En 2015, ne nous traitez plus comme des bouseux !

En 2015, ne nous traitez plus comme des bouseux !
Créé par Benoît Thiollent - 06 Janvier, 2015

A l'initiative de Pierre Morel-A-L'Huissier (député de Lozère), 51 députés viennent de signer un manifeste dans les colonnes du journal Le Figaro, véritable cri du coeur et de colère face au traitement fait à la ruralité par les élites du pays.

Il s'agit de la dénonciation de l'abandon de la campagne des ruraux, celle qui n'est pas assez proche des grandes villes pour que les aspirants «rurbains» s'y installent.

Avec pour conséquence de ce manque d'attractivité : paupérisation, transports raréfiés, services publics amoindris, connectivité réduite ou inexistante.

Retrouvez le manifeste dans son intégralité.

 

Photo: 

Le principal facteur "d'abandon" de ces territoires est le manque d'emplois... car je suis sûre que nombreux d'entre nous rêvent de s'installer dans ces petits villages tranquilles, loin de tout, au milieu de la montagne par exemple ; à condition de pouvoir y faire sa vie professionnelle. La question est donc la suivante : comment éviter la centralisation des emplois autour des villes ? Installer des usines dans ces lieux "isolés" ne parait pas aisé... mais à l'aire du numérique, ne pourrait-on pas imaginer des sociétés de services ou d’ingénierie dispersées sur ces territoires?

Ajouter une réponse


Se connecter S'inscrire
string(49) "En 2015, ne nous traitez plus comme des bouseux !"
string(49) "En 2015, ne nous traitez plus comme des bouseux !"