

 

 

 

Papillons de Nuit (P2N) est devenu au fil des ans un phare dans la campagne normande. Partis de l'envie de "faire quelque chose", les membres du Club de foot, l'association des jeunes, le comité des fêtes et l'association inter-loisir du canton ont façonné depuis 2001 une aventure humaine. Ainsi, après une fête médiévale, Saint-Laurent-de-Cuves a eu "son" festival.

Située en Zone Rurale à Revitaliser, la commune voit depuis chaque mois de mai les pointures de la musique et la foule remplir sa prairie.

 

 

Tom Graffin a su relater les joies et les peines de l'association Papillons de Nuits durant les 10 mois de préparatifs de l'édition 2019 du festival. Le documentaire révèle l'envers du décor de P2N. Des menuisiers oeuvrant toute l'année à l'armée de 1400 bénévoles venus aider au bon déroulement des 3 jours du festival,

Reste qu'au delà de la formidable aventure humaine locale, l'organisation d'un tel festival n'est pas de tout repos. De la bataille âpre pour négocier la venue des artistes à la météo capricieuse due à la tempête Miguel, rien n'aura été épargné en 2019 aux organisateurs.

 

 

L'enjeu est aussi d'éviter de se prendre un gadin au niveau de la fréquentation à cause de la programmation. Trouver le juste milieu entre une programmation pointue ou plus populaire s'avère complexe. Et il faut naviguer un univers financier particulièrement agité, tant du côté de l'augmentation du cachet des artistes que de la hausse de 30% en 40 ans du budget de la sécurité. Vertigineux.

 

Papillons de nuit – Festival : quand mon village résiste. Un documentaire de Tom Graffin. Visible sur France.tv, jusqu’au 13 juin.

 

 

 

Toutes nos actualités en 1 clic

 

Emplacement

50670
France
FR
19 Mai 2020 | Benoît Thiollent

Inscrivez-vous pour écrire des commentaires.



Prolonger la lecture

Le 1er Festival en Bessin, du 25 au 30 juillet à Arromanches, Saint-Vigor le Grand et Bayeux
"Des musiques pour faire plaisir", concerts de musique classique dans le Calvados
Le 1er Festival en Bessin, du 25 au 30 juillet à Arromanches, Saint-...
20 Juillet 2020 | Benoît Thiollent
Le Festival Rugl'Art 2020 met à l'honneur les travailleurs du confinement
Une exposition photo géante à ciel ouvert du 11 juillet au 30...
07 Juillet 2020 | Benoît Thiollent
Les artistes normands se pressent au Festival 55
Chaque jour jusqu'au 23 août, un spectacle interdisciplinaire...
07 Juillet 2020 | Benoît Thiollent
A Rouen cet été, les artistes repeignent la ville
Une vingtaine de fresques d'artistes internationaux et locaux pour la...
01 Juillet 2020 | Benoît Thiollent
string(78) "Papillons de nuit – Festival : quand mon village résiste "
string(60) "Papillons de nuit – Festival : quand mon village résiste "