A l'inverse de son nom, la scie passe partout ne passe pas partout...

 

Qui ne connaît pas cet outil ?

La scie passe partout est utilisée depuis l'époque gallo romaine. Parfois accroché aux murs dans les maisons de nos grands-parents, elle était aussi nommée passant. C'est une scie à large lame avec une poignée à chaque extrémité.

Cette scie était destinée à abattre les arbres, à scier les grumes ou billes de bois en différentes longueurs. Et à débiter de grosses pièces (troncs d'arbres, blocs de pierre tendre). Elle était maniée par deux personnes.

 

Une révolution

L'arrivée de la scie passe partout a pu être perçue comme une révolution dans le monde forestier. Car elle est un bon complément à la hache dans l'abattage de gros arbres. Elle permet aussi des coupes plus précises. Elle présente malgré tout plusieurs inconvénients : il faut deux hommes pour la manier, son utilisation reste difficile et très pénible physiquement

Le principe d'utilisation est assez simple : chacun tire vers soi à son tour, et ne pousse jamais. Le passant n'est plus utilisé de nos jours car il a été remplacé par la tronçonneuse.

 

Entretien

L'affutage se fait par avec un tiers-point, petite lime de section triangulaire.

Il faut donner des coups de lime en conservant toujours le même angle en partant bien de la base de la dent pour finir à son sommet. C'est la raison principale de son usure. C'est pourquoi on remarque que celle-ci est beaucoup plus prononcée sur les dents du milieu que sur celles situées aux extrémités de la lame.

 

Des compétitions

La scie passe partout est aujourd'hui utilisée comme objet de loisir. Et même de compétitions.

Démonstration de l'utilisation de la scie par des bûcherons alaskiens - Photo : Wknight94

 

Les auvergnats se sont toujours très bien illustrés dans la discipline. Allant même organiser les premiers championnats de France en 2004 à Miremont (63). L'outil étant customisé afin de le rendre plus maniable, mais surtout pour l'affûter avec une optimisation maximale. L'enjeu consiste à découper le plus rapidement une ou plusieurs rondelles dans une bille de bois posée horizontalement sur un support appelé "chèvre".

Il existe trois types de passe-partout en fonction de leur denture : le traditionnel français à dents triangulaires, l'américain à dents rabots et le prototype. Cer dernier est un véritable outil de course spécialement conçu pour la compétition.
 

Maxime et Simon, Terminale Forêt

 

 

Cet article a été réalisé dans le cadre de Kesaco,
Résidence julemée Journaliste/Artiste par Benoît Thiollent au Lycée du Bois d'Envermeu,
Année scolaire 2020-2021 - Cours d'éducation socioculturelle de Marion Quibel.

Késaco est soutenu par la Drac Normandie, la Draaf Normandie, le Lycée du Bois d'Envermeu et la commune de Petit Caux à travers le Musée d'Histoire de la Vie Quotidienne.


 

06 Mai 2021 | Lycée du Bois

Du même auteur...

 Késaco est une résidence d'artiste et de...
31 Mai 2021 | 0
https://youtu.be/mHffWgVgLBgLe rabot est un outil pour...
07 Mai 2021 | 0
 Cette pince a été inventée fin 19e, début du 30e...
06 Mai 2021 | 0
Cet objet était un moyen de chauffer le lit. On y plaçait...
06 Mai 2021 | 0
string(74) "A l'inverse de son nom, la scie passe partout ne passe pas partout..."
string(69) "A l'inverse de son nom, la scie passe partout ne passe pas partout..."